Connect with us

INNOVATORS VS COVID-19

Mobicoop : Le covoiturage et la coopération pour dépasser les crises

Publié

-

Matthieu Jacquot Mobicoop

Interview de Matthieu Jacquot, Directeur Général de Mobicoop : “Envie de donner du sens à mon activité professionnelle, qu’elle serve une cause environnementale ou sociale et non pas seulement une source de revenu”.

Tout d’abord, comment allez-vous et comment va votre famille en ces temps de COVID-19 ?

Matthieu Jacquot: Tout le monde va bien mais j’ai été touché mars et ce fut sans gravité, donc je suis parmi les chanceux qui ont moins de craintes aujourd’hui.

Parlez-nous de vous, de votre carrière et de la manière dont vous avez créé ou rejoint Mobicoop

Matthieu Jacquot: Envie de donner du sens à mon activité professionnelle, qu’elle serve une cause environnementale ou sociale et non pas seulement une source de revenu.

C’est ainsi que nous avons créé un service de covoiturage temps réel ! (“dynamic ridesharing”), le 1er connu en Europe.

Comment Mobicoop innove-t-elle?

Matthieu Jacquot: L’innovation, c’est l’acceptation sociale d’une nouvelle technique. Nous inventons chaque mois de meilleures manières de se rencontrer pour partager la mobilité mais c’est dans les techniques pour accompagner les changements de comportements (accepter d’abandonner l’usage solo de sa voiture) que nous faisons passes nos inventions au stade d’innovation avec de gros travaux d’intelligence collective (en groupe) qui associent nos usagers.

Comment la pandémie COVID-19 a-t-elle affecté Mobicoop et comment gérez-vous cette crise?

Matthieu Jacquot: Nous avons connu une phase d’activité partielle mais le carnet de commande était plein et nous avons pu travailler pour l’essentiel en télétravail. C’est plutôt en 2021 que nous risquons d’avoir des difficultés si la crise se prolonge.

Avez-vous dû faire des choix difficiles et quelles sont les leçons apprises ?

Matthieu Jacquot: Non, nous sommes en développement et la crise a confirmé que nos travaux sur les questions de diminution des émissions de CO2 sont justes.

Cela crée de la tension et une accélération moins forte que prévu mais pas de choix difficile encore à cette heure.

Comment gérez-vous le stress et l’anxiété pendant cette période et comment vous projetez-vous, vous et Mobicoop dans le futur ?

Matthieu Jacquot: Notre activité est porteuse de sens, son développement participe au bien-être et à la protection de la planète donc le stress reste limité même si nous nous organisons pour poursuivre notre activité avec moins de moyens et avec l’idée que les prêts obtenus seront de toute façon à rembourser.

Qui sont vos concurrents et comment comptez-vous tirer votre épingle du jeu ?

Matthieu Jacquot: Nos concurrents (Klaxit, Blablacar, LARoue Verte) sont sans doute plus impactés que nous car leur modèle économique dépend directement du nombre de covoitureurs sur les routes ce qui est moins notre cas.

Ainsi nous avons une rentabilité qui va baisser là où nos concurrents n’ont tout simplement pas encore de rentabilité.

Un mot de la fin ?

Matthieu Jacquot: Moins de bagnoles, plus de rossignols !

Votre site web ?

pro.mobicoop.fr

 

Publicité
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter


Publicité

Top of the month