Connect with us

Informatique

Noci : créez vous-aussi votre chatbot unique au monde (vraiment !).

Publié

-

Guilhaume Feregotto Noci

Interview de Guilhaume Feregotto, Co-fondateur et CEO de Noci.

Tout d’abord, comment allez-vous et comment va votre famille en ces temps de COVID-19 ?

Guilhaume Feregotto : Tout va bien, nous avons une nouvelle arrivante à la maison donc nous prenons toutes les précautions nécessaires ! Le télétravail me permet d’en profiter comme il se doit tout en travaillant pour Noci.

Parlez-nous de vous, de votre carrière et de la manière dont vous avez créé ou rejoint Noci

Guilhaume Feregotto : Ancien responsable rayon chez Décathlon, c’est grâce à cette expérience professionnelle très enrichissante que l’idée de Noci m’est venue.

Plus un client reçoit d’assistance dans son parcours d’achat en magasin (qui se retrouve sur le web finalement), plus il sera enclin à réaliser cet achat.

C’est ce processus de conseil d’achat que nous sommes les seuls à reproduire sur le web avec Noci !

Comment Noci innove-t-elle?

Guilhaume Feregotto : Noci est une SaaS et nous proposons une application no-code afin de permettre à tout internaute de profiter de l’expertise de nos chatbots.

Comme dit juste avant, nous sommes les seuls sur le marché des chatbots à proposer des recommandations de produits basées sur les besoins réels des consommateurs.

Nous plaçons toute l’expertise de vente de nos clients au cœur d’un chatbot dopé avec nos algorithmes afin de proposer un conseil unique, qui rassure le consommateur et le conforte dans son processus d’achat !

Évidemment, nous n’oublions pas le service client et surtout l’humain. Nous accompagnons tous nos chatbot d’un live-chat avec agents illimités et de la possibilité d’automatiser toute la FAQ de nos clients pour proposer un canal de réponse unique à toutes les questions des visiteurs !

Comment la pandémie COVID-19 a-t-elle affecté Noci et comment gérez-vous cette crise?

Guilhaume Feregotto : La pandémie COVID-19 a affecté notre entreprise dans le bon et le mauvais sens, comme beaucoup de nos confrères startuppeurs.

Lors de l’annonce du premier confinement en Mars, nous allions signer pour 60k€ de contrats avec de nouveaux clients, gros comme petits. Budgets gelés et incertitude se sont abattus sur notre écosystème, ne facilitant pas les échanges commerciaux.

Cependant, la digitalisation forcée des entreprises a apporté une réelle prise de conscience de l’importance de l’activité web pour toute entreprise. Et qui dit nouvelle activité web, dit nouvelles questions des clients habituels.

Chez Noci, nous sommes convaincus que les nouveaux besoins des utilisateurs web sont en parfaite corrélation avec notre solution qui révolutionne le parcours d’achat et/ou de proposition de services !

Avez-vous dû faire des choix difficiles et quelles sont les leçons apprises?

Guilhaume Feregotto : Effectivement, pour pallier le manque de contrats dû au confinement, nous avons fait le choix de placer toute notre équipe au chômage partiel. À moitié. Car toute l’équipe, motivée par notre projet a décidé de travailler quand même, afin de permettre la sortie de notre solution no-code notamment.

Comment gérez-vous le stress et l’anxiété pendant cette période et comment vous projetez-vous, vous et Noci dans le futur?

Guilhaume Feregotto : Nous avons un leitmotiv chez Noci : la communication ! On se retrouve tous les matins pour discuter de la journée de la veille.

Nous stressons peu et restons convaincus que Noci et notre écosystème FrenchTech ne ressortiront que plus forts de cette épreuve.

Qui sont vos concurrents et comment comptez-vous tirer votre épingle du jeu ?

Guilhaume Feregotto : Notre marché, celui des chatbots ou agents conversationnels, est ultra-concurrentiel : Botnation, Crisp, iAdvize, Botfuel, Dydu pour ne citer que les français !

Or, ils proposent tous des solutions basées uniquement sur du live-chat, ou axées service client avec l’utilisation de l’IA et du NLP (la compréhension du langage naturel). Cependant, l’intelligence artificielle n’est pas encore au point. En moyenne, les éditeurs utilisant de l’IA atteignent les 70% d’erreurs dans la compréhension des demandes.

Chez Noci, nous utilisons une technologie moins « poussée » mais tout autant efficace voire plus : les algorithmes. Ces algos permettent de passer d’un simple questionnaire avec filtre à un questionnaire interdépendant amenant une recommandation produit unique correspondant à 100% des besoins du visiteur.

Un mot de la fin ?

Guilhaume Feregotto : Être concurrent ne veut pas dire être ennemi. Ensemble, nous pouvons réaliser un pari win-win : vous, votre client, puis nous !

Votre site web ?

Guilhaume Feregotto : www.noci.io

 

Publicité
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter


Publicité

Top of the month