Connect with us

Finance

Le Bizou : Monnaie algorithmique de la nouvelle économie

Publié

-

Logo Bizou

Dites nous deux mots sur les fondateurs et comment l’idée leur est venue 

Des passionnés et spécialistes de l’économie se sont interrogés sur les rapports entre la monnaie que nous connaissons et ce que nous appelons “la nouvelle économie”. Par définition la nouvelle économie est la monétisation des échanges n’entraînant pas pour le prêteur de privation de jouissance des biens confiés.

Vous avez une perceuse qui ne vous sert pas à un instant T, vous la louez à votre voisin pour un temps donné et un montant fixé 5€… Vous n’êtes en rien privé de cette perceuse dont vous n’aviez pas usage et que vous avez prêtée (plutôt louée) à votre voisin en échange d’une monnaie conçue initialement pour des échanges de droits de propriété.

Par le passé de tels échanges s’effectuaient gratuitement “à titre de revanche” entre des personnes entretenant des liens de confiance.

Ces chercheurs sont arrivés à la conclusion, qu’accompagnant la nouvelle économie, il devrait être imaginé une nouvelle monnaie spécifique à l’usage qu’ils ont baptisé le Bizou.

Le Bizou, est donc par définition la monnaie de la nouvelle économie. C’est une monnaie scripturale, algorithmique basée sur la dotation et la volatilité. Elle est inspirée de la Théorie Relative de la Monnaie (TRM) et la non indexation matérielle du BitCoin.

En adhérant au Bizou, toute personne, de manière parfaitement égalitaire est dotée de 50 Bz (Le Bz. étant l’unité du Bizou) lui permettant d’échanger avec ses congénères locaux.

Les Bz. confiés à vie aux adhérents sont détruits par évaporation le jour où ceux-ci quittent le système de telle sorte que la masse monétaire en Bz. soit strictement proportionnelle au nombre d’adhérents actifs.

Le Bizou fonctionnent sur le principe de communautés locales autonomes, responsables et maitrisant leur monnaie avec la possibilité d’interconnexion afin que les Bz puissent être utilisés d’une communauté à l’autre.

Le Bz. est une unité d’échange de services rendus, valorisée par l’usage qui en est fait, mesuré à sa vitesse de rotation. Sa valeur, exprimée en monnaie traditionnelle, est déterminée de telle sorte qu’elle circule à vitesse constante (5 rotations par an) la mettant ainsi à l’abri de toutes spéculations 

Le principe d’évaporation du capital détenu met également le Bizou à l’abri de toute velléité de thésaurisation et favorise le prêt sans exigence d’intérêt.

Techniquement, de nature purement électronique, les échanges sont effectués par SMS (échanges entre particuliers) et payement sans contact (NFC) dans le cas d’échanges intensifs (commerces)

Les caractéristiques du Bizou, conçu comme monnaie d’échange de services rendus, en font une monnaie locale de développement économique et de rétablissement de liens de confiance entre partenaires dans les zones où l’économie et les échanges sont peu développés (Exemple de la ruralité ou des pays en développement).

NOTRE BUT” Permettre à des petites communautés (de 1000 à quelques milliers de personnes) de créer leur propre monnaie d’échange et de développement local à l’aide d’outils mutualisés tout en profitant d’un service d’assistance personnalisé”

Vos produits et services 

  • La BizouBox permettant la mutualisation du développement
  • Le service qui va avec sous la forme d’un ensemble clé en main
  • L’aide et l’assistance à la mise en place de la monnaies
  • Le suivi opérationnel personnalisé

Vos facteurs de réussite 

D’un coté, une équipe pluridisciplinaire avec des compétences en économie, en monnaies complémentaires, en économie sociale et solidaire, en droit des entreprises.

De l’autre coté, les difficultés rencontrées par les municipalités qui ont essayée par elles-même de créer leur monnaie ( le temps en moyenne 5 ou 6 ans de travail préparatoire et souvent les difficultés financières de systèmes insuffisamment étayés)

Vos facteurs différenciants et disruptifs par rapport à l’existant

I. Le concept innovant d’une monnaie :

  • de dotation
  • volatile
  • de valeur indexée à son usage 

II. Une monnaie qui permet l’extension de sa zone d’utilisation.

III. La possibilité de création d’une monnaie interprofessionnelle assise sur la valeur de l’entreprise de monnaie locale

IV. Le principe d’un outil livré clé en main, testé et éprouvé.

V. Le principe d’un service d’accompagnement.

Votre business model (Comment gagnez-vous de l’argent?)

  • La vente du service et de l’équipement initial  (exprimée en €)
  • Une redevance annuelle sous la forme d’un pourcentage de masse monétaire en circulation (exprimé en Bz.)

Vos concurrents

Pas vraiment de concurrent car c’est un service “clé en main”.

Nous proposons de distribuer un service de monnaie locale, sous la forme de licence (ou de franchise), et c’est cette monnaie locale (Le Bz) qui est concurrente des monnaies complémentaires existantes tel que Le Sou, Le Coopek, Le BitCoin et les autres monnaies complémentaires.

We are a team of writers passionate about innovation and entrepreneur lifestyle. We are devoted to providing you the best insight into innovation trends and startups.

Publicité
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter


Publicité

Top of the month