Connect with us

INNOVATORS VS COVID-19

Julien Dereumaux nous parle des mesures prises par Pilot’in pour faire face à la crise du COVID-19

Publié

-

Julien Dereumaux Pilot in

Tout d’abord, comment allez-vous et comment va votre famille en ces temps de COVID-19 ?

Julien Dereumaux: Bien mieux ! Les vacances étant passées et le COVID du petit dernier étant derrière nous.
Nous avons aussi pu nous remettre à faire du sport en plein air, donc moralement et physiquement, nous allons tous bien mieux ! 🙂

Parlez-nous de vous, de votre carrière et de la manière dont vous avez créé ou rejoint Pilot’in

Julien Dereumaux: J’ai monté Pilot’in en 2013 après près de 5 ans de freelancing durant mes études supérieures.
J’en suis resté l’heureux capitaine depuis !

En 2015, je me suis associé avec Olivier Dedieu afin de structurer l’activité et d’en faire une agence importante sur Lyon et sa région. (source : https://www.pilot-in.com/la-cabin/petit-poisson-deviendra-grand-pilotin-et-comop-fusionnent/)

Comment Pilot’in innove-t-elle?

Julien Dereumaux : Au lancement, nous souhaitions monter une organisation innovante avec uniquement des chefs de projet en interne et une communauté de freelances autour sur des missions avec une seule personne ou toute une équipe. Un mix entre la SSII, l’agence et Malt.

Autant vous dire que nous avions les inconvénients de chaque modèle sans forcément en avoir les avantages. Donc ça n’a pas fait long feu, nous avons totalement pivoté au bout d’1 an en structurant une agence digitale et en internalisant toutes les ressources.

Un deuxième pivot fort s’est opéré il y a 3 ans quand nous avons fait le choix de devenir expert WordPress uniquement (article indiquant notre arrêt des sites Prestashop car nous en avions conservé quelques-uns encore : https://www.pilot-in.com/wordpress/pourquoi-nous-avons-arrete-nos-prestations-de-services-prestashop/).

Le 3ème pivot date d’il y a 1 an, car nous avons décidé d’améliorer grandement nos process et l’impact que nous avions dans notre quotidien en passant sur une démarche de travail beaucoup plus éco-responsable (source : https://www.pilot-in.com/nos-engagements/), en mettant en accès open source nos process et ressources graphiques et notre structure technique pour développer les sites WordPress (source : https://fr.wordpress.org/plugins/pilopress/) en plus du développement de plusieurs plugins : “WP 404 Auto Redirect to Similar Post” (https://wordpress.org/plugins/wp-404-auto-redirect-to-similar-post/ 40.000 installations), “ACF Extended” (https://wordpress.org/plugins/acf-extended/ 10.000 installations) …

Nous sommes éligibles au Crédit Impôt Innovation (CII) depuis 3 ans maintenant et notre programme de recherche et développement actuel est résolument tourné sur les sujets du 3ème pivot : L’open source, l’éco-responsabilité et les plugins WordPress.

Comment la pandémie COVID-19 a-t-elle affecté Pilot’in et comment gérez-vous cette crise?

Julien Dereumaux:  Dans notre secteur d’activité, le télétravail est plutôt simple à mettre en place. Dès le lundi suivant l’annonce de confinement, nous avons pu le mettre en place à 100%. Notre stratégie fut clairement le 0% chômage partiel, pas de PGE. En gros : on croit en l’avenir, on fait partie des chanceux et on va plutôt en profiter pour aider les autres et développer l’activité.

La poussée d’Adrénaline du démarrage nous a poussé à prendre des tonnes d’initiatives dès les premiers jours. Avec le recul, ce fut même une boulimie, ce qui s’est un peu retourné contre nous au déconfinement :
Énormément de création de contenu avec l’organisation de 3 webinars par semaine, traitant de thématiques pouvant aider les participants sur leur stratégie digitale (pas d’optique de vente directement, donc pas de pub pour Pilot’in, du vrai contenu informatif et pratico-pratique). Développement de l’activité de formation (nous sommes datadockés et agréés organisme de formation) avec une croissance de 50% et la mise en place des formation présentiel.

Mise en place du marketing automation avec Active Campaign. Ouverture de nouvelles formations (sur la prospection digitale notamment). Lancement d’une plateforme d’e-learning : La capitainerie (source : http://la-capitainerie.academy/). Poursuite du programme de recherche & développement Pilo’Press et amélioration des process en ergonomie et webdesign sur Sketch. Mise en place d’un parcours d’onboarding pour nos clients et nouveaux collaborateurs. Changement d’outils de gestion de projet, Pour conclure, un peu too much quoi !

Donc dès le déconfinement, la mise en commun de tout ça ainsi que la gestion des baisses de motivations dues au 100% télétravail forcé fut très sport à gérer !

De mai à juillet, nous avons donc essayé de remettre du sens global par rapport à toutes les actions qui avaient été mises en place. Et les vacances d’août (nous fermons 2 semaines en août pour que tout le monde puisse couper) ont fait énormément de bien à tout le monde. A la rentrée de septembre, les énergies sont de nouveau très positives et la cohérence globale est revenue.

Avez-vous dû faire des choix difficiles et quelles sont les leçons apprises?

Julien Dereumaux: Nous avons donc mis en stand by quelques initiatives (mais vu que toutes ces idées étaient très bonnes, nous les activerons de nouveau très prochainement). Nous avons aussi mis en place le télétravail 2 jours sur 5. Rien de trop difficile selon moi, nous sommes réellement épargnés.

Comment gérez-vous le stress et l’anxiété pendant cette période et comment vous projetez-vous, vous et Pilot’in dans le futur?

Julien Dereumaux: Nous avions déjà des points individuels de “management” toutes les 2 semaines que nous conservons. Et je dédie plus de temps aujourd’hui à faire monter en autonomie et confiance les collaborateurs pour accélérer le cercle vertueux global. Selon moi, un collaborateur heureux, c’est le meilleur moyen d’avoir un client heureux. Donc car sur l’interne et le plaisir commun.

Qui sont vos concurrents et comment comptez-vous tirer votre épingle du jeu ?

Julien Dereumaux: Il doit bien y avoir un centaine de milliers de personnes qui bossent dans ce secteur et peuvent être considérés comme des concurrents donc je dirai : tous les freelances et toutes les agences de communication digitale !

C’est pourquoi il est nécessaire d’avoir un positionnement fort et un métier clairement identifié qui répond à un besoin précis. Nous sommes experts sur WordPress, pour la conception ou la refonte de sites vitrines et e-commerce. Nous avons une approche du métier décalée et souhaitons simplement faire des choses bien et en être fier : l’humain et le plaisir au centre, l’approche 100% open source et une démarche éco-responsable.

Un mot de la fin ?

Julien Dereumaux:  Profitez de vos proches, prenez soin de vous et prenez du plaisir au quotidien ! 🙂

Votre site web ?

www.pilot-in.com

 

Publicité
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter


Publicité

Contacter les startups

Top of the month