Connect with us

INNOVATORS VS COVID-19

Le recyclage au bureau en temps de crise sanitaire : l’avis des Joyeux recycleurs

Publié

-

Gilles Rouverand les joyeux recycleurs

Interview de Gilles Rouverand, Fondateur, les joyeux recycleurs : “Nous proposons un service clé en main pour aider les entreprises à recycler leurs déchets en toute simplicité”.

Tout d’abord, comment allez-vous en ces temps de COVID-19 ?

Gilles Rouverand: La santé de l’équipe est bonne et c’est l’essentiel en cette période mouvementée !

Comme tout le monde, notre façon de travailler et de penser est guidée, rythmée par les annonces du gouvernement et les mesures qui en découlent.

Nous gardons la tête haute et observons une reprise encourageante depuis septembre : malgré les restrictions budgétaires, la conscience environnementale des entreprises s’accroît !

Quel est leur impact sur la société ?

Que peuvent-elles faire à leur échelle pour œuvrer pour un monde plus durable ?

Ces questions légitimes et essentielles les poussent parfois à mettre en place un système de recyclage de leurs déchets, c’est là que nous entrons en scène 🙂

Parlez-nous de vous, de votre carrière et de la manière dont vous avez créé “les joyeux recycleurs”

Gilles Rouverand: Passionné par les questions environnementales, les voyages et la montagne, j’ai travaillé plusieurs années dans le secteur des études de marché, notamment en Suisse et en Chine, où j’ai eu l’occasion de développer avec l’IFOP “l’observatoire du développement durable”.

Depuis mon retour en France je vois la vie en rose à travers le développement des joyeux recycleurs et de notre flotte de jolis camions roses qui arpentent les rues de Paris.

Comment “les joyeux recycleurs” innove-t-elle?

Gilles Rouverand: Nous proposons un service clé en main pour aider les entreprises à recycler leurs déchets en toute simplicité.

Nous nous occupons de tout ! Nos chauffeurs-collecteurs se chargent d’installer les box dans les bureaux, collectent les déchets toutes les deux semaines et nous les acheminons ensuite vers les différentes usines de recyclage.

Chaque jour, les salariés peuvent jeter leurs déchets dans les différentes box que nous proposons : papiers, bouteilles en plastique, canettes, capsules et marc de café, gobelets, mégots, etc.

Chaque mois, nous envoyons un bilan des déchets recyclés et chaque année, l’entreprise reçoit un certificat de recyclage.

Comment la pandémie COVID-19 a-t-elle affecté “les joyeux recycleurs” et comment gérez-vous cette crise?

Gilles Rouverand: Le confinement et le recours important au télétravail ont un impact direct sur la présence des salariés au bureau.

Certaines structures décident de quitter leurs locaux en ne travaillant qu’à distance, d’autres limitent le présentiel au bureau.

Nous observons une réduction importante des déchets à collecter, qui se répercute sur les déchets ménagers (les gens étant plus souvent à leur domicile).

Nous accompagnons nos clients depuis le début de la crise en rendant notre service flexible : ajustement du nombre de box de recyclage en fonction de leurs besoins réels, adaptation du nombre de collectes par mois, etc. leur permettant ainsi de faire de réelles économies.

Nous avons aussi revu l’ensemble de notre organisation interne, de nos flux logistiques et de nos modalités de collecte (port du masque et lavage des mains obligatoires pour tous nos équipiers de collecte avant et après la réalisation de la prestation, respect des règles de distanciation sociale entre collecteurs et entre nos collecteurs et les salariés présents chez nos clients).

Toutes ces mesures ont nécessité une confiance et une grande flexibilité de la part de nos équipes !

Avez-vous dû faire des choix difficiles et quelles sont les leçons apprises?

Gilles Rouverand: La gestion de cette crise a été compliquée au quotidien avec une incertitude permanente très forte. Heureusement nous n’avons pas eu de choix trop difficile à faire et nous continuons aujourd’hui à faire travailler l’ensemble de notre équipe.

Cette situation a plutôt renforcé la confiance réciproque que nous avons avec nos clients.

Une des leçons apprises (valable d’ailleurs pour toute entreprise en temps normal…) savoir être flexible et s’adapter à son environnement.

Comment gérez-vous le stress et l’anxiété pendant cette période et comment vous projetez-vous, vous et “les joyeux recycleurs” dans le futur?

Gilles Rouverand: Nous avons réussi à traverser cette période en étant une équipe soudée et en restant au maximum positif pour soutenir nos clients.

Nous sommes plutôt confiants pour le futur malgré cette crise sanitaire qui risque de durer et de devenir une “nouvelle normalité” !

Un mot de la fin ?

Gilles Rouverand: Merci à toute notre équipe, toujours soudée et joyeuse et à tous nos clients, qui ont su nous soutenir tout au long de cette crise sanitaire.

Votre site web ?

lesjoyeuxrecycleurs.com

 

Publicité
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter


Publicité

Contacter les startups

Top of the month