Connect with us

INNOVATORS VS COVID-19

“La création d’entreprise, c’est comme avoir un enfant”. Rencontre avec Clara Trevisiol, Directrice Générale chez Monabee

Publié

-

Clara Trevisiol Monabee

Tout d’abord, comment allez-vous et comment va votre famille en ces temps de COVID-19 ?

Clara Trevisiol : Bien merci. On se recentre sur la famille très proche et cela fait ressortir les choses importantes. On se focalise sur les choses positives comme la limitation des déplacements qui permet de dédier plus de temps au sport, à la lecture… ou au travail ! 😊

Parlez-nous de vous, de votre carrière et de la manière dont vous avez créé ou rejoint Monabee

Clara Trevisiol : J’ai grandi à côté de Grenoble, entourée des montagnes qui me font aujourd’hui encore tellement de bien et où j’aime aller me ressourcer le plus souvent possible. J’ai intégré l’école de commerce l’EM LYON, où l’ouverture d’esprit et la stimulation de l’entrepreneuriat sont bien présents. J’ai eu l’opportunité d’y mener un projet personnel : un tour du monde sur le thème de la construction écologique. L’objectif : aller découvrir les pratiques de l’écoconstruction dans différents pays pour constater si de bonnes pratiques étaient importables en France. J’en ai notamment retiré l’idée que globalement, quand c’est le bon sens qui guide un projet plutôt que la volonté de forcément innover à tout prix, cela fonctionne ! J’en ai également ressorti l’importance de la formation et de la pédagogie pour embarquer les différentes parties prenantes (et notamment l’utilisateur final) au risque de faire échouer un projet pourtant à la fois bien pensé et bien réalisé. Cela oriente aujourd’hui les choix d’innovation qui sont faits chez Monabee où on essaye de vraiment mettre la pédagogie au service de l’utilisateur final et de rendre l’énergie simple et accessible à tous.

Finalement, de retour de mon voyage, j’ai intégré EDF ENR Solaire pour mon stage de fin d’études. C’est là que j’ai rencontré mon futur associé, Vianney Fichet, à l’époque prestataire de service pour la société. J’ai découvert le monde du solaire photovoltaïque qui a éveillé mon intérêt et répondait à mon envie de faire quelque-chose d’utile pour la société et pour l’environnement.
Après ma mission chez EDF ENR Solaire, j’avais gardé contact avec Vianney, qui, comme à son habitude, avait une idée… Créer un équipement connecté associé à un service pour donner les moyens aux particuliers de suivre leur production d’énergie solaire et être alerté en cas de dysfonctionnement.

Après 6 mois d’études de marché et de réflexions, tous les voyants étant au vert, il ne restait plus qu’à décider. On y va ? On n’y va pas ? Après le « On y va ! », après une petite levée de fonds pour financer nos développements et après deux ans de R&D et 10 prototypes, est née officiellement Monabee. Notre première génération de boitiers en main, nous avons réalisé nos premières ventes, monitoré nos premières installations solaires.

Aujourd’hui, après 8 ans, nos offres ont évolué mais les valeurs que nous portions en nous à la création de Monabee sont toujours présentes et notre mission est toujours la même : contribuer au développement de la production d’énergie solaire en France, donner les moyens au plus grand nombre de suivre et réduire ses consommations d’énergie, aller vers plus de sobriété énergétique.

IMG 20200908 153225 scaled

Comment Monabee innove-t-elle?

Clara Trevisiol : D’abord à travers les équipements connectés que nous fabriquons. Ils sont conçus pour suivre et optimiser les consommations et les productions d’énergie dans les bâtiments. Nous nous devons de proposer régulièrement des nouveautés à nos clients et de nous différencier de la concurrence. Nous venons de lancer une nouvelle génération d’équipements plus pédagogiques avec un Assistant lumineux qui change de lumière en fonction de la situation de l’installation solaire. C’est tout nouveau sur le marché !

Mais nous voulons aller plus loin ! Nous souhaitons que l’innovation fasse partie de notre quotidien dans tous les aspects de l’entreprise. Chez Monabee, nous croyons profondément que l’innovation passe aussi par le service, par exemple avec la création du Compte Epargne Solaire, qui permet de virtuellement stocker l’électricité que l’on produit, chez son fournisseur d’énergie. Comme un compte épargne bancaire, mais réservé à l’énergie !

Cela passe aussi par l’organisation de la société, les échanges avec toutes les « abeilles butineuses d’énergie » qui font ce qu’est Monabee, avec par exemple l’organisation de qu’on appelle nos « AbeeHour ». Des créneaux pour permettre à toute la société de s’exprimer, partager les informations de la vie de l’entreprise, être formés à un nouveau sujet par un des collaborateurs. Le tout autour d’un petit déjeuner thématique !

Comment la pandémie COVID-19 a-t-elle affecté Monabee et comment gérez-vous cette crise?

Clara Trevisiol : Le premier confinement a eu un gros impact avec l’arrêt de l’activité commerciale pendant 2 mois et demi. Difficile de vendre à domicile lorsque chacun est confiné…. Nous avons tenu le coup avec une équipe motivée et engagée qui nous a soutenu pendant cette période et grâce à nos partenaires financiers qui ont joué le jeu et nous ont soutenu à travers la mise en place d’un PGE.

Ce deuxième confinement, plus léger, nous permet de continuer à travailler. Nous animons des échanges à distance avec les équipes, nous sommes maintenant rôdés pour réussir à garder le contact et faire au mieux avec les moyens mis à notre disposition !

Avez-vous dû faire des choix difficiles et quelles sont les leçons apprises?

Clara Trevisiol : Dans la vie de Monabee, oui. Beaucoup. Il est parfois difficile de penser à l’entreprise avant tout… Tous ces choix m’ont appris plusieurs choses. Qu’il est beaucoup plus facile de prendre une décision quand nos valeurs sont claires. Cela donne une ligne de conduite, une trajectoire avec une ligne rouge à ne pas dépasser. Si les éléments qui se présentent à nous ne passent pas ce filtre, la décision est simple à prendre. Je recommande de se fixer quelques principes primordiaux qui permettent de nous guider dans nos choix sans avoir à se poser trop de questions, et de pouvoir le faire simplement même quand on a beaucoup de sujets en cours, qu’on a la tête dans le guidon et du mal à prendre du recul.

Par ailleurs je suis devenue adepte du dicton « quand il y a un doute c’est qu’il n’y a pas de doute »… Cela permet aussi de trancher plus facilement et plus rapidement. D’autant plus que rien n’est jamais tout noir ou tout blanc, il est donc aisé de passer des heures à tourner les sujets dans sa tête dans tous les sens sans pouvoir avancer…

Finalement, on est rarement sûrs à 100% de prendre la bonne décision au moment où on la prend alors si on veut bien dormir, il ne faut pas avoir de regrets. Si la décision respectait les principes et les valeurs qu’on s’était fixées au départ, il ne faut pas ruminer. Cela n’empêche pas de tirer d’éventuelles leçons d’une mauvaise décision a postériori ! Mais toujours en regardant vers l’avenir et avec l’idée de faire toujours mieux la prochaine fois !

Comment gérez-vous le stress et l’anxiété pendant cette période et comment vous projetez-vous, vous et Monabee dans le futur?

Clara Trevisiol : En faisant 10 min de yoga tous les matins, et un footing dès que possible… C’est devenu la grande mode et n’a presque plus aucune originalité mais c’est depuis longtemps pour moi une méthode pour évacuer le stress et me recharger en énergie. Concernant cette période spécifique, j’échange aussi beaucoup avec mon associé. Ce partage permet de libérer ses pensées, de se rassurer mutuellement. Nous échangeons aussi beaucoup avec tous les salariés de l’entreprise, par visioconférence tous les matins, pour se partager notre « météo » personnelle notamment. Cela fonctionne bien. D’entendre que c’est globalement ensoleillé chez tout le monde donne du baume au cœur et tire toute l’entreprise vers le haut.

Je projette positivement Monabee dans le futur. Nous sommes sur un secteur en plein développement : le solaire, et l’énergie au sens large. C’est un secteur qui est en train de vivre une véritable révolution, qui se fait en parallèle de certains changements sociétaux (plus de local, plus de « vert »…). Monabee a une place dans ce schéma et nous comptons continuer à la travailler.

Qui sont vos concurrents et comment comptez-vous tirer votre épingle du jeu ?

Clara Trevisiol : Nous essayons de nous différencier à travers deux choses : faire rayonner nos valeurs et prendre des chemins de traverse.

C’est-à-dire faire ressortir nos engagements auprès de nos clients pour qu’ils se reconnaissent vraiment quand ils choisissent de travailler avec Monabee (tenir nos promesses, fabriquer nos produits en France, essayer de toujours apporter une réponse positive, communiquer avec bienveillance…)

Et nous essayons de faire cela en recherchant des cibles qui sont moins travaillées que les autres (chercher les niches) et en les travaillant différemment (innover, que ce soit dans le contenu de nos offres, de nos services, de notre communication etc.)

Un mot de la fin ?

Clara Trevisiol : La création d’entreprise c’est comme avoir un enfant : c’est 80% de galères mais les 20% restants sont tellement beaux, enrichissants, passionnants, qu’ils compensent et surpassent largement tout le reste !! Je recommencerai sans hésiter !

Votre site web ?

Clara Trevisiol : www.monabee.fr

 

Publicité
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter


Publicité

Top of the month