_Startups sdla Tourisme Tourisme, Voyages, Hôtellerie

Happybreak : Des hôtels à moitié prix toute l’année

Écrit par Thomas Simon

Comment avez-vous eu l’idée :

Je suis parti d’un constat : chaque année des hôtels indépendants ferment leurs portes en France, principalement en province, parce qu’ils ne parviennent pas à atteindre un taux de remplissage moyen annuel de l’ordre de 40 à 50 %. Les restrictions budgétaires dans les entreprises, qui affectent le tourisme d’affaires, et plus largement la crise, qui incite les gens à partir moins souvent, expliquent cette baisse de fréquentation. Pour aller contre cette tendance, je propose aux hôteliers de faire venir des touristes dans leurs hôtels pendant les périodes creuses, moyennant un effort tarifaire substantiel.

Vos produits et services :

Nous commercialisons actuellement la carte Happybreak qui accorde – 50% sur le prix de la saison en illimité pendant 1 an. Elle est valable pour 2 personnes sur des formules avec dîner sur une sélection d’hôtels indépendants. Pour bénéficier de cette réduction, une seule condition : voyagez en décalé !

Vos facteurs de réussite :

La carte Happybreak est une véritable révolution dans l’e-tourisme car c’est une solution totalement gratuite et sans engagement pour les hôteliers :

– pas de frais d’entrée, pas d’abonnement, pas de commission : notre rémunération se fait à 100% par la vente de la carte et il n’y a pas de transfert d’argent.

– pas d’engagement dans le temps : l’hôtelier peut arrêter le partenariat quand il le veut.

C’est également un nouveau modèle pour le client : une fois la cotisation réglée, il bénéficie de 100% de l’effort consenti par l’hôtelier. Nous ne percevons plus rien.

Vos facteurs différenciants et disruptifs par rapport à l’existant :

Nous sommes les seuls en France à proposer une réduction fixe de 50% sur une sélection d’hôtels de charme dîner compris.

Votre business model (Comment gagnez-vous de l’argent?) :

Notre business model est basé sur la vente des cartes Happybreak au prix de 79,90€. C’est actuellement notre unique source de revenus car nous ne prélevons aucune commission auprès des hôteliers.

Vos concurrents :

À la différence de Booking et des autres OTA, nous ne proposons que des hôtels sélectionnés pour leur qualité. De plus, nos offres comprennent la nuit et le dîner, nous ne prenons aucune commission auprès des hôteliers et ne pratiquons pas l’allotement.

Un autre concurrent pourrait être la carte Accord mais elle n’offre que 15% de réduction sur le plein tarif, elle est deux fois plus chère que la carte Happybreak et n’est valable que dans les hôtels du groupe Accord. Chez Happybreak, nous avons fait le choix de ne travailler qu’avec des hôtels de charme indépendants.

Enfin, des sites comme Voyage Privé, VeryChic ou Vente Privée Voyages proposent des offres très attractives mais celles-ci sont limitées dans le temps et avec un faible choix de dates disponibles et d’hôtels en France.

Site web : www.happybreak.com

Pays où se situe votre siège social : Notre siège social est situé à Lyon (France)

A propos de l'auteur

Thomas Simon

Laisser un commentaire

Ils sont abonnés à nos Startup Stories

Nos clients