Qui êtes vous ? :

Je suis Matthieu Garde, 28 ans, ingénieur .NET de formation, et entrepreneur.
Je suis impliqué dans la création de Startups depuis l’école, dont notamment Incenteev (où je suis également investisseur) et Le Tuteur.

J’organise les Lean Startup Workshops, événements mensuels dont l’objectif est de faire découvrir et pratiquer le Lean Startup aux entrepreneurs français.
Depuis septembre 2012, les Lean Startup Workshop ont attiré plus de 1000 entrepreneurs.

J’ai également créé Lean Startup France, société de formation/conseil qui accompagne les entrepreneurs dans leurs projets innovants, startupers comme intrapreneurs dans les grosses sociétés.

 

En 2 ou 3 phrases, que propose votre startup?:

Le Tuteur se veut un accélérateur de startup, mais c’est en réalité un peu plus que ça.

Le Tuteur part du principe qu’être entrepreneur est un métier à part entière, qui demande la maitrise (ou à défaut la connaissance) de beaucoup de compétences.
Des compétences business, métier, mais aussi de networking, de communication, et de personal branding.

Le Tuteur propose donc :

  • Un guide qui permet d’apprendre ces compétences petit à petit, tout en faisant
  • De l’aide pour atteindre ces compétences
  • Des connexions avec d’autres entrepreneurs pour ne pas rester seul

Le tout dans un cadre ludique et gamifié

 

Comment êtes vous arrivé à la création d’entreprise? :

C’est une bonne question.

J’ai fait mes classes dans une école d’informatique où les étudiants doivent travailler sur deux projets chaque semestre. Ces projets peuvent-être des idées purement académiques, mais également de véritables idées portées par les élèves.

C’est l’une ce ces idées qui a été ma première expérience entrepreneuriale. Nous l’avons réalisé avec des copains de promo, nous avons participé à un concours à la technopole de Troyes, et nous avons soutenu avec succès.
Même si finalement, l’entreprise n’a jamais été créée, j’avais attrapé le virus.

Plus tard, j’ai réalisé mes années d’alternances dans une entreprise dont le patron est devenu un ami. J’ai travaillé sur une technologie qui a donné naissance, cette fois, à une véritable startup dirigée par mon patron du moment, et dont j’ai intégré l’équipe en tant que CTO.

Depuis, je n’arrête plus !

 

Quelles ont été les bonnes surprises dans votre aventure entrepreneuriale? :

La meilleure surprise a été de me rendre compte que j’étais vraiment fait pour ça.

C’est très excitant de se retrouver en plein coeur de l’action, avec ses seules décisions qui peuvent conduire à de bonnes choses… ou à se planter complètement !

Impressionnant, mais excitant.

 

Des mauvaises surprises? :

Dire qu’entreprendre réserve de mauvaises surprises, c’est enfoncer une porte ouverte. C’est un métier difficile, plein de rebondissements, mais aussi de désillusions.

Je passerai donc sur les déconvenues habituelles, elles font parties du métier et je ne les considère pas comme de mauvaises expériences.

Cela dit ma plus mauvaise expérience jusque ici, a été la première fois que je me suis rendu compte que j’allais dans le mur avec ma startup. J’ai fait l’erreur classique : tomber amoureux de mon produit, et me rendre compte après plus d’un an de travail acharné que ça n’allait jamais marcher. Le coup a été dur, mais c’est une erreur que je ne ferai plus !

 

Votre startup c’est 100% de votre vie? :

Non. Le métier d’entrepreneur est 100% de ma vie, et mes entreprises en font parties.

Mais être entrepreneur est aussi un style de vie qu’il faut entretenir, un style de vie fait de travail, de rencontres, de famille, de sport et de loisirs. Bref, c’est un mode de vie équilibré centré autour du développement personnel et familial, de l’autonomisation financière (au début), et de la conquête de l’univers (plus tard) 🙂

Comme disait mon prof de C++ : “Un bon entrepreneur, c’est celui qui a réussi sa vie professionnelle ET sa vie familiale”.

 

Des projets à venir? :

Pas dans l’immédiat.

Entre Lean Startup France, Le Tuteur, et diverses initiatives où je suis impliqué comme la co-animateur d’un programme d’incubation dans mon ancienne école, l’année 2015 va être bien remplie !

Mais plus tard, sans aucun doute.

 

Un scoop sur vous ou votre startup? :

Euh… joker ?
Venez essayer, c’est mieux, et on pourra en discuter ensuite 🙂
http://letuteur.co 

 

Alors heureux (se)? :

Evidemment 🙂

 

Le mot de la fin ? :

On prend un café ?

 

Vos profils en ligne :

Twitter     Linkedin.com    Site Perso 

About the author

matthieu.garde

Leave a Comment

They read our stories

Our clients