Connect with us

INNOVATORS VS COVID-19

COURTISIA, plus que jamais proche de ses clients

Publié

-

Anthony Cutrone COURTISIA

Rencontre avec Anthony Cutrone, Directeur Commercial de COURTISIA : “Nous effectuons une veille technologique permanente sur l’état de l’art en matière de conception de logiciels.”

Tout d’abord, comment allez-vous et comment va l’équipe en ces temps de COVID-19 ?

Anthony Cutrone: Nous allons tous très bien, je vous remercie. Fort heureusement personne chez COURTISIA n’a pas été touché directement par le virus.

Nous avons évidemment mis en place un protocole sanitaire strict au bureau, et du télétravail dans la mesure du possible.

Parlez-nous de la manière dont vous avez créé COURTISIA

Anthony Cutrone: Notre structure a été créée en 2013, avec un premier logiciel de facturation & notes de frais. Dans un premier temps, ce logiciel n’a pas rencontré le succès attendu.

Toutefois, il a eu le mérite de nous ouvrir des portes auprès de certains professionnels.

En effet des courtiers en crédit ont manifesté un intérêt particulier pour nos interfaces.

À l’époque, un seul logiciel de courtage existait. Ces courtiers ont proposé de nous aider à construire un outil entièrement dédié à leur profession.

Nous avons alors opéré un virage à 180°, abandonné notre solution initiale pour la transformer en COURTISIA, suite logicielle pour le courtage en crédit.

Un très gros travail de référencement, conjugué à un “bouche-à-oreille” progressif, nous ont permis de croître de manière exponentielle dans les années qui ont suivi.

Aujourd’hui, nous mettons tout notre savoir-faire et notre énergie pour défendre nos parts de marché face à une concurrence accrue.

Comment COURTISIA innove-t-elle?

Anthony Cutrone: Étant une société d’édition de logiciels, l’innovation fait forcément partie de notre métier.

Nos clients, courtiers en crédit, sont au cœur d’un écosystème financier où interagissent des banques, des plateformes de crédit, des agents immobiliers, des experts-comptables, des juristes…

La transformation digitale est pour eux un atout évident pour fluidifier et accélérer les échanges entre ces différents métiers.

Depuis le début, la source principale de nos innovations provient directement des besoins exprimés par nos clients courtiers… Ils sont sur le terrain, et dialoguent en permanence avec leurs interlocuteurs.

C’est auprès d’eux que nous allons chercher des idées, et ils nous le rendent bien !

Bien entendu, nous effectuons une veille technologique permanente sur l’état de l’art en matière de conception de logiciels.

Avant de nous lancer dans un nouveau chantier, nous consultons systématiquement nos clients sur la réelle nécessité d’intégrer telle ou telle technologie dans COURTISIA.

Les retours sont en général très homogènes, ce qui rend la décision facile.

Enfin, nous avons élargi notre offre.

Depuis plus de trois ans nous travaillons sur une déclinaison de COURTISIA, entièrement basée sur le courtage en crédit professionnel, et le conseil en financement d’entreprise.

Ce nouveau marché, très différent du secteur du crédit immobilier, est en plein essor.

Nous avons fait appel à un pool de clients volontaires, spécialistes du crédit professionnel, pour recueillir leurs besoins. Nous leur avons également soumis nos propres idées d’innovations. Certaines ont été écartées, d’autres ont donné lieu à des fonctionnalités intéressantes.

Comment la pandémie COVID-19 a-t-elle affecté COURTISIA et comment gérez-vous cette crise?

Anthony Cutrone: En fait, depuis fin 2019, le secteur du courtage en crédit est affecté par un durcissement de la relation avec le secteur bancaire.

Les banques sont devenues plus regardantes sur les conditions d’octroi des prêts, et sur le renouvellement des partenariats avec les courtiers.

Cette évolution, combinée à la crise sanitaire liée au COVID-19, a causé du tort à certains de nos clients courtiers.

Cela a évidemment eu un impact sur notre niveau d’activité, heureusement compensé par le lancement de notre offre de courtage en crédit professionnel qui est arrivée au bon moment.

En revanche, le côté positif inattendu est l’utilisation des fonctionnalités “digitales” de COURTISIA qui a augmenté de manière spectaculaire.

Certains de nos clients, qui n’utilisaient jamais la signature électronique ou les différents outils d’échanges numériques que nous proposons, en sont devenus littéralement « accros » ! Une bonne nouvelle pour notre secteur d’activité, qui démontre que le digital a une réelle valeur ajoutée, en maintenant la relation professionnelle entre le courtier et ses clients tout en garantissant le respect des règles sanitaires de distanciation sociale.

Avez-vous dû faire des choix difficiles et quelles sont les leçons apprises?

Anthony Cutrone: Cette période nous a permis d’accélérer la sortie de notre nouveau produit dédié au crédit professionnel, afin de diversifier notre activité au maximum et de nous démarquer de la concurrence.

Autre décision rendue difficile par le contexte, et tellement positive : nous avons pu aller au bout de notre projet de recrutement malgré la crise économique.

Ces deux stratégies ont été payantes, aujourd’hui nous vendons beaucoup de licences pour le crédit professionnel, et notre équipe est au complet pour relever les défis que nous nous étions fixés pour 2020.

Si j’avais une leçon à retenir de tout cela : il faut toujours garder le cap. Si nécessaire, il faut réajuster les moyens et les objectifs, mais toujours aller au bout quoi qu’il arrive ! Cela nous permet de traverser cette crise et de continuer notre diversification, avec une équipe complète et soudée.

Comment gérez-vous le stress et l’anxiété pendant cette période et comment vous projetez-vous, vous et COURTISIA dans le futur?

Anthony Cutrone: Il est indispensable de bien s’entourer, ne pas se précipiter, et ne jamais penser que l’on peut avoir seul toutes les idées.

Au risque de me répéter, il est également primordial de toujours demander l’avis des clients, les principaux intéressés par nos stratégies.

Nos stratégies ayant porté leurs fruits, nous poursuivons notre développement et abordons 2021 avec optimisme…

Qui sont vos concurrents et comment comptez-vous tirer votre épingle du jeu ?

Anthony Cutrone: Il existe quelques acteurs historiques sur ce marché, mais une majorité de nos concurrents est arrivée il y a moins de 2 ans.

Ils proposent des outils séduisants, au design particulièrement soigné.

Toutefois, même s’il est évident qu’ils ne peuvent rattraper huit années de travail en seulement deux, nous adoptons une posture humble vis-à-vis d’eux.

Leurs offres ont un intérêt évident aujourd’hui.

Et il est toujours bon qu’une concurrence loyale existe sur un marché, pour le bénéfice des clients, qui peuvent tirer ainsi parti d’une créativité renforcée et de la mise en compétition des prix.

Face à cette concurrence, nous conservons à tout prix notre ADN basé sur l’écoute client et sur le service après-vente.

Nous mettons des moyens conséquents, avec des équipes basées sur le territoire national ; pour apporter un service optimal, quel que soit le nombre de courtiers qui travaillent avec nous.

Un mot de la fin ?

Anthony Cutrone: Nous sommes fiers de contribuer au développement des courtiers en crédit, quelle que soit leur activité (particuliers ou professionnels), et nous sommes heureux de nous battre au quotidien pour les accompagner dans la durée.

Merci à eux pour leur confiance.

Votre site web ?

www.courtisia.com

 

Publicité
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter


Publicité

Top of the month