Connect with us

Finance

Nomakit: commandez des produits dans des commerces locaux pour vos familles restées au Cameroun

Publié

-

nomakit

Comment avez-vous eu l’idée :

Mon parcours universitaire (psychologie interculturelle), mon expérience professionnelle ainsi que mes voyagesm’ont permis de comprendre certaines réalités des populations africaines,expatriées ou résidant dans leurs pays d’origine. Bon nombre de migrants africains envoient régulièrement de l’argent à leurs familles restées au pays d’origine. Ces fonds servent majoritairement à couvrir des besoins de consommations familiales (Alimentaire, santé, éducation,…) Les montants des transferts d’argent des migrants camerounais et leur constante évolution démontrent la régularité et le rôle vital de ces envois effectués par la diaspora. Pour la majorité des familles, les transferts d’argent sont la seule source de revenus.

Il y a donc une forte corrélation entre migration, volume de transferts et précarité économique des familles bénéficiaires.

Le deuxième constat est que le migrant souhaite avoir un droit de regard sur l’utilisation des fonds qui est effectué par ses proches. Nous sommes dans un contexte de famille élargie. Le migrant peut ainsi se retrouver à charge d’une dizaine de personnes. La pression familiale et le devoir de solidarité qui lui incombe s’avère un poids important pour une seule et même personne. Suite à nos multiples observations sur le terrain et à la redondance de certains discours, force est de constater que les fonds transférés ne servent pas toujours à couvrir les besoins pour lesquels ils ont été envoyés. 

La genèse de ce concept met en évidence donc deux constats : l’importance des transferts de fonds dans les économies des pays à forte migration et le besoin de plus en plus grandissant pour les diasporas d’avoir un droit de regard sur l’utilisation qui est faite des fonds qu’ils envoient à leurs proches.

 

Vos produits et services :

Nomakit est une marketplace de mise en relation, qui permet aux expatriés camerounais (dans un premier temps) d’acheter des produits et/ou services dans des commerces locaux, pour le compte de leurs proches restés au pays d’origine. En d’autres termes, au lieu de passer par du transfert d’argent classique, Nomakit permet à la diaspora une meilleure gestion des ressources qu’elle envoie régulièrement. 

Cette plateforme est un modèle B to C to B :

– B to C : En passant par la plateforme Nomakit, Les migrants camerounais achètent les produits dont leur famille a besoin dans des commerces de proximité.

– B to B : En passant par la plateforme Nomakit, Les commerçants locaux indépendants bénéficient d’un circuit de distribution supplémentaire, augmentent leurs visibilité et leur chiffre d’affaires grâce à cette nouvelle clientèle, qu’ils ne peuvent atteindre seuls.

 

Vos facteurs de réussite :

Une équipe de co-fondateurs avec un CTO, Marc Buils, consultant indépendant en informatique et en management ayant une bonne expérience dans les sites de e-commerce à fort trafic (dont le PMU, la FDJ et Photobox). A cet effet, nous utilisons la marketplace qu’il a développé. Afin d’assurer le développement commercial de la plateforme, Nomakit sera transformé très prochainement en SAS

La co-fondatrice, Vanessa Portelatine possède une bonne connaissance de la culture africaine en générale et camerounaise en particulier (multiples voyages au Cameroun) appuyée par un cursus universitaire dans le domaine de la psychologie interculturelle et l’anthropologie. Nous sommes en contact avec des responsables commerciaux au Cameroun.

De nombreux liens ont été établis avec la diaspora camerounaise et africaine de manière générale, notamment par le biais de l’expérience de plusieurs années de la co-fondatrice au sein d’une association d’insertion sociale et économique dont le public bénéficiaire est majoritairement un public immigré issus des pays de l’Afrique Noire et du Maghreb.

Un premier travail de communication et de commercial a préalablement été effectué via une première version.

–          De nombreuses présentations auprès d’associations (Assemblées générales, évènements festifs,

–          Médias (Chaîne panafricaine Télésud, radios locales, articles camer.be, )

–          Mise en place d’un blog (interviews Entrepreneurs issus de la diaspora camerounaise, présentations d’associations, partenariats éditoriaux avec des associations)

–          Animation des réseaux sociaux (Face Book avec plus de 1300 membres, Twitter).

–         Le travail commercial se matérialise par des  commandes réalisées grâce à des magasins avec lesquels nous avons  travaillé lors de la première version : Leader Price, Ets Franc Prix, Snob Bazar Center, Supermarché Dachi).

 

Vos facteurs différenciants et disruptifs par rapport à l’existant :

Nos facteurs différenciateurs sont d’une part de passer par des commerçants locaux et non par un catalogue produits et permettre ainsi aux utilisateurs du service d’acheter dans plusieurs magasins pour le prix d’une seule et même commande. 

La recherche se fera par type de magasins, par produit mais également par secteur géographique.  L’utilisateur pourra donc chercher un produit au plus près de son bénéficiaire et au meilleur prix. Par exemple, en cliquant “riz neima”, quartier akwa, il trouvera tous les commerces de son quartier qui commercialisent ce produit et à quel prix. 

Concernant la partie technique Nomakit utilise la technologie UnionUp, une Marketplace résultant d’un projet de R&D de 3 ans pour le compte de la société Marc Buils consultant (qui est co-fondateur de la nouvelle entité juridique qui sera prochainement crée. Ce projet se distingue par les 4 aspects suivants, adapté aux contraintes technologiques africaines :

–          Une interface front office (consommateur) mettant les commerces en avant en plus de leurs produits.

–      Un backoffice (commerçant) intuitif et administrable même avec un accès au numérique réduit (entre autre via le SMS)

–          Un middleware en Web services REST étudiés afin de s’interfacer facilement au système de gestion de stock des commerçants

–          Une application mobile unique permettant l’accès aux fonctionnalités front-office et back-office de la plateforme

 

Votre business model (Comment gagnez-vous de l’argent?) :

La marketplace se rémunère sur chaque commande passée.

Le modèle économique repose sur trois sources de financements :

B to C : Les frais de services fixes,quel que soit le montant de la commande. Ils  sont acquittés en sus du montant des produits.

B to B : Une commission prélevée en fonction des catégories de produits et services achetés par le migrant et un abonnement pour l’utilisation de la Marketplace. 

 

Vos concurrents :

Les principaux concurrents de Nomakit sont :

– Le site sasayez.biz (propose le même service). Il s’adresse à la diaspora camerounaise également. Il est présent à Douala, Yaoundé et dans l’Ouest Cameroun et s’appuie sur quelques supermarchés. Néanmoins, il n’y a pas cette notion de marketplace pour les commerçants et certains secteurs d’activités comme les matériaux de construction ne sont pas investis.

– Afrimarket est un concurrent important. Il permet aux migrants d’envoyer de l’argent aux commerçants. Le bénéficiaire l’utilise sous forme d’avoir dans le commerce. Afrimarket propose également aux migrants d’acheter des produits, depuis un catalogue et de les faire livrer à domicile. C’est un service qui est présent au Sénégal, Bénin, Côte d’Ivoire, Togo et depuis ce mois de juin 2015 au Cameroun.

Comme concurrents connexes, nous avons également les sociétés de transfert d’argent et les porteurs individuels qui lors de déplacements transportent des fonds.

 

Site web : www.nomakit.com ( la place de marché est en cours de finalisation). Une démarche de prospection et de commercialisation auprès des commerçants camerounais va être menée par la fondatrice au mois de mars 2016. En parallèle, nous avons mis en place un blog mettant en avant la culture camerounaise (mode, cuisine, construction et tourisme). Des interviews concernant les entrepreneurs et les responsables associatifs sont également présentes. http://www.nomakit.com/leblog/

Je vous mets également le lien de notre page face book : https://www.facebook.com/nomakit/

 

 

Votre incubateur actuel :

Bordeaux Aquitaine Pionnières 

 

Pays où se situe votre siège social :

France

We are a team of writers passionate about innovation and entrepreneur lifestyle. We are devoted to providing you the best insight into innovation trends and startups.

Publicité
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter


Publicité

Top of the month