Connect with us

Ressources

Comment créer une start-up ?

Publié

-

comment creer une start up

Créer une start-up est un choix de plus en plus prisé par les entrepreneurs. Si vous avez pour ambition de développer un projet innovant, il est temps de vous lancer dans l’aventure entrepreneuriale !

Avant d’entamer les démarches de création de votre start-up, il est important d’évaluer le marché et d’estimer la valeur ajoutée de votre projet. Pour créer une start-up, il faut respecter les différentes étapes qui vont suivre.

Etape 1 : faire une étude de marché

Avant de créer une start-up, il faut avant tout trouver une idée pertinente. Pour connaître la faisabilité et la rentabilité de son projet, il faut effectuer une étude de marché. Le but est d’analyser l’offre et la demande sur un marché donné, en vue d’estimer la viabilité de son projet et les conditions de sa mise en place.

Ainsi, pour réaliser une étude comparative, il faut :

  • déterminer la clientèle ciblée
  • définir les produits et/ou services, en les comparant aux concurrents
  • identifier les concurrents et estimer leur part de marché
  • définir la demande et les besoins des clients, afin d’adapter son produit aux attentes de la clientèle identifiée dans l’étude de marché
  • définir un prix acceptable
  • s’imprégner de la réglementation encadrant la vente du produit ou service

Une fois l’étude de marché réalisée, il faut préparer un business plan, afin de matérialiser l’ensemble de votre projet. Si vous souhaitez être accompagné dans la création de votre start-up, LegalPlace vous propose de créer votre entreprise de manière entièrement digitalisée.

Étape 2 : établir un business plan

Le business plan permet de présenter son projet à l’écrit, en vue de le soumettre à des tiers susceptibles de soutenir financièrement la start-up. Il permet, par la suite, d’obtenir des financements auprès des établissements bancaires.

La plupart du temps, il se décompose de la manière suivante :

  • Présentation du projet : il s’agit de la genèse du projet
  • Présentation du marché et de la stratégie : réalisation d’une étude de marché en analysant la demande et la concurrence dans un secteur ciblé
  • Présentation financière : prévisionnel financier permettant de chiffrer son projet
  • Présentation juridique : comparaison des différentes formes juridiques afin de choisir la plus adaptée à son projet

Le business plan doit être complet pour convaincre les investisseurs de financer votre projet.

Etape 3 : financer sa start-up

En fonction de son projet et de ses ressources personnelles, un entrepreneur peut avoir besoin de financements au lancement de son activité.

Pour financer sa start-up, le porteur de projet doit connaître les principales sources de financements, notamment :

  • le crowdfunding : consiste à faire appel à des internautes afin de financer son projet. Le crowdfunding est réservé aux projets innovants.
  • l’emprunt bancaire : la banque vous accorde un prêt bancaire si votre projet est bien préparé, clair et cohérent.
  • les aides à la création d’entreprise : parmi les aides existantes, on trouve le NACRE, l’ACRE (réduire ses charges sociales), l’ARE (maintenir le chômage)

Etape 4 : choisir une forme juridique pour sa start-up

Un entrepreneur qui souhaite créer une start-up doit choisir la forme juridique qui lui convient le mieux, en fonction de la nature de son projet, de l’ampleur de celui-ci, de la volonté de s’associer, etc.

Si l’entrepreneur souhaite exercer seul son activité, il peut se tourner vers la création d’une entreprise individuelle ou d’une société unipersonnelle (SASU, EURL).

A l’inverse, s’il souhaite être accompagné de plusieurs associés, il doit créer une société pluripersonnelle. Il peut choisir de créer une SAS ou une SARL.

La SAS et la SARL sont des sociétés où la responsabilité des associés est limitée au montant de leurs apports dans le capital. La SAS est une société au fonctionnement souple, et adaptée aux besoins des associés. Les statuts peuvent être rédigés librement, ce qui témoigne de sa grande flexibilité.

Etape 5 : les démarches administratives

Les démarches administratives dépendent de la forme juridique choisie. En règle générale, les formalités administratives pour créer une start-up sont les suivantes :

  • La rédaction des statuts de la start-up
  • L’ouverture d’un compte bancaire et le dépôt du capital social
  • La signature des statuts définitifs
  • La publication d’un avis de constitution dans un journal d’annonces légales
  • Le dépôt du dossier d’immatriculation au greffe

Les démarches administratives pour créer sa start-up ne doivent pas être prises à la légère. Il est préférable de rédiger ses statuts avec soin, afin d’éviter une erreur dans la constitution du dossier.

Maintenant vous avez les clés en main pour réussir à créer votre start-up !

 

We are a team of writers passionate about innovation and entrepreneur lifestyle. We are devoted to providing you the best insight into innovation trends and startups.

Publicité
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter


Publicité

Top of the month