Connect with us

Actualité

Nkulafrica, une solution Cash to Goods pour investir en toute sécurité en Afrique

Publié

-

Logo NKULAFRICA

Dites nous deux mots sur les fondateurs et comment l’idée leur est venue :

Nkulafrica® est une marque développée par EVE INTERNATIONAL SERVICES, une startup spécialisée dans le développement de solutions innovantes de paiement, crée en 2015 par Pascal BENE, un diplômé en sciences de gestion de l’Université de Yaoundé 2 au Cameroun.

Nous avons sans doute tous vécu ou entendu parler des familles qui se déchirent, s’entretuent, des enfants qui en veulent à mort à leurs parents ou frères et sœurs, à cause d’une mauvaise utilisation quand ce n’est pas des détournements purs et simples des fonds transférer vers le pays pour des réalisations précises. Nous imaginons bien quelqu’un travailler dur à l’étranger et se privant de distraction et des heures de sommeil pour bâtir et se garantir une retraite dorée dans son pays d’origine, et puis qui au moment venu ne trouve rien….

Si ce n’est pas des détournements ou une mauvaise utilisation, les fonds que la diaspora transfert en Afrique sont souvent dilapidés, souvent les mêmes sollicitations revenant de façon permanentes sans tenir compte qu’elles ont déjà été satisfaites… toute cette situation ne concoure pas à une meilleure rentabilisation de l’effort consenti par la diaspora Africaine.

Les sommes envoyées par les migrants vivant en dehors d’Afrique en 2011 s’élevaient à 60 milliards de dollars (406 milliards de dollars en 2013). C’est plus que le montant total de l’aide envoyée à l’Afrique (56 milliards), ou même que les investissements directs à l’étranger (50 milliards). Il faut noter cependant que les données statistiques sont parcellaires en la matière, et que les canaux informels d’envois d’argent représentent encore une large partie des envois. Ainsi, les montants réels envoyés pourraient être deux fois supérieurs à ceux annoncés.

Cependant un petit caillou dans la botte : en  Afrique, les taux de transferts de fonds pratiqués par les opérateurs sont les plus importants au monde (environs 12%), ce qui ferait perdre à la diaspora Africaine près de 4 Milliards de dollars supplémentaire chaque année.

Le Cash to Goods, vise à maximiser le plus possible le contrôle sur l’utilisation des fonds à transférer en faisant parvenir directement l’objet de la sollicitation au lieu de cash. Dans notre démarche, nous allons bien plus loin, car nous mettons en place une équipe pour apporter un suivit plus étroit sur l’utilisation des fonds avec des possibilités de faire des rapports visuels précis.

Transférer de l’argent l’esprit tranquille, et se concentrer à en produire d’avantage : tel est notre apport auprès de la diaspora Africaine. Nous le proposons dans une utilisation simplifiée de notre plateforme qui n’enferme ni les fournisseurs locaux avec des utilisations technologiques innovantes et donc couteuses, ni l’utilisateur qui a à faire au premier contact à une plateforme de e-commerce classique.

Nos produits et services :

Nous développons autour du concept Cash to Goods, plusieurs autres services qui peuvent apporter des solutions concrètes aux besoins de la diaspora :

  • le Cash to Goods : un proche manifeste un besoins, faites l’achat sur notre plateforme et nous livrons..
  • Le Cash Late : payer un article en plusieurs fois
  • Livraison Cadeau : faire livrer un cadeau à des proches lors d’évènements heureux ou malheureux
  • Cartes cadeaux : offrir la possibilité à des proches de s’offrir des articles de leurs choix
  • Transfert International : permettre à la diaspora d’offrir des crédits de communication à des proches

Nos facteurs de réussite :

  • La proximité des services que nous développons et qui répondent à un besoin quotidien de la diaspora dans leurs volontés de satisfaire des proches
  • La simplicité de notre plateforme, qui ne change pas fondamentalement aux sites classiques de e-commerce
  • Une double cible potentielle : la diaspora (Cible prioritaire) et les consommateurs locaux plus avancés dans l’utilisation des services e-commerce (cible secondaire)

Nos facteurs différenciant et disruptifs par rapport à l’existant :

Principalement, nous avons estimés inutile d’introduire des technologies innovantes particulières à notre concept, nous ouvrons notre plateforme à toutes les cibles identifiées (prioritaire et secondaires) ce qui nous permet de rester pleinement accessibles et compétitif sur les prix de nos articles.

Notre business model  :

Notre démarche est simple, nous rencontrons des fournisseurs locaux et leurs proposons un partenariat, notamment faire figurer leurs articles sur notre plateforme. Nous négocions avec ces fournisseurs des prix préférentiels qui nous permettent de dégager une marge pendant les ventes.

Pour en savoir plus sur vous :

site : www.nkulafrica.com

We are a team of writers passionate about innovation and entrepreneur lifestyle. We are devoted to providing you the best insight into innovation trends and startups.

Publicité
1 Comment

1 Comment

  1. BENE PASCAL

    21/12/2016 at 10:23

    Bonjour à tous,
    nous restons convaincu qu’à travers notre démarche simpliste, c’est toute l’Afrique qui devrait profiter de la mobilisation et d’une meilleure utilisation des fonds issus des transferts de la diaspora. C’est plus qu’une simple question de survie, c’est la rentabilisation des efforts d’une partie importante de la population Africaine. Souvenez vous bien, que les fonds transférer en Afrique par la diaspora sont bien plus importants que les fonds d’aides au développement octroyés et les investissements directs étrangers (Du moins pour certains pays pour lesquels les chiffres sont disponibles). Et si nous ne passions plus par des société de transferts de fonds (du moins sauf pour des cas vraiment essentiels), et qu’il est possible aussi simplement que partout ailleurs dans le monde, d’acheter et de faire livrer à des proches qui manifestent un besoins ?
    Pensons-y, il est peut être temps !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter


Publicité

Top of the month