Connect with us

Finance

Bowkr: application de mise en relation de talents en temps réel.

Publié

-

bowkr 1

La première application de booking de talents en temps réel !

Ils représentent entre 12% et 18% selon les pays Européens, ils ont des compétences ou un talent, ils sont disponibles et rêvent de le faire savoir au monde entier, et ce, avec un seul bouton !

C’est ce que propose Bowkr, la toute nouvelle plateforme de mise en relation professionnelle dans le domaine des emplois flexibles, mobiles et free-lance. Du numérique à l’artistique, en passant par la musique et l’hôtellerie, de nombreux univers se retrouvent, avec un dynamisme commun, mais aussi par une même philosophie.

En effet, en plus de gérer l’offre et la demande d’emploi en temps réel, Bowkr affirme sa position contre une austérité ambiante dans le monde du travail. Si les gens ne recherchent pas seulement un job mais en plus une raison d’être, cela devient possible grave à deux conditions : flexibilité et mobilité !

Bowkr permet donc de mettre en avant ses compétences et son univers tout en multipliant les opportunités, et ce en temps réel et dans le monde !

Vivre sa passion comme un métier serait-il l’avenir de l’emploi ?

 

 

carousel

 

Fondée en 2015 par Leo Kinany-Martelli et Morgan Tomasini, Bowkr est la première plateforme de booking de talent en temps réél.

Les deux Co-fondateurs ont imaginé et modélisé une nouvelle façon de rechercher ou promouvoir les talents.

Elle est adaptée à l’émergence d’une nouvelle relation au travail : aspiration à être plus libre, volonté de s’épanouir professionnellement, besoin de choisir son contexte de travail. Il est admis que chaque personne possède naturellement ou par acquisition, un ou plusieurs talents ce qui permet à chacun d’envisager tous les possibles !

La crise de l’emploi est devenue un défi mondial. En parallèle, Internet et les technologies numériques sont à l’origine d’un bouleversement économique, technologique et social.  Dans ce contexte, face aux difficultés rencontrées pour accéder à l’emploi et à plus forte raison au premier emploi, des approches novatrices sont indispensables.

Bowkr avec son application mobile pour l’emploi, se positionne comme un outil disruptif et centré sur les usages d’aujourd’hui et de demain

 

paysageBowkr

 

La disponibilité en temps réel !

Bowkr est né d’une idée simple de Leo Kinany Martelli, lors de la fin de saison d’été 2013.

La problématique étant : « je suis disponible, j’aimerais appuyer sur un bouton et le faire savoir au monde entier !».

Ce rêve devenu réalité, tous les profils sur Bowkr sont donc disponibles, et deviennent invisibles après quelques jours sans validation des utilisateurs.

Ainsi, contrairement à toutes les autres alternatives, Bowkr s’adapte aux besoins urgents de talents.

 

Des profils et pas des annonces !

Si les annonces ont le mérite d’être facilement et largement diffusables, elles ont l’inconvénient de périmer rapidement !

Sur Bowkr le processus de sélection est différent. Celui de séduction l’est aussi !

Les talents en quête d’un emploi peuvent mettre en valeur un profil atypique, des compétences techniques, des expériences et des références, un capital humain.

De son côté, le recruteur peut aller à la conquête des talents en précisant dans son propre profil, son domaine d’activité et les valeurs qui la régissent.

Le candidat sera séduit si les valeurs de l’entreprise lui correspondent.

Pour le recruteur, Bowkr peut être assimilé à un outil de conquête. Le profil, une fois ciblé il suffit de le contacter !

« Si les annonces peuvent être comparées à de la pèche, où la recherche est passive, Bowkr peut être comparé à de la chasse où il suffit de cibler un profil et le contacter ! » Morgan Tomasini

Les profils gérés dans la base de données ne périment jamais. Mais au contraire, enrichis par les utilisateurs, ils évoluent.

.Cette fonctionnalité permet une vue actualisée des profils, les besoins des recruteurs et la disponibilité des talents en temps réel. L’intégration de nouvelles références professionnelles et l’évolution des profils permettent, au fil du temps, une meilleure adéquation des offres et demandes.

De plus, de nombreux profils passent de « contrat » à « talent » selon leurs besoins. Par exemple, un photographe peut être contacté pour son travail, mais il peut aussi avoir besoin d’un mannequin ou d’un graphiste.

 « Ainsi, cette recherche bilatérale, met l’humain et ses besoins au centre de Bowkr dans une logique horizontale entre l’employeur et l’employé. » Leo Kinany Martelli

 

Bowkr-screen-transparent

 

Un marché repensé !

Leo et Morgan ont durant leurs études, pratiqué de nombreux jobs, qui se sont transformés rapidement en une « micro carrière ». L’apprentissage des bases du commerce, de nombreuses rencontres et des voyages fréquents ont fait naitre chez eux une vision décomplexée de l’emploi flexible.

Ainsi le postulat de base de Bowkr est celui-ci : « aujourd’hui, la majorité des personnes en âge de travailler ne recherche pas un « métier » quelconque, mais une activité rémunérée qui serait partie prenante de leur identité et qui mettrait à profit leurs compétences. Cette ambition ne peut se concrétiser que si l’on réunit deux conditions : la flexibilité et la mobilité ». Leo kinany-Martelli

De l’hôtellerie à la musique, en passant par le cinéma, l’artistique et le numérique, il existe de nombreuses interactions entre ces différents univers, aussi bien en termes de compétences que d’échanges commerciaux. Il parait donc logique, en plus de repenser la méthode de recrutement, de repenser le marché et ses acteurs, alors que les alternatives d’aujourd’hui sont généralistes ou sectorisées.

Par exemple, une styliste peut trouver sur Bowkr : un DJ, un mannequin, une maquilleuse, un photographe et un lieu afin d’organiser un défilé.

« Bowkr est aussi une ouverture permettant à chaque personne ayant une compétence unique de la mettre à profit. » Morgan Tomasini

screen2p

Une simplicité sans pareil !

« Malgré le fait, tout à fait sérieux et concret de la recherche d’emploi, les utilisateurs attendent de leur plateforme une facilité d’utilisation avoisinant celle des jeux pour smartphones. » Morgan Tomasini

La priorité durant l’année de tests 2015 a été de concevoir l’ergonomie de Bowkr la mieux adaptée à ses utilisateurs. Le parcours utilisateur a été finement étudié. La finalité était de proposer une expérience de navigation intuitive, fluide et rapide. La mise en relation se fait en 4 étapes et 4 boutons, la suite du processus est automatiquement réalisée par l’algorithme de résultats de recherches.

Pour faire de Bowkr un outil simple, sans difficultés dès la page d’accueil et jusqu’à l’objectif visé par l’usager, nous avons repensé entièrement la logique de la mise en relation.

« Bowkr permettra bientôt de dénicher un talent ou un contrat à partir d’un seul bouton » Leo Kinany-Martelli

portrait2

 

Big data, un algorithme unique au monde.

« 18 mois de modélisation et de développement ont permis d’aboutir à de profondes innovations en termes de prévision et de contrôle de la tension entre offre et demande d’emploi. » Leo Kinany Martelli

L’offre et la demande d’emploi dans un temps, secteur et lieu donnés, peuvent être symbolisées par deux courbes de Gauss opposées. Si l’on veut transformer cette différence (tension) entre les deux sommets, et mettre en relation l’offre et la demande, nous savons où aller chercher les profils dont la courbe est identique à l’avance !

Bowkr ne capte que très peu d’informations personnelles, comme le nom, l’âge, deux photos, l’activité et les différentes compétences. En revanche, notre algorithme « smart search » prend en compte les périodes de disponibilité, les migrations et les besoins, dans différentes zones, à différents moments, pour chacun des secteurs de Bowkr.

Prévoir et donc contrôler les tensions entre l’offre et la demande d’emploi permet de générer un résultat de recherche optimal, dont le taux de matching est de 60% pour les zones ayant déjà la bonne masse critique (sachant que l’on considère comme « bon » un résultat de 30%). Il est donc possible de proposer à l’avance, ou bien en temps réel, les profils disponibles ailleurs afin d’offrir constamment un résultat de recherche optimal. Ainsi, contrairement aux autres plateformes de recherche d’emploi, plus il y aura d’utilisateurs sur Bowkr, plus la compatibilité professionnelle sera simple à traiter.

 

Exemple théorique du fonctionnement de l’algorithme. Afin de proposer un résultat de recherche toujours optimal, qui comprend un nombre et une qualité de profils définis statistiquement, nous proposons des profils prêts à se déplacer, venant d’une zone où les offres sont inférieures à la demande.

algoritme Bowkr

 

L’image professionnelle.

Les profils présents sur Bowkr ont une nécessité de vitrine et de gestion de leur d’image, de par leur activité de prospection, mais aussi du fait d’un phénomène générationnel : « aujourd’hui n’importe qui peut en quelques minutes créer et gérer son image comme une célébrité via les réseaux-sociaux ».

Ainsi Bowkr permet de créer une vitrine professionnelle où chacun peut, en plus de ses compétences, y intégrer son univers propre. Ce concept est parfaitement adapté aux activités artistiques, contrairement à l’austérité des autres alternatives en matière de recherche d’emploi, ou autres sites d’annonces.

Plus de 70% des Talents dans les domaines créatifs (musique, cinéma, numérique, design) refusent de s’inscrire sur des sites d’annonces, car inadaptés à leur image. (Etude Sambroni consulting pour Bowkr).

 

Le contexte social

Bowkr s’adresse particulièrement aux utilisateurs ayant une volonté de changement dans le rapport vie/emploi, et dans la relation patron/employé. Nous partons du principe qu’aujourd’hui les gens ne recherchent pas seulement un job, mais une raison d’être. Une activité permettant de voyager, de faciliter des rencontres et de s’épanouir dans un domaine où la limite entre métier et passion est très étroite.

Bowkr, en plus de répondre à une problématique précise et actuelle, a été imaginé en prenant en compte les futures tendances du marché. Ainsi, depuis le début de sa conceptualisation, de nombreux phénomènes sociaux ou politiques confirment que Bowkr est sur la bonne voie. Par exemple, le contrat zéro heure en Angleterre, les « mini jobs » en Allemagne, ou la réforme du 4 octobre 2014 du Pôle emploi qui permet de cumuler des heures de travail durant une période d’indemnisation, sont pour Bowkr des indicateurs que les usages professionnels sont amenés à évoluer dans les années à venir.

Les usages numériques ont aussi changé en quelques années. Si Bowkr a été imaginé tout d’abord comme un réseau social afin de réunir des profils dans une base de données, la Uberisation des plateformes bouleverse aujourd’hui la relation entre utilisateurs. Bowkr s’adapte donc aux usages numériques, en proposant une recherche ouverte sur le web, et une mise en relation directe sur mobile.

 

Quelques chiffres.

D’après l’analyse d’un sondage européen.

Source : http://ec.europa.eu/public_opinion/flash/fl120.pdf

11% des européens déclarent disposer d’un emploi flexible

(dont 10% occupent un emploi à temps partiel ou à durée déterminée et 1% environ a soit un contrat avec une agence d’intérim, soit un travail saisonnier, soit un travail occasionnel)

6% sont des travailleurs indépendants

5% sont à la recherche d’un emploi

46% d’entre eux se situent hors du marché du travail soit parce qu’ils sont retraités, soit parce qu’ils sont étudiants ou sans occupation professionnelle

72% des travailleurs à temps partiel déclarent avoir volontairement choisi ce statut : au niveau de l’Union Européenne.

 (Enquête sambroni consulting pour Bowkr)

15% de la population française aurait déjà besoin de Bowkr.

65% des personnes entre 18 et 30 ans déclarent rechercher une activité correspondant à leur passion.

60% personnes exerçant une activité à caractère créatif estiment ne pas proposer leurs compétences sur les sites d’annonces car cela détériore leur image de marque.

25% des emplois flexibles pour les jeunes entre 18 et 22 ans sont une raison pour voyager.

65% des employeurs cherchent un système alternatif aux agences d’emploi.

 

 

Les fondateurs.

leo kinany martelli bowkr

 

Léo Kinany-Martelli

Président et Co-fondateur de Bowkr.

Responsable marketing, design et relations publiques.

30 ans

Originaire de Bastia en Corse.

Etudiant à l’université de Corse, il pratique de nombreux jobs en parallèle, notamment dans le clubbing, ce qui lui permet en plus de voyager, de comprendre les besoins de cet univers où se mélangent de nombreux talents dans différents domaines.

Il est aussi Co-fondateur de la Corsican Tech, accélérateur d’initiatives, ayant pour but de fédérer et animer entrepreneuriat start-up en Corse.

 « J’ai stoppé mes études afin de construire quelque chose. Je suis parti vivre un hiver à Londres afin de m’inspirer, et c’est en y travaillant que j’ai trouvé ce que je voulais »

[email protected]

 

 

Morgan-tomasini

Morgan Tomasini

Directeur général de Bowkr et Co-fondateur.

Responsable Technique, développement et gestion des données.

29 ans

Originaire de Porto-Vecchio en Corse

Etudiant à l’université de Corse, il pratique aussi de nombreux jobs en parallèle, notamment dans la musique.

« Bien que nous ayons eu recourt à des développeurs, nous devions intégrer ce genre de compétences, alors je me suis auto-formé durant 2 ans.»

[email protected]

 

 

Site web : www.bowkr.com

Application ios : bowkr

Application android : bowkr

 

Lire la suite
Publicité
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *