Connect with us

Finance

Neuroprofiler : transformer la réglementation financière en une opportunité

Publié

-

Neuroprofiler logo officiel e1511510722949

Notre genèse

Tiphaine Saltini, diplômée de HEC Paris et de l’Université en sciences cognitives, a commencé sa carrière dans le secteur de la banque privée où elle a constaté l’inefficacité relative du profilage de risque qu’utilisent les conseillers financiers pour analyser le profil de risque de leurs clients. En effet, la plupart des solutions présentées par les banques ne sont pas en conformité avec une réglementation financière de plus en plus contraignante et ne permettent pas aux conseillers financiers d’acquérir une vue précise du profil de risque de leurs clients.

C’est pourquoi Tiphaine a décidé de mettre à profit ses connaissances en finance comportementale pour aider les banques dans ce domaine. Elle a été rejointe par Julien Revelle, ancien élève de l’ENSAE et de l’Université de Cambridge, expert en machine learning. Ensemble, ils ont conçu puis construit un algorithme adaptatif qui repose sur la finance comportementale, et plus précisément la prospect theory de Daniel Kahneman (Prix Nobel de Sciences Economiques, 2002).

Voici donc Neuroprofiler : un jeu de finance comportementale qui permet aux conseillers financiers de mieux évaluer le profil de risque de leurs clients pour répondre à des enjeux réglementaires et de connaissance du client.

Les problèmes que nous avons identifiés au sein des banques

Les instances régulatrices du secteur financier imposent aux institutions financières des règles de plus en plus contraignantes pour protéger les investisseurs particuliers. Tel est le cas de MiFID II (Union Européenne -1er janvier 2018) qui oblige les banques à obtenir une « connaissance profonde » du profil de risque de leurs clients via des questionnaires. Dans la plupart des banques, les questionnaires aujourd’hui en vigueur présentent trois défauts principaux :

  • un processus pénible pour les conseillers financiers : ils doivent faire remplir à leurs clients des questionnaires papiers puis les archiver et les interpréter, ce qui se révèle chronophage ;
  • un risque légal élevé pour la banque : une majorité de questionnaires audités ces dernières années ne sont pas en conformité avec la réglementation financière, ce qui se révèle coûteux financièrement (plaintes, amendes) et en matière d’image ;
  • une faible connaissance des clients pour les conseillers financiers : la méthodologie des questionnaires est quasi inexistante, les conseillers financiers en retirent donc peu d’informations utiles sur leurs clients.

Notre solution : conformité, numérisation & finance comportementale

La solution de Neuroprofiler est un questionnaire entièrement numérique qui utilise la finance comportementale et le machine learning. Elle pallie les trois défauts majeurs des questionnaires précédemment évoqués :

  • un profilage de risque plus rapide pour le conseiller financier : environ 15 minutes via notre questionnaire contre 1h avec les questionnaires “traditionnels” ;
  • sécurité juridique à 100% : notre solution, revue par KPMG, répond à toutes les exigences de MiFID II en la matière ;
  • une connaissance plus fine des clients grâce à la finance comportementale : cette meilleure connaissance permet aux conseillers de proposer aux clients plus adaptés, de la fidéliser à son institution et finalement de générer davantage de chiffre d’affaires. 

Ce qui nous rend unique :  notre algorithme fondé sur la “prospect theory” de Daniel Kahneman.

Notre solution est disponible via une plateforme SaaS ou en API. A la fin du questionnaire, le conseiller financier et le client reçoivent une analyse détaillée du profil de risque pour un processus qui dure au total entre 10 et 15 minutes.

Marché

Le marché principal de Neuroprofiler correspond à l’activité de client suitability assessment au sein des banques. 70% des pays imposent une évaluation annuelle du profil de risque des investisseurs particuliers et 300 millions de personnes disposent de plus de 100k$ d’épargne, ce qui donne un marché annuel de 200 millions de tests dans le monde. Par un raisonnement analogue, on obtient 720 millions de tests pour les personnes qui disposent d’un contrat d’assurance-vie.

Nos clients sont de trois ordres : grandes banques, acteurs de banque privée et gestion d’actifs de taille intermédiaire et conseillers financiers indépendants. 

Modèle économique

Les clients de Neuroprofiler paient un forfait qui est fonction du nombre de tests consommés par an. En moyenne, un questionnaire coûte 5€. Ils peuvent également commander des options payantes de marque blanche et de personnalisation et d’outil de recommandation. Des projets pilotes sont également facturés aux grandes institutions financières qui souhaitent essayer notre solution pendant quelques mois.

Site webhttps://www.neuroprofiler.com

We are a team of writers passionate about innovation and entrepreneur lifestyle. We are devoted to providing you the best insight into innovation trends and startups.

Publicité
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter


Publicité

Top of the month