Connect with us

Ressources

Les 5 skills pour devenir formateur

logo startup info

Publié

-

devenir formateur

Il est déjà difficile de prétendre être un bon formateur sans avoir les bagages nécessaires à la dispense de sessions censées préparer des apprenants à de toutes nouvelles compétences. Il n’est pas plus évident naturellement de gérer une formation de A à Z. Cela fait appel à de nombreux atouts, sur lesquels il est fort heureusement possible de travailler considérablement en vue de devenir formateur. En voici 5, qui pour ainsi dire sont les plus importants, ceux sur lesquels il est impératif de mettre l’accent pour vos futures sessions.

1. L’organisation

Avant de transmettre, il faut penser. En suivant les enseignements pour devenir formateur, vous verrez qu’il est important de savoir être structuré en préparant la formation que l’on souhaite proposer.

Pour ce faire, il faut avoir en ligne de mire le ou les objectifs que vous souhaitez faire atteindre à vos apprenants. Il est le fil rouge par lequel passeront toutes les informations théoriques ou pratiques que vous transmettrez.

Et ça ne s’arrête pas là ! Chaque information devra être rangée dans un ordre précis sous la forme d’un plan logique. Ce plan a un début, un milieu et une fin, qui sont clairs et ne se marchent pas dessus. Il ne s’agit pas de répéter inutilement des notions déjà évoquées.

2. L’écoute et l’empathie

Vous n’êtes pas seul. Cela peut paraitre idiot mais souvenez-vous toujours qu’au-delà de la formation inculquée, vous faites fasse à des apprenants. Chacun peut avoir son lot de questions et problématiques que vous n’auriez pas anticipées. À cela s’ajoute des sensibilités différentes qu’il vous faut capter.

Savoir écouter vos apprenants pour mieux les comprendre et réorienter si besoin votre discours en conséquence est tout aussi important. D’ailleurs, c’est en écoutant le ressenti de vos apprenants que vous serez apte à déterminer s’ils ont correctement intégré les notions et compris les objectifs vers lesquels vous souhaitez les amener.

Le pragmatisme peut lui aussi avoir son rôle à jouer, notamment en cas de conflits. Vous n’êtes absolument pas là pour mettre vos apprenants en compétition.

3. L’adaptation aux évolutions

Le monde évolue sans cesse avec son lot de surprises bien souvent. Il en est de même pour de très nombreux métiers, qui bien souvent, doivent apprendre à vivre avec le temps. Actualiser sans cesse ses informations pour orienter au mieux son discours devient dont nécessaire pour tout formateur.

Les connaissances inculquées seront ainsi adaptées aux évolutions rencontrées par le corps de métier en question. Elles sauront ainsi répondre aux problématiques inhérentes à ces évolutions. La transition numérique est par exemple un enjeu extrêmement fort qui pousse de très nombreux secteurs à se réinventer constamment de façon à perpétuer leur activité.

4. La pédagogie

Comment faire en sorte que vos apprenants atteignent l’objectif que vous avez fixé ? Comment s’assurer qu’ils sachent appliquer les notions abordées ? Dans votre méthodologie, vous allez constamment devoir soigner l’approche pédagogique.

Il est possible que vous deviez l’adapter régulièrement selon les problématiques rencontrées. En tous les cas, votre formation doit passer pas un discours accessible à tous et non simplement à un plus grand nombre. Si certains éléments sont techniques ou issus d’un jargon, il est par exemple essentiel de savoir comment les vulgariser. À la vulgarisation s’ajoute ainsi la clarté du vocabulaire employé.

Par ailleurs, rien ne vous oblige à vous fixer des limites en pensant à la formation avant même de la dispenser. Dans la préparation, vous pouvez user de toute la créativité que vous souhaitez, à partir du moment où vous jugez que vous apprenants sauront aller là où vous prévoyez de les emmener.

5. L’attitude ultra-positive

Le climat est essentiel avec l’environnement de travail pour être certain qu’une formation porte ses fruits et puisse avoir une véritable utilité. Il ne faut pas oublier que vous risquez de rencontrer certains apprenants qui ont un peu perdu l’habitude de faire des études et d’être dans une salle de classe.

La manière dont vous allez vous adresser à eux est donc très importante de fait. Pour leur donner envie d’intégrer correctement les notions abordées, optez toujours pour une bonne attitude, qui semble motivante. Les expressions faciales, la gestuelle, les moments de légèreté dans le discours sont autant d’éléments qui aideront à rendre l’apprentissage plus facile.

 

We are a team of writers passionate about innovation and entrepreneur lifestyle. We are devoted to providing you the best insight into innovation trends and startups.

Publicité
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Newsletter



Top of the month