Connect with us

E-commerce

COVID-19 : Maxime Pottier, Cofondateur de “Les Plaisirs Fruités” nous raconte comment son entreprise s’est adaptée face à la crise

Publié

-

Maxime Pottier Les Plaisirs Fruites

Tout d’abord, comment allez-vous et comment va votre famille en ces temps de COVID-19 ?

Maxime Pottier : Tous mes proches vont bien.

Parlez-nous de vous, de votre carrière et de la manière dont vous avez créé ou rejoint Les Plaisirs Fruités

Maxime Pottier : J’ai co-fondé la société avec Alexis Hubert il y a 5 ans, Les Plaisirs Fruités propose la livraison de fruits frais et de saison dans les bureaux à destination des collaborateurs dans leurs espaces de convivialité. J’étais à l’époque ingénieur d’affaires dans une société de conseil et je souhaitais entreprendre j’ai alors commencé cette activité avec Alexis. On s’est vite rendu compte du potentiel du marché pour le bien-être dans les bureaux.

Comment Les Plaisirs Fruités innove-t-elle?

Maxime Pottier : Nous apportons une solution de bien être dans les bureaux, simple, flexible et peu couteuse, pour les entreprises en mettant à disposition dans leurs locaux des paniers de fruits de saisons. Les collaborateurs peuvent alors profiter gratuitement de fruits mis à leur disposition par leur employeur.

Comment la pandémie COVID-19 a-t-elle affecté Les Plaisirs Fruités et comment gérez-vous cette crise?

Maxime Pottier : Lors du confinement notre activité a cessé en l’espace de 2 jours. Nous avions à l’époque +1000 entreprises clientes et toutes les sociétés se sont mise au télétravail donc ont suspendu leur abonnement.

Nous avons alors décidé de proposer le transfert de leur abonnement vers les hôpitaux pour aider le personnel soignant mais surtout nous avons réalisé un pivot vers les particuliers en proposant la livraison de fruits et légumes à domicile pendant le confinement, où nous avons effectué plus de 12 000 commandes durant le 1er confinement.

Avez-vous dû faire des choix difficiles et quelles sont les leçons apprises?

Maxime Pottier : Nous avons appris que nous étions très dépendants de l’activité B2B et une crise durable comme celle du COVID est énormément impactant pour le business. Nous voulions depuis un moment nous adresser aux particuliers, faute de temps nous ne l’avons pas fait, le confinement nous a forcé à passer le cap et aujourd’hui nous avons réussi à pérenniser l’activité B2C via la livraison à domicile mais aussi avec l’ouverture d’une boutique primeur à Versailles.

Comment gérez-vous le stress et l’anxiété pendant cette période et comment vous projetez-vous, vous et Les Plaisirs Fruités dans le futur?

Maxime Pottier : Le sentiment principal est surtout de la frustration plus que de l’anxiété. En effet, nous avions une belle croissance et de beaux projets en perspective et la crise nous a stoppé de plein fouet. Maintenant on essaye de maintenir l’activité au maximum et surtout attendre que cette crise passe pour poursuivre nos plans.

Qui sont vos concurrents et comment comptez-vous tirer votre épingle du jeu ?

Maxime Pottier : Sur le secteur de la livraison de fruits au bureau, nous sommes les seuls à ma connaissance qui proposons une alternative pour les particuliers en Livraison à l’échelle de la région. En effet notre flotte de véhicule nous permets de rayonner sur toute la région et d’adresser notre offre à tous les franciliens.

Un mot de la fin ?

Maxime Pottier : Courage à tous les entrepreneurs en cette période difficile, la résilience est la meilleure arme d’un entrepreneur. Ce sont dans ces périodes de crise que l’on est plus éprouvé et que l’on sort de notre zone de confort. Cela permets dans certains cas de découvrir de nouveau business pour rebondir.

Liens utiles :

Maxime Pottier : https://depot-primeur.com pour la livraison au particuliers à domicile

https://lesplaisirsfruites.com pour la livraison de fruits dans les bureaux.

 

Co-Founder & COO di Startup.info, appassionato del mondo Innovazione e Startup.

Publicité
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter


Publicité

Contacter les startups

Top of the month