Connect with us

INNOVATORS VS COVID-19

Jérôme Chambard, Skiply : “La France est un pays où il fait bon créer sa startup”

Publié

-

jerome chamard

Qui êtes vous ? :

Jérôme Chambard, 36 ans. Je suis ingénieur en Génie Electrique de formation, mais j’ai passé la majorité de ma carrière dans la vente et le marketing industriel. Je suis né et j’habite à Annecy, bien que mon travail m’ait emmené partout dans le monde : Colombie, Vénézuela, Inde, Pakistan, Algérie, et une quarantaine d’autres pays.

 

En 2 ou 3 phrases, que propose votre startup?:

Skiply transforme les données des entreprises en indicateurs intelligibles et utiles. En clair, nous essayons de sortir les données des tableaux Excel et des systèmes “big data” pour en faire des signaux motivants et compréhensibles pour les êtres humains. Rien ne nous arrête : dans certaines entreprises, les succès commerciaux déclenchent des gyrophares ou une musique de Queen dans tout le bâtiment.

 

Comment êtes vous arrivé à la création d’entreprise? :

J’ai créé ma première entreprise, Eureos, en 2006, en parallèle de mon job chez Siemens. A la base, il s’agissait de saisir une opportunité d’affaires, une sorte de “soupape professionnelle”. Et puis j’ai finalement pris goût au bonheur de créer. Presque 10 ans après, j’en suis à ma cinquième entreprise (toutes ont et continuent à créer des emplois), et ma motivation est toujours intacte.

 

 

Quelles ont été les bonnes surprises dans votre aventure entrepreneuriale? :

La France est un pays où il fait bon créer sa startup, contrairement à tout ce qu’on entend ici et là.

 

Des mauvaises surprises? :

Le temps est la variable la plus difficile à maîtriser, et c’est pourtant l’un des facteurs clefs de succès. Arriver 5 ans en avance sur une technologie ou un usage, ce n’est pas une force : c’est une erreur de timing, et j’ai mis du temps à l’accepter.

 

Votre startup c’est 100% de votre vie? :

En tout cas, c’est une très grande partie de mon temps, y compris nocturne. Mais pour tenir sur la longueur, il faut aller chercher d’autres sources de motivation, et ne pas s’enfermer dans son projet. Les enfants, pour ça, sont formidables : ils vous forcent à décrocher et à être présent pour eux.

 

Des projets à venir? :

J’ai 10 projets à la minutes, mais heureusement, mon associé, contrôleur de gestion de son état, me rappelle tous les jours qu’il faut d’abord finir ceux qui sont en cours. Et nous avons de grandes ambitions pour Skiply, qui a déjà séduit de grandes entreprises françaises.

 

Un scoop sur vous ou votre startup? :

Je ne sais pas si c’est un scoop, mais avec le lancement de Smilio, notre boîtier de mesure de la satisfaction client en temps réel, nous allons probablement commencer à rentrer dans la vie quotidienne des gens, dans des endroits… surprenants. Mais je ne peux pas en dire plus pour l’instant.

 

Alors heureux (se)? :

Surtout heureux de pouvoir vivre de mes idées, et pour l’instant c’est le cas. Ma devise : ne pas subir.

 

Le mot de la fin ? :

L’aventure entrepreneuriale est la plus passionnante, mais aussi la plus exigeante qui soit. Et si vous pensez que c’est votre vie, mieux vaut commencer tôt. Alors à toutes celles et ceux qui hésitent : lancez-vous, vous n’aurez rien à regretter !

 

Une promo ou un code de réduction pour les lecteurs de bonjouridee? :

Un bonjour et un petit mot sympa entraînent automatiquement des offres tarifaires avantageuses. Et c’est une offre illimitée dans le temps.

 

Vos profils en ligne :

LinkedIn https://fr.linkedin.com/in/chambard

We are a team of writers passionate about innovation and entrepreneur lifestyle. We are devoted to providing you the best insight into innovation trends and startups.

Publicité
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter


Publicité

Top of the month