Connect with us

INNOVATORS VS COVID-19

Rencontre avec Baptiste Hamain, Co-fondateur et CEO de Fizzer: “Permettre de partager ses plus beaux moments”

Publié

-

Baptiste Hamain Fizzer

Tout d’abord, comment allez-vous et comment va votre famille en ces temps de COVID-19 ?

Baptiste Hamain : Très bien merci, je nous considère chanceux car personne de notre famille n’a été touché par le virus. Nous étions en remote aux USA jusqu’à fin mars et à défaut de continuer à voyager, nous sommes sur une étape un peu plus longue que d’habitude dans ma région d’enfance : la Normandie.

Parlez-nous de vous, de votre carrière et de la manière dont vous avez créé ou rejoint Fizzer

Baptiste Hamain : J’ai fondé Fizzer avec mes deux associés, Vincent et Thibault en 2014. Lors d’un séjour à la montagne avec une météo décourageante, nous cherchions une alternative pour éviter de sortir acheter des cartes postales et enveloppes. Nos smartphones étaient de plus remplis de photos de notre séjour que nous trouvions dommage de ne pas exploiter. C’est ainsi que nous est venue l’idée des cartes postales personnalisées avec ses propres photos. Fizzer vient du nom de la montagne près de laquelle nous nous trouvions alors, la chaîne des Fiz !

Comment Fizzer innove-t-elle?

Baptiste Hamain : L’innovation chez Fizzer repose ces derniers temps sur le lancement de nouveaux produits répondant aux demandes de nos utilisateurs. Nous avons lancé à Noël le format invitation / faire part, puis l’album photo et enfin la carte aimantée. Nous restons fidèles à notre mission : permettre de partager ses plus beaux moments, et les options de nouveaux formats, supports ou types de papier pour le futur sont encore nombreux. Notre entreprise fonctionne de plus 100% en remote avec des collaborateurs basés aux quatre coins du monde et de manière asynchrone c’est-à-dire avec la liberté de choisir ses horaires de travail selon sa localisation.

Comment la pandémie COVID-19 a-t-elle affecté Fizzer et comment gérez-vous cette crise?

Baptiste Hamain : Au début de la crise, nous avons choisi d’offrir à tout utilisateur de Fizzer une carte postale à envoyer gratuitement par semaine et ce sont ainsi 600 000 cartes qui ont été envoyées via cette opération durant tout le confinement. Nous appréhendions un été très lent et peu dynamique qui est pour nous la période la plus intense de l’année mais les français sont bien partis en vacances et les ventes étaient au rendez-vous. Cette crise nous a encore plus forcés à nous adapter en proposant des designs cohérents et pertinents face au contexte comme plusieurs catégories mettant en avant nos belles régions de France cet été.

Avez-vous dû faire des choix difficiles et quelles sont les leçons apprises?

Baptiste Hamain : L’entreprise a continué de travailler à 100% et personne chez Fizzer n’a été au chômage partiel depuis le début de la crise. Un des avantages chez nous comme mentionné plus haut est que nous sommes déjà en full remote depuis plusieurs années, ce qui a ainsi facilité l’organisation durant cette période. Seules les équipes de la production ont vu leurs conditions de travail changer, et se sont bien sûr adaptées aux règles sanitaires.

Comment gérez-vous le stress et l’anxiété pendant cette période et comment vous projetez-vous, vous et Fizzer dans le futur?

Baptiste Hamain : Le plus important a été d’assurer la santé & d’optimiser l’équilibre de chacun durant cette période. Nous avons eu la chance de ne pas être trop impactés par la crise, donc c’est toujours plus facile à gérer quand il y a de la croissance.

Qui sont vos concurrents et comment comptez-vous tirer votre épingle du jeu ?

Baptiste Hamain : Nous avons principalement des concurrents anglo-saxons ou allemand, comme Touchnote ou MyPostcard. Chez Fizzer nous avons voulu mettre le choix des designs et leur qualité au coeur de notre activité. Ainsi, tous nos designs de cartes sont réalisés en interne par nos deux graphistes, qui savent être réactives et créer des catégories complètes adaptées aux besoins et au contexte. Par exemple nous avons lancé en quelques jours une catégorie Confinés et Solidaires ou destinés aux grands-parents éloignés à l’aube du confinement.

Un mot de la fin ?

Baptiste Hamain : Soyons optimiste pour la suite, les générations qui arrivent vont avoir besoin de tout le monde pour faire évoluer nos modes de consommation à grande échelle.

Liens utiles :

Baptiste Hamain : www.fizzer.com

Co-Founder & COO di Startup.info, appassionato del mondo Innovazione e Startup.

Publicité
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter


Publicité

Contacter les startups