Dites nous deux mots sur les fondateurs et comment l’idée leur est venue

Grégory Janssens est un passionné et habitué des circuits automobiles. Les sensations uniques procurées par les sports mécaniques sont souvent peu abordables, notamment de par le coût élevé de ces pratiques. Et c’est encore plus vrai pour les personnes à mobilité réduite car peu de véhicules leur sont accessibles. Et quand un véhicule leur est réservé sur les circuits de kart par exemple, ils sont souvent peu utilisés, mal entretenus et donc pas utilisables. C’est ce qu’a vécu le fondateur avec 2 de ses amis en fauteuil…

Sa volonté est de proposer au plus grand nombre l’accès à ces sports de manière la plus ludique possible en concevant des véhicules électriques, silencieux, non polluants, accessibles à tous ainsi que des circuits automobiles nouvelle génération comme c’est la cas à Bénodet (Bretagne).

 

Une vidéo en ligne ? 

 

Vos produits et services

Notre ambition est de développer les sports mécaniques écologiques grâce à ces véhicules électriques de faibles encombrements destinés à être utilisés principalement sur circuit fermé et en randonnée. Leurs particularités : tous les véhicules sont accessibles aussi bien aux personnes à mobilité réduite qu’aux personnes valides et sont capables d’atteindre 80km/h et près de 3h30 d’autonomie !

Pour pouvoir piloter ces véhicules, Driftworld a ouvert cet été son 1er circuit outdoor, sur un terrain en terre et propice aux dérapages. Et c’est à Bénodet que ca se passe.

 

Vos facteurs de réussite

Les facteurs clés du concept DRIFTWORLD concerne plusieurs domaines :

  • Sa cible : Les véhicules proposés sont accessibles de 12 à 77 ans ; soit 75% de la population dont une partie de la clientèle est la population de personnes en fauteuil roulant. Ces personnes sont au nombre de 850000 en France. Peu d’activités de loisirs leurs sont accessibles et elles sont prêtes à se déplacer loin pour pratiquer des activités sportives indoor ou outdoor. Elles choisissent également leur lieu de vacances en fonction des activités accessibles.
  • Environnemental : Avec des véhicules silencieux et non polluant, des circuits mieux intégré dans leur environnement
  • Structurel : Implantable partout notamment avec d’autres activités de loisirs et de divertissements (wakepark, accrobranche,…)

 

Vos facteurs différenciants et disruptifs par rapport à l’existant

L’idée étant de recentrer l’humain au cœur des sports mécaniques de loisir : il n’y a plus de différenciation entre un véhicule dédié aux personnes valides et un véhicule dédié aux personnes à mobilité réduite afin de pouvoir viser tous les publics. Aucun autre sport motorisé de loisir ne propose cela aujourd’hui. Ainsi, Driftworld rassemble un concept à la fois social, environnemental et technique de manière à créer une rupture dans le domaine des sports mécaniques.

 

Votre business model 

Le loueur (particulier, groupe, séminaire,…) peut jouir d’une session de la durée qu’il choisit préalablement par tranche de 10 minutes sur la piste de 400m de long moyennant un forfait par tranche de 10 ou 20 minutes.

 

Vos concurrents

Dans les sports mécaniques, et notamment dans la section karting, en France, 3 entreprises se distinguent.

Sodikart qui revendique 95 % de parts de marché en France et une présence sur un millier de pistes dans le monde.

Speed2max : société ouverte en 1997 avec 11 circuits, en France et à l’international, utilisant les kartings créés par celle-ci.

Speedkart : L’enseigne Speedpark crée il y a 15 ans, a ouvert 8 complexes de loisirs

Ces entreprises ne proposent pas de produits spécifiquement adaptés aux personnes à mobilité réduite.

La Bretagne compte 15 circuits indoor et outdoor dont 4 dans le Finistère et uniquement sur revêtement type goudron.

 

Votre site web

www.driftworld.fr

About the author

gregory janssens

Leave a Comment

Ils sont abonnés à nos Startup Stories

Nos clients