Comment avez-vous eu l’idée :

L’idée est venue en échangeant avec des commerçants et des personnes à la rue du XIé arrondissement, dans le quartier de toute l’équipe du Carillon. Nous nous sommes rendus compte que les commerçants étaient déjà sollicités par les SDF de leur quartier pour un certain de nombre de services qu’ils n’étaient pas en mesure de rendre (pour des raisons d’infrastructure, d’affluence, de compléxité, de temps, etc.).

Cela créait du coup beaucoup de situations de rejets alors même qu’une organisation simple de l’existant et de la bonne volonté des commerçants pourrait être bénéfique pour chacun.

Nous avons alors pensé à un moyen d’organiser le réseau et surtout de valoriser l’engagement des commerçants afin de créer un système simple, attractif et dynamique pour tout futur commerçant qui désirerait s’investir.

 

Vos produits et services :

Les personnes les plus marginalisées (SDF) sur le territoire Parisien subissent une double peine au quotidien. En effet, leur préoccupation principale, en dehors de se loger et de se nourrir, est de garder une bonne image de soi alors même qu’en parallèle une des difficultés principale rencontrée par les SDF est le regard et l’attitude de rejet de la part des passants ou des commerçants (83 % d’entre eux l’ont ressentie) ;

Afin de répondre aux besoins matériels et immatériels (lien social) des personnes à la rue, « Le Carillon » va fédérer des commerçants prêts à offrir des services simples et qui pourtant ne coûtent rien aux personnes à la rue (accès aux toilettes, recharge de téléphone portable, trousse à pharmacie, doggy-bag, etc.).

Les objectifs sont d’améliorer les conditions de vie des grands exclus tout en recréant du lien social avec leurs concitoyens et de mettre en avant les commerçants engagés du réseau afin de leur apporter une clientèle “consciente” et engagée (de type « consomm’acteur »).

Les particuliers pourront s’engager en consommant de préférence chez les commerçants. Demain ils pourront eux aussi rejoindre le réseau en payant une cotisation annuelle et en signant la charte éthique. En échange ils bénéficieront d’un système de fidélisation valable dans tout le réseau de commerçants et qui leur donnera droit à des cadeaux qu’ils pourront partager avec les personnes à la rue.

Les équipes de rue de l’action sociale (e.g Croix Rouge, Emmaüs) sensibiliseront les bénéficiaires aux bonnes pratiques et leur distribueront  la liste des commerçants du réseau.

Afin d’exprimer simplement et de manière universelle les micro-services et l’engagement des commerçants d’un quartier, Le Carillon utilisera des autocollants de reconnaissance à coller aux vitrines de ces acteurs.

 

Vos facteurs de réussite :

– Un projet soutenu : incubé auprès d’une structure d’appui aux innovations sociales (Sensecube), soutenu par le Réseau des Entrepreneurs Citoyens et par le programme d’accélération Ticket for Action.

– Un projet innovant : un projet simple à mettre en place qui s’appuie sur les micro-engagements de chacun et la vie de quartier.

– Un projet universel : la force du projet est aussi de proposer les services à toute personne qui aurait un besoin à un instant t (personne âgée qui aurait besoin d’un verre d’eau, étudiant qui a besoin de recharger son téléphone portable, etc.).  En effet si la volonté première du CARILLON est de venir en aide aux plus démunis, nous croyons que ce projet a aussi le formidable potentiel de renforcer les liens qui unissent les habitants d’un quartier.

 

Vos facteurs différenciants et disruptifs par rapport à l’existant :

Le Carillon compte être le premier réseau de valorisation des engagements individuels face à l’extrême précarité en France !

Le projet se veut vecteur de lien social et non tampon entre des donateurs et des bénéficiaires. Il s’agit bien de créer des interactions sociales et non d’intervenir comme médiateur ou récepteur des dons (matériels ou non).

Enfin le projet se veut complémentaire de l’action sociale et cherchera à renvoyer aux bénéficiaires une image toujours positive et jamais empreinte de misère.

En somme nous faisons le lien entre toutes les parties prenantes à l’échelle d’un quartier (commerçants, particuliers, action sociale et SDF) en créant un modèle d’engagement gagnant-gagnant qui redonne à la ville un visage plus humain.

 

Votre business model (Comment gagnez-vous de l’argent?) :

Nous proposerons aux particuliers de rejoindre le réseau en échange d’une cotisation mensuelle.

 

Vos concurrents :

Il n’y a pas de concurrents. Que des partenaires potentiels et des initiatives complémentaires.

 

Site web : www.lecarillon.org

About the author

lxleca.lecarillon

Leave a Comment

1 Comment

Ils sont abonnés à nos Startup Stories

Nos clients