Application Mobile

‘CAP : une base de données en open source pour faciliter le déplacement des personnes en fauteuil roulant

Écrit par camille vernet

Dites nous deux mots sur les fondateurs et comment l’idée leur est venue :

Il y a 2 ans, dans le cadre de mon projet bachelor, j’ai décidé de m’orienter vers le handicap moteur, et plus particulièrement sur les utilisateurs en fauteuil roulant. J’ai donc pris contact avec l’APF de Loire-Atlantique et plus particulièrement J-P Chambon, conseiller départemental de l’APF et chargé en accessibilité du département . Nous avons beaucoup échangé et j’ai décidé de le suivre et de l’accompagner au quotidien pour comprendre les obstacles qu’il pouvait rencontrer. Je me suis donc rendu compte que le plus compliqué n’est pas forcément lorsque les utilisateurs sont chez eux, mais lorsqu’ils sont à l’extérieur. J’ai compris l’importance des sols mais aussi des marches et des équipements des magasins, restaurants et infrastructures. Il m’est donc paru évident de penser à un GPS collaboratif, dans le même esprit que Waze mais appliqué aux difficultés quotidiennes des personnes en situations de handicap moteur. Un trou dans le sol, un sol en pavé, une marche trop haute à l’entrée d’un magasin, des toilettes d’un restaurant en sous-sol, accessibles uniquement par des escaliers, une table avec pieds non adaptés donc impossible de passer un fauteuil… Toutes ces problématiques quotidiennes pourraient être pointées, mentionnées et partagées sur une application que j’ai choisi de nommer ‘CAP. Une base de données serait alors créée de façon participative par les usagers en fauteuil roulant mais aussi par les autres. Cela permettrait aux personnes en fauteuil roulant de savoir à l’avance quels lieux sont accessibles mais aussi quelles routes emprunter car le GPS prend en compte les complications sur leur route pour choisir l’itinéraire le plus adapté.

Vos produits et services :

Une application qui rendrait les déplacements extérieurs plus facile aux usagers en fauteuil roulant.

Vos facteurs de réussite :

L’avantage de cette création de base de données collaborative est aussi que les associations et le gouvernement pourrait y avoir accès pour l’Agenda d’Accessibilité Programmé.

Cette idée de projet a été saluée par l’APF de Loire-Atlantique, notamment Jean-Pierre Chambon que je cite : « Le retour sur ce projet de Camille VERNET n’est pour moi que du positif en terme d’investissement fourni. Cette innovation qui à mon sens n’existe nulle part ailleurs avec un tel niveau de recherche et d’implication pour moi ne doit pas rester qu’à l’état de projet mais aller vers une vraie réalisation car je pense que des projets et des personnes comme Camille sont des personnes qui ont compris ce que veut dire le mot innover pour rendre la vie des personnes à mobilité réduite facile et les montrer comme des personnes à part entière. Bravo. » 

Vos facteurs différenciants et disruptifs par rapport à l’existant :

L’aspect participatif permet de créer une base de données, en open source, pour que chacun puisse y contribuer. Les commerces peuvent mettre en avant leur accessibilité, mais cela doit être confirmé par des usagers. Un système de notes et de commentaires.

Vos concurrents :

À ma connaissance, aucun service de ce genre n’existe avec une participation directe des usagers concernés. Il y a possibilité d’avoir un GPS en soi mais sans cette dimension participative et en temps réel comme pour des travaux ou un obstacle sur un trottoir.

 

A propos de l'auteur

camille vernet

Laisser un commentaire

Ils sont abonnés à nos Startup Stories

Nos clients