Connect with us

INNOVATORS VS COVID-19

Ozytis digitalise les process des entreprises avec du développement sur mesure

Publié

-

Guillaume Rondeau OZYTIS

Interview de Guillaume Rondeau, Co-Gérant et Directeur commercial chez OZYTIS.

Tout d’abord, comment allez-vous et comment va votre famille en ces temps de COVID-19 ?

Guillaume Rondeau : Très bien. En tant que père de jeunes enfants, mon moral est étroitement lié à la possibilité de dormir correctement, et de ce côté, c’est mieux après quelques années difficiles.

Côté COVID, autant le premier confinement était un bouleversement dans notre organisation, autant le deuxième a été beaucoup plus light grâce à la réouverture des écoles.

Parlez-nous de vous, de votre carrière et de la manière dont vous avez créé ou rejoint OZYTIS

Guillaume Rondeau : J’ai démarré en tant que chef de projets en bureau d’études pour des produits électroniques sur-mesure. Au bout de 3 ans, Grégoire Larreur, un ami développeur me propose de créer une société de développements web sur mesure. Après un mois de réflexion, j’accepte sa proposition et apporterai alors mon expérience en conception de projets et de produits sur mesure. Il ne me restait plus qu’à me former à l’approche commerciale, ce que j’ai fait dans le cadre du CJD, Centre des Jeunes Dirigeants. Dès ma première année de membre de cette association nationale, j’ai suivi une formation sur la vente, qui m’a beaucoup aidé à compléter mon expérience technique par une expérience commerciale. C’est ainsi que la société Ozytis a démarré et grandit depuis 10 ans.

Bureaux Ozytis Guillaume scaled

Comment OZYTIS innove-t-elle ?

Guillaume Rondeau : Notre métier est de faire innover nos clients en améliorant leur productivité grâce à des outils web sur mesure. Pour y arriver, nous nous appuyons sur une démarche que nous avons mise au point au fil des plusieurs centaines de projets menés à bien. Ainsi, quand nous concevons un projet, nous agissons sur les leviers suivants pour automatiser le travail de nos clients :

  • Nous faisons en sorte que la saisie des données soit décentralisée au plus bas niveau
  • Nous récupérons les données saisies sur d’autres outils en construisant des passerelles
  • Les informations sont centralisées en une seule et unique base de données
  • Chacun peut accéder aux informations qui le concernent selon son rôle
  • Nous permettons de faire des exports de données par exemple pour qu’il puisse être importé dans le logiciel du comptable
  • Les documents sont générés automatiquement. Par exemple des factures PDF, des bons de transport, …
  • Nous permettons à ce que les données soient saisies ou consultées sur le terrain
  • Des notifications sont mises en place à chaque évènement concernant un utilisateur

Comment la pandémie COVID-19 a-t-elle affecté OZYTIS et comment gérez-vous cette crise ?

Guillaume Rondeau : Le mois de mars a été un bouleversement dans notre quotidien et dans la gestion de l’entreprise. En peu de temps, nous avons dû nous organiser pour travailler à distance. Heureusement, nous avions des projets en cours de livraison, car d’un point de vue commercial, c’était le calme plat jusqu’à fin Avril. Puis, les demandes sont revenues à un niveau équivalent à celui avant le confinement.

Avez-vous dû faire des choix difficiles et quelles sont les leçons apprises ?

Guillaume Rondeau : Cet été, nous avons réfléchi à une manière plus efficace de travailler, que ce soit en présentiel ou à distance. Nous avons fait deux principaux changements :

  • Un changement organisationnel en scindant les développeurs en plusieurs équipes, avec chaque projet affecté à une équipe. Ainsi, cela laisse davantage d’autonomie aux développeurs qui peuvent s’organiser comme ils le souhaitent au sein de leur équipe. Et chaque équipe est responsable de ses projets.
  • Une migration de nos lignes de téléphone VoIP sur Teams, ce qui permet de fluidifier nos échanges en interne et en externe. Tous les canaux sont ainsi centralisés : messagerie instantanée, visio, partage d’écran, téléphonie fixe.

Comment gérez-vous le stress et l’anxiété pendant cette période et comment vous projetez-vous, vous et OZYTIS dans le futur ?

Guillaume Rondeau : Pour dissiper le brouillard du premier confinement, j’ai fait une analyse des risques pour rester dans une démarche rationnelle. Il est apparu que notre principal risque était le risque d’impayé client. J’ai donc analysé l’activité de chacun de nos clients au regard de la crise. La grande majorité de nos clients avait peu de risques d’impacts à long terme. Cette analyse nous a permis de poursuivre notre activité sereinement.

Qui sont vos concurrents et comment comptez-vous tirer votre épingle du jeu ?

Guillaume Rondeau : La principale difficulté pour une agence de développement sur mesure est de lisser la charge de travail. En effet, par essence, nous dépendons des nouveaux projets pour réaliser le gros de notre chiffre d’affaires. Et les projets arrivent par vagues. Parfois, nous avons davantage de demandes que nous ne pouvons fournir et parfois nous avons un creux et peu de visibilité.

Nous avons résolu ce problème de lissage de charge de travail en obtenant davantage de demandes que ce que nous sommes en mesure de fournir. Ainsi, les périodes de creux sont tout de même suffisamment hautes pour alimenter notre portefeuille de projets. Et lors de périodes de fortes demandes, nous sélectionnons les projets pour choisir ceux qui sont le plus dans notre cœur de métier.

Un mot de la fin ?

Guillaume Rondeau : Le positionnement métier est essentiel. Il faut définir précisément ce qu’on fait et ce qu’on ne fait pas. Mettre le paquet commercialement sur notre cœur de métier et savoir dire non aux projets qui ne correspondent pas aux critères. Dire non est difficile et implique d’avoir suffisamment de trésorerie pour attendre les projets suivants.

Votre site web ?

Guillaume Rondeau : https://ozytis.fr/

 

Publicité
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter


Publicité

Top of the month