Connect with us

Ressources

Comment contacter un Business Angel (et le convaincre d’investir dans votre projet)?

Quelles sont les bonnes pratiques pour prendre contact avec un Business Angel (BA) pour le convaincre d’investir dans votre startup ?

Publié

-

Une levée de fonds nécessaire

Après plusieurs mois de dur labeur, en tant qu’entrepreneur, votre entreprise a besoin de cash pour passer à l’étape suivante ou pour accélérer sa croissance. Même si les levées de fonds sont davantage médiatisées que les bons succès commerciaux, il ne faut pas oublier que le meilleur argent reste celui des clients et non celui des investisseurs. Vous devez donc avoir de bonnes raisons valides pour ouvrir votre capital et faire rentrer des investisseurs.

Votre entreprise n’en est encore qu’à ses débuts, il est donc encore trop tôt pour rechercher du capital auprès de fonds d’investissement. Vous allez donc rechercher des investisseurs particuliers, prêts à tenter l’aventure avec vous, et qui vont risquer une partie de leur argent en échange de parts de votre société.

Comment rentrer en contact avec un Business Angel ?

Il y a différents moyens pour identifier de potentiels investisseurs. Cela peut être à travers d’évènements autour du thème de l’entrepreneuriat, de la présentation de startups, sur les réseaux sociaux (notamment via LinkedIn ou sur l’application Shapr), et surtout via votre propre réseau (quelqu’un qui connait quelqu’un, etc.). N’hésitez pas à exploiter votre réseau. Si vous contactez un investisseur sur la recommandation d’une autre personne, vous aurez plus de chance de retenir son attention.

Maintenant que vous connaissez un Business Angel (BA), récupérez son adresse mail pour le contacter. Ne lui écrivez pas via la messagerie des réseaux sociaux (hormis pour lui demander son adresse mail) pour lui proposer une opportunité d’investissement. Ces messageries ne sont pas adaptées à des échanges réguliers et n’offrent pas de système efficace pour organiser ses messages. Ne le contactez pas non plus par téléphone. On ne peut pas étudier un dossier en direct. Préparez-vous à lui écrire un mail.

Le processus de sélection d’un BA

Avec une forte activité entrepreneuriale, un BA reçoit une quantité importante de dossiers chaque semaine, bien au-delà de sa capacité d’investissement. Il n’est donc pas étonnant qu’il réponde négativement dans près de 99% des cas. Raison pour laquelle, vous devez vous montrer synthétique et percutant.

Pour pouvoir attirer son attention, votre communication devra comporter 2 éléments :

  • Un court mail d’introduction de votre projet
  • Une présentation détaillée (ce que l’on appelle le pitch-deck)

Un mail clair et synthétique

Face au nombre important de sollicitations, un BA devra être en mesure de lire votre mail en moins de cinq minutes et d’être capable de comprendre macroscopiquement en quoi consiste votre projet de startup.

Les cinq éléments à faire figurer :

  • Quel problème voulez-vous solutionner et quel marché cela représente ?
  • En quoi votre solution est-elle différenciatrice des autres solutions déjà existantes ?
  • Qu’est-ce qui fait la force de votre équipe fondatrice ? (son expertise, sa valeur ajoutée)
  • Quelle est la principale réalisation qui démontre votre Product Market Fit, c’est-à-dire qui démontre que votre produit répond bien à une demande du marché ?
    Cela peut être le nombre croissant d’acheteurs mois après mois, votre volume d’affaires qui augmente, une récurrence forte, etc. N’indiquez pas beaucoup de chiffres. Identifiez plutôt le bon indicateur qui révèle la qualité de votre succès à ce jour.
  • Le montant que vous recherchez et le ticket minimal.
    Indiquer le ticket minimal vous permettra de ne pas perdre de temps avec un BA qui serait intéressé par le projet, mais qui n’aurait pas les moyens d’investir.

Prenez soin d’écrire un mail court, aéré, qui se lit facilement et qui ne comporte que les éléments essentiels et différenciateurs.

L’objectif de ce court message est de susciter l’intérêt du BA pour étudier plus en détail votre projet, grâce à votre pitch-deck.

Un pitch-deck complet

Dans un document PDF, au format « slide », vous détaillerez tous les aspects de votre projet. Cette présentation doit être complète, claire et compréhensible par quelqu’un qui n’est pas nécessairement du même secteur d’activité que le projet en question.

Veillez à ne pas surcharger d’informations chaque slide. Préférez plusieurs slides, avec un message précis pour chaque, plutôt que d’encombrer une page avec beaucoup d’éléments différents.

Votre présentation ne doit pas excéder une trentaine de slides et traiter toutes les facettes de votre projet : marché, positionnement de votre solution, business model, track-record actuel, stratégie de croissance, équipe, utilisation de la levée de fonds, etc.

La prochaine étape : obtenir un rendez-vous

En guise de conclusion de votre mail, laissez vos coordonnées (mail et téléphone) afin que le BA puisse vous recontacter pour convenir d’un rendez-vous si votre dossier l’intéresse. Si c’est le cas, il souhaitera vous rencontrer en personne pour en savoir davantage et poser des questions complémentaires par rapport aux informations renseignées dans votre pitch-deck. Précisez également que vous êtes ouvert à tous retours constructifs (positifs ou négatifs) et qu’il peut transférer votre demande de levée de fonds à tout autre BA de son réseau qui serait potentiellement intéressé.

Si au bout d’une semaine vous n’avez pas eu de réponse, relancez-le par un très court message. La personne peut très bien avoir oublié votre message, ne pas avoir fini d’étudier votre dossier, ou tout simplement n’est pas intéressée. Cette unique relance sera la dernière à envoyer. Si le BA ne vous répond toujours pas, considérez qu’il n’est pas intéressé, et ne perdez plus de temps à essayer de le convaincre.

Les erreurs à éviter :

  • Ne pas prétendre que l’on peut bénéficier d’avantages particuliers (un ticket d’entrée plus faible, ou d’autres conditions plus avantageuses). Brader son projet n’est pas valorisant.
  • N’adoptez pas une attitude pour laquelle vous semblez quémander de l’argent, car votre entreprise a absolument besoin de cash sur le court terme.
  • N’indiquez pas une date de réponse souhaitée beaucoup trop courte pour forcer la main de l’investisseur.
  • Ne le relancez pas constamment.

En résumé

Vous devez prendre contact avec un Business Angel en lui envoyant un mail synthétique qu’il pourra lire en moins de cinq minutes et qui illustrera comment votre projet solutionne un problème et quels ont été vos réalisations les plus exceptionnelles à ce jour. En attachement, vous joindrez votre pitch-deck complet pour qu’il prenne connaissance de l’ensemble des informations s’il se montre curieux de votre projet. Terminez pas laisser vos coordonnées pour qu’il puisse convenir d’un rendez-vous si votre projet l’intéresse.

Lire la suite
Publicité
2 Comments

2 Comments

  1. gbossa

    03/03/2020 at 15:55

    très bon article, il m’a plu. Je suis sincère, bonne continuation

  2. BUSINESS STARTUP SUPPORT

    03/05/2020 at 16:30

    I savour, lead to I discovered exactly what I was looking for.
    You have ended my four day lengthy hunt! God Bless you man. Have
    a great day. Bye

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *