Agriculture

CRAFAP : Centre de Recherche, d’Appui et de Formation Agro-Pastoral

Dites nous deux mots sur les fondateurs et comment l’idée leur est venue :

Les fondateurs sont d’origine togolaise et vivent au Togo, l’idée est venue suite au constat fait de la détérioration des sols cultivables et de l’abandon des terroirs au profit des villes pour un travail dérisoire, risqué et stressant (le taxi moto).

Vos produits et services :

Nos produits sont essentiellement des produits issus de la terre, cultivés dans les normes et règles ancestrales respectueuses vis à vis de l’environnement et de la protection de l’écosystème. Ils sont aussi issus de l’élevage de la volaille, du bétail, de la pisciculture et de l’aquaculture mais aussi de l’apiculture. Ce sont en tout aussi bien des légumes, des céréales, des tubercules, des fruits, des plantes médicinales que du compost et des engrais naturels fabriqués à partir des plantes et du fumier.

Il existe en outre dans le centre des services comme  la formation adéquate pour permettre aux apprenants de s’outiller à la pratique de l’agropastorale innovante et durable, une micro finance pour générer des activités lucratives à partir de crédits et une fourniture de soins médicaux basée sur un système d’assurance maladie avec à la clef une participation de 100f cfa/mois par concession, afin de bénéficier gratuitement des soins de santé.

Vos facteurs de réussite :

Nos facteurs de réussite sont essentiellement notre disponibilité et notre implication effective dans le projet, ainsi que la connaissance du terroir pour y avoir vécu et mené des études.

Vos facteurs différenciants et disruptifs par rapport à l’existant :

  • Réintroduction des pratiques ancestrales connues et valorisées par tous
  • Apport de services à moindre coûts répondant aux soucis des populations 
  • Implication des populations bénéficiaires et implantation du projet partout ailleurs
  • Implantation de boutiques commerciales dan les différentes villes pour l’écoulement et la visibilité du centre
  • Transformation des produits sur place dans le centre

Votre business model :

Trois mois après la création du centre, le centre gagne de l’argent dans la vente de ses produits à travers ses boutiques commerciales

Vos concurrents :

Sur le Plan africain : Le centre Soghai

 

A propos de l'auteur

KATCHAWATOU Pihènam Dia-Eléki

Laisser un commentaire

Ils sont abonnés à nos Startup Stories

Nos clients