Connect with us

INNOVATORS VS COVID-19

Darwin Agbéwonou Yawovi, Cofondateur de Dashmake nous parle de l’impact de la crise du Covid-19 pour son entreprise

Publié

-

darwin agbewonou yawovi startup dashmake

Tout d’abord, comment allez-vous et comment va votre famille en ces temps de COVID-19 ?

Darwin Agbéwonou Yawovi: Je vais super bien merci et ma famille se porte bien grâce à Dieu. Avec le COVID ce n’est pas facile mais Dieu veille.

Parlez-nous de vous, de votre carrière et de la manière dont vous avez créé ou rejoint Dashmake

Darwin Agbéwonou Yawovi:  Je suis Darwin Agbéwonou Yawovi, je suis juriste de formation et Cofondateur de la Startup Dashmake. J’ai une licence en Droit des Affaires et je prépare un Master en Droit des Affaires et Fiscalité. J’ai démarré en 2015, une startup avec mes trois collègues et aujourd’hui on a une entreprise innovante spécialisée dans les solutions digitales. J’ai rencontré mes trois cofondateurs : Yawovi Agbéwonou Helton, ATIKLEME Eddie Michel et EDORH Kévin Auguste à l’Université et depuis on travaille sur notre projet.

Comment Dashmake innove-t-elle ?

Darwin Agbéwonou Yawovi: Ma startup est à la base spécialisée dans les solutions digitales. Nous avons développé plusieurs solutions depuis 2015 : dans la e santé, dans l’agritceh, dans la restauration, dans la gestion comptable des PME et ¨PMI. Dans la e-santé, nous avons sorti en 2017, une solution de déclaration, de géolocalisation et de prise en charge des victimes de sinistres.

Cette solution permet à toute personne victime ou témoin d’un sinistre de se faire assister en un clic par les secours.

Comment la pandémie COVID-19 a-t-elle affecté Dashmake et comment gérez-vous cette crise ?

Darwin Agbéwonou Yawovi: Avant le COVID, notre solution de e santé avait du mal à décoller au regard des autorisations officielles des pompiers, de la police. Avec le COVID cela s’est aggravé, nous avons dû décider de faire un pivot de notre solution. Actuellement nous travaillons sur un concept plus orienté assureurs afin de contourner toutes les barrières d’autorisations. Nous travaillons à actualiser notre plateforme.

Avez-vous dû faire des choix difficiles et quelles sont les leçons apprises ?

Darwin Agbéwonou Yawovi: Oui nous avons dû a un moment donné demander à nos collaborateurs de travailler à distance et nous avons divisé les salaires de moitié. Faire le pivot nous a beaucoup couté en temps et en ressources. Pour nous, le COVID est venu bouleverser notre univers de création et nous a obligé à se repositionner pour continuer d’exister.

Comment gérez-vous le stress et l’anxiété pendant cette période et comment vous projetez-vous, vous et Dashmake dans le futur?

Darwin Agbéwonou Yawovi: Vu que les activités sportives ont été interdites, l’équipe néanmoins se retrouve en petit groupe pour faire des activités extraprofessionnelles, les jeux de société, jouer aux jeux vidéo pour détendre l’atmosphère. Nous projetons lancer notre nouvelle plateforme d’ici à début janvier 2021. Avec le pivot nous croyons conquérir de nouveaux marchés plus dynamiques.

Qui sont vos concurrents et comment comptez-vous tirer votre épingle du jeu?

Darwin Agbéwonou Yawovi: Sur notre marché, nous pouvons citer des startups qui commencent à se lancer dans l’insurtech, quelques entreprises déjà opérationnelles qui offrent des services aux assurances (remorquage, dépannage, localisation des véhicules) . Notre nouvelle plateforme veut se positionner sur la déclaration et la localisation des engins volés. Nous pensons avec notre plateforme pouvoir sécuriser les engins de nos clients en intégrant sur ces engins des kit intelligent contre le vol.

Votre site web?

dashmake.com

Un mot de la fin?

Darwin Agbéwonou Yawovi: C’est un plaisir et un honneur pour nous d’avoir cet interview avec votre journal.

 

 

Publicité
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter


Publicité

Top of the month