Bien-être

Agorafolk, la communauté des phobiques optimistes !

Écrit par Alice Gelmi

Dites nous deux mots sur les fondateurs et comment l’idée leur est venue 

En 2009, Alice rencontre sa première attaque de panique. Plusieurs autres suivront très rapidement. Mal diagnostiquée, comme beaucoup, elle développe un trouble panique avec agoraphobie (TPA) sur lequel elle ne pourra mettre une définition que trois ans plus tard.

Un sentiment d’isolement et de solitude vient alourdir les difficultés du trouble et lui donne envie de partager ses questionnements, ses doutes et ses expériences.

Grâce à ses compétences créatives en communication, graphisme et web, elle crée la première version d’Agorafolk, la communauté des agoraphobes optimistes en 2014. Les premiers apéros entre phobiques qu’elle organise donnent naissance à des expositions entre pairs aidants et très vite, la dynamique thérapeutique et sociale montre son efficacité.

Sébastien aidera Alice tout au long de son parcours d’agoraphobe en tant qu’accompagnant et s’associera au projet en 2016 en apportant son expertise sur le développement de projets par son expérience de directeur de création et ses compétences en stratégie des marques.

Alice guérit de son agoraphobie en 2018 et son incubation à Station F par l’ICM donne une nouvelle dimension au projet.

Vos produits et services 

Nous travaillons sur la future application d’Agorafolk, compagnon pour phobique, destinée à coacher, rompre l’isolement et aider les utilisateurs dans leur guérison.

Nous démarrons une production de contenus éditoriaux pour informer patients et professionnels de santé : constitution d’un glossaire des termes, interviews de médecins, mises en lumière sur d’anciens phobiques guéris, etc.

Vos facteurs de réussite 

Les fondateurs sont issus des métiers de la communication ; ils produisent les éléments-clés pour Agorafolk.

En tant qu’ancienne paniqueuse, Alice est vecteur d’optimisme et de motivation.

Le projet est suivi et utilisé par de nombreux médecins.

L’Institut du Cerveau et de la Moelle épinière a offert une incubation au projet dans les locaux de la Station F.

Vos facteurs différenciants et disruptifs par rapport à l’existant

Le produit est innovant car il constitue la première communauté d’entraide de paniqueurs. C’est le premier système de pairs aidants en ligne (vs alcooliques anonymes) pour les personnes qui ont du mal à s’exprimer et se déplacer : c’est un atout monumental.

Agorafolk propose des rencontres sous forme d’apéros qui peuvent déboucher sur des challenges entre pairs.

L’appli Agorafolk permettra bientôt aux phobiques de se challenger avec un compagnon (leur smartphone) en proposant un coach assistant et des défis. C’est un app d’action. L’utilisateur est au cœur de sa guérison / de son combat. Coaching.

Votre business model 

Agorafolk vivra grâce aux revenus freemium de l’application, avec abonnement mensuel, aux publicités générées, et aux subventions et concours.

Vos concurrents

Pacifica, Phobie.com, (applis de coaching), Exposure (application).

 Votre site web

http://www.agorafolk.fr

A propos de l'auteur

Alice Gelmi

D.A designer graphique et motion designer

Laisser un commentaire

Ils sont abonnés à nos Startup Stories

Nos clients