Connect with us

INNOVATORS VS COVID-19

Comment rallier ses clients pour rebondir en temps de crise.

Nous avons parlé à Carole Mauron, fondatrice d’ App ’n’ Web, au sujet de l’aide que peut apporter internet durant cette période.

Publié

-

Carole Mauron App n Web

Interview de Carole Mauron, la fondatrice d’ App’n’ Web à Genève, une entreprise active dans le domaine du Web, du développement d’application et dans la formation.

Comment allez-vous et comment va votre famille en ces temps de COVID-19 ?

Carole Mauron : Merci de le demander, ma famille et moi nous portons bien. Cette crise permet de constater l’importance des relations humaines et la difficulté d’être tenu à distance de ceux qu’on aime.

Parlez-nous de vous, de votre carrière et de la manière dont vous avez créé App ‘n’ Web.

Carole Mauron : En 2008, j’ai quitté mon poste de programmeuse pour fonder App ‘n’ Web, car je voulais mettre mes compétences et mon enthousiasme pour tout ce qui touche au web au service d’entreprises à taille humaine.

J’ai commencé ma vie professionnelle dans les banques où ma passion pour les ordinateurs m’a fait bifurquer, tout d’abord dans le support informatique. Ensuite, j’ai repris les études en développement d’applications et plus récemment j’ai passé un diplôme de formateur pour adultes. Ces multiples compétences se marient très bien et, avec mon équipe, nous proposons des services variés. Nous avons réalisé de nombreux projets «made in Switzerland» pour des clients très différents et nous adorons cela.

Comment App ‘n’ Web innove-t-elle?

Carole Mauron : Notre travail ne s’arrête pas à la mise en ligne d’un site internet, bien au contraire. Nous apportons un soin particulier à la sécurité des sites que nous maintenons.

Chaque client est unique, alors nous proposons des options aménageables comme des aides ponctuelles, du coaching ou de la rédaction web. Nous formons ceux qui désirent gérer leur site eux-mêmes au quotidien. Nous sommes en quelque sorte des « webmestres à la demande ».

Comment la pandémie COVID-19 a-t-elle affecté App ‘n’ Web et comment gérez-vous cette crise ?

Carole Mauron : L’informatique et le web en particulier ne sont pas les secteurs les plus touchés par cette pandémie. Nous avons accompagné certains de nos clients dans une transition numérique et avons créé une page d’information qui regroupe différents liens de soutien aux commerçants. (https://app-n-web.ch/covid-19-commercants-comment-travailler-durant-la-crise/)

Habituellement, nous proposons des cours pour des organismes de formation ou des sociétés privées et nous nous sommes adaptés pour les donner à distance. Nous avons constaté une augmentation de l’engagement des participants durant cette période difficile.

Avez-vous dû faire des choix difficiles et quelles sont les leçons apprises ?

Carole Mauron : Comme certains de nos clients n’avaient pas les connaissances nécessaires pour informer numériquement leur clientèle. Nous les avons contactés de manière proactive afin de leur proposer de mettre à jour les informations d’ouverture ou de fermeture de leurs commerces. Ensuite, nous les avons également aidés à mieux communiquer et à mettre en place l’environnement pour leur permettre de poursuivre certaines de leurs activités à distance.

Une des leçons qu’il faut retenir de cette crise est l’importance pour un entrepreneur de renseigner sa clientèle sur les mesures prises.

Quels sont les outils, logiciels et compétences dont vous avez eu besoin pour avancer durant cette crise.

Carole Mauron : Les sites internet, la vente en ligne, les infolettres, les réseaux sociaux et les annuaires locaux comme Google My Business ont été essentiels pour les commerçants.

Au sein d’ App ‘n’ Web, nous avons effectué davantage de vidéoconférences. Parfois, nous avons dû parfois jongler pour faire face aux demandes urgentes de nos clients liées à la communication ou à la virtualisation de certains de leurs services.

Un mot de la fin ?

Carole Mauron : Le virus a arrêté des pans entiers de l’économie et beaucoup de gens se retrouvent dans des situations compliquées. Nous espérons qu’ils bénéficieront d’indemnisations et qu’ils pourront rebondir une fois la crise passée.

L’obligation de travailler à distance a tout d’abord creusé le fossé entre les personnes technoagiles et celles qui rencontrent plus de difficultés. Heureusement, beaucoup de ses dernières ont saisi l’opportunité pour se mettre à niveau et acquérir de nouvelles compétences.

Les bouleversements induits par les décisions gouvernementales et l’imprévisibilité de l’évolution de la pandémie ont causé beaucoup d’incertitudes, mais je crois que cela a également contribué à une augmentation générale de l’acceptation du changement.

Liens utiles :

https://app-n-web.ch

https://app-n-web.ch/covid-19-commercants-comment-travailler-durant-la-crise/

 

Publicité
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter


Publicité

Top of the month