Connect with us

INNOVATORS VS COVID-19

Kindy Dramé, fondateur de Colis224 nous parle de l’impact de la COVID-19 sur son entreprise

Publié

-

colis224

Tout d’abord, comment allez-vous et comment va votre famille en ces temps de COVID-19 ?

Kindy Dramé: Bonjour je vais super bien, et merci de l’opportunité que vous m’offrez de faire connaître notre service.

Parlez-nous de vous, de votre carrière et de la manière dont vous avez créé ou rejoint Colis224

Kindy Dramé: Je suis kindy Dramé, web entrepreneur consultant en communication digital, j’ai fait une licence en information et communication des entreprises de l’Université Nice Sophia Antipolis.

Et je vis entre la France, l’Espagne et la Guinée. Un véritable digitale nomade. Depuis 2010 je vis de mes sites internet et de mes prestations de consultant et de webmaster; J’ai comme beaucoup de jeune étudiants de la diaspora voulu mettre à contribution les connaissances acquises et créer une entreprise et pour moi l’entrepreneuriat web était la plus facile et cela me passionne beaucoup.

J’ai créé à ce jour une centaine de sites internet, des sites de niches pour financer mes études et payé mon loyer. En passant par des sites d’informations et de prestation pour la création de site internet, le référencement web SEO. Et depuis 2019 j’ai lancé colis224.com un site d’envois de colis entre particuliers vers et en Guinée.

L’idée de colis224.com m’est venue suite à un séjour à Conakry, j’ai mon jeune frère qui venait d’être admis au barreau de Lyon et aussi celui de Conakry alors il avait besoin urgemment de fournir un casier judiciaire de la Guinée. Après tracasserie administrative j’ai eu le document et maintenant il fallait que je le lui envois en France. Alors commence la galère, qui contacter en urgence, les compagnie de livraison international trop cher, je me tourne alors à la ville formule celle de démarcher des voyageurs qui vont en France.

A l’aéroport de Conakry c’est pas du tout évident mais je fini par trouver un voyageur et lui explique l’urgence il accepte et je lui remet même de l’argent pour poster le courrier une fois en France. A ce jour, le voyageur n’a jamais posté l’enveloppe et à mon retour en France je me dis qu’il faut trouver un moyen de mettre en contact de façon sécurisée voyageurs et expéditeurs. C’est ainsi qu’est née colis224 qui au delà de mettre en relation, offre aussi un service d’envoi express de colis vers la Guinée et de la Guinée vers l’Europe.

Comment Colis224 innove-t-elle?

Kindy Dramé: Une solution complètement digital en ligne grâce à un site internet dynamique, et un service client en ligne grâce à WhatsApp. En terme d’innovation grâce à colis224 plus besoin de savoir combien me coûte un envois nous avons mis en place un simulateur.

Vous pourrez choisir d’envoyer votre colis par fret aérien ou maritime choisir un article connaitre le prix et les délais directement sans vous déplacer ou appeler le service client.

Les clients ont également un espace pour publier des annonces de départs ou arrivées pour revendre les kilos manquant et gagner un peu d’argent.

Cette négociation est faite entre particuliers, nous ne servons que d’intermédiaire et de garant et nous touchons alors une petite commission. Colis224 proche de ses clients majoritairement de la diaspora est présent sur tous les réseaux sociaux et s’efforce de répondre à chacun rapidement et le plus claire possible.

Comment la pandémie COVID-19 a-t-elle affecté Colis224 et comment gérez-vous cette crise?

Kindy Dramé: La covid-19 à fortement impacté nos activités. Longtemps on n’a été obligé d’arrêter toute activités car l’aéroport de Conakry était fermé aux volx commerciaux et nous avons donc subit comme la majorité des entreprises à travers le monde de ses fermetures de frontière.

Et après le déconfinement et l’assouplissement nous avons repris nos activités d’envois de colis vers la Guinée et de la Guinée vers l’extérieur. La pandémie a eu beaucoup d’impact sur les prix et et par conséquent diminué le nombre d’envois car les prix ont été à la hausse.

Avez-vous dû faire des choix difficiles et quelles sont les leçons apprises?

Kindy Dramé: Arrêter les activités et pendant 2 mois nous n’avons enregistré aucune activités sur le site et forcément nos collaborateurs en Guinée qui profitent de nos envois en ont souffert.

Comment gérez-vous le stress et l’anxiété pendant cette période et comment vous projetez- vous, vous et Colis224 dans le futur?

Kindy Dramé: J’ai la chance d’être en famille, et donc grâce à ça j’ai le temps, je médite beaucoup et la prière aussi; je me sens bien et je profite pour écouter surtout pas mal de livres audios sur l’entreprenariat, la vie de certains grands homme.

Qui sont vos concurrents et comment comptez-vous tirer votre épingle du jeu ?

Kindy Dramé: Sur le créneau de la livraison entre particulier colis224.com est seul sur la Guinée à ce jour. Pour les envois payants il y a effectivement un certains nombres d’acteurs, mais notre différence est assez notable, colis224 est complètement digital le client fait une réservation en ligne via un formulaire, et ou via WhatsApp, nous sommes proches des clients via les réseaux sociaux Facebook, twitter avec une communication dynamique et nous informons les clients régulièrement et chaque jour. Ce qui n’est pas encore le cas de la concurrence.

Nous avons un très bon retour. Et l’accès facile à l’information grâce à notre site internet fait de nous une entreprise à l’écoute de sa clientèle.

Un mot de la fin ?

Kindy Dramé: Une fois encore merci beaucoup de la visibilité que vous nous offrez grâce à cet interview, j’invite la jeunesse africaine à prendre ses responsabilités et de n’attendre personne pour entreprendre et pour son indépendance financière. A la diaspora nous avons besoin de votre soutien et de votre accompagnement.

Liens utiles:

Pour en savoir plus sur nos service, une seule adresse https://colis224.com
Soutenez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/colis224
Suivez nous sur Twitter : https://twitter.com/colis224

 

Publicité
1 Comment

1 Comment

  1. kindy Dramé

    12/10/2020 at 09:42

    Merci mon cher Adzo pour l’interview.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter


Publicité

Top of the month