Connect with us

INNOVATORS VS COVID-19

Authôt : Continuez à sous-titrer vos vidéos en 2021 !

Publié

-

Olivier Fraysse Authot

 Interview de Olivier Fraysse, CEO Authôt

Tout d’abord, comment allez-vous et comment va votre famille en ces temps de COVID-19 ?

Olivier Fraysse : Bonjour !

Je vais bien, merci. Mes proches se portent bien, je suis rassuré.

J’espère qu’il en est de même pour vous.

Parlez-nous de vous, de votre carrière et de la manière dont vous avez créé ou rejoint Authôt

Olivier Fraysse : Nous avons, avec Stéphane Rabant, cofondé la société Authôt en 2012. J’ai rencontré Stéphane à l’ISEP en classe préparatoire. Le projet Authôt a vu le jour en 2011 au cours d’un module de création d’entreprise.

Notre objectif était d’accélérer le processus d’apprentissage des élèves d’un cours de théâtre en réduisant les erreurs lors des répétitions. En effet, nous avons constaté que ces erreurs étaient dues à une mauvaise prise de notes des commentaires du professeur. Nous nous sommes donc concentrés sur la retranscription des remarques qu’il pouvait faire lors des cours.

A la suite de ce module, nous avons intégré l’incubateur des Arts et Métiers pour créer Authôt. Conscients que pour continuer notre développement nous devions renforcer notre équipe, nous sommes entrés en contact avec Giovanni Morin qui disposait d’un important carnet d’adresses dans le secteur des médias. Après une collaboration fructueuse, il rejoint l’entreprise en tant qu’associé en 2013.

Comment Authôt innove-t-elle?

Olivier Fraysse : L’un des projets les plus ambitieux de l’Intelligence Artificielle, le domaine de recherche scientifique visant à modéliser l’intelligence et le raisonnement humain sur des ordinateurs, est très certainement le développement de machines capables de « converser » avec l’Homme.

Afin de permettre à terme à des machines de discuter avec nous d’une manière naturelle, nous comprenons qu’une étape fondamentale consiste à convertir le signal de parole produit par l’humain en un ensemble de symboles et de textes assimilables par la machine, et c’est tout justement la problématique de la recherche en Reconnaissance Automatique de la Parole.

Authôt est la start-up française qui propose un service en ligne de retranscription et de sous-titrage s’appuyant sur les technologies modernes de la Reconnaissance Automatique de la Parole.

Un système de Transcription Automatique de la Parole est un ensemble de programmes informatiques permettant de convertir un énoncé oral capturé par un microphone, en un texte devant être le plus semblable possible de ce qu’un humain aurait fidèlement transcrit manuellement.

Le texte automatiquement produit peut être ensuite révisé par des annotateurs afin d’en supprimer par exemple les répétitions, les faux départs, les hésitations ou les erreurs de syntaxe qui apparaissent fréquemment dans des enregistrements de parole conversationnelle spontanée. Les transcriptions peuvent également être enrichies avec diverses informations comme, entre autres, la présence de musique, de silence ou de bruit.

Authôt a développé sa propre application web qui permet à tout utilisateur de télécharger un fichier audio ou vidéo d’1 heure, et d’en obtenir une transcription automatique en 15 minutes et un sous-titre parfait en 5 heures. Là où le sous-titrage manuel peut prendre 10 heures !

Ces gains sont vérifiés auprès de nos 1 000 clients qui doublent leurs productivités !

Comment la pandémie COVID-19 a-t-elle affecté Authôt et comment gérez-vous cette crise?

Olivier Fraysse : Nos activités avec le secteur de l’Éducation Supérieure (universités et grandes écoles notamment) ont été à l’arrêt de mars à août 2020. Nos interlocuteurs étaient submergés de demandes internes pour mettre en place les cours à distance.

Nous avons saisi des opportunités via notre plateforme Authôt Live qui permet de transcrire et traduire en direct des propos oraux.

La demande s’est beaucoup portée sur des évènements clients réalisés à distance via des plateformes de visioconférences et également pour permettre à des salariés sourds et malentendants d’assister à des réunions à distance en leur proposant une transcription en temps réel.

Pour répondre à la demande et faciliter l’usage de nos clients, nous avons créé un connecteur avec le système de visioconférences Zoom. L’utilisateur de Zoom peut ainsi afficher ses sous-titres dans la langue source ou vers une langue de traduction disponible. Ce connecteur est un “jeton api” permettant de faire le lien entre la conférence Zoom en direct avec la transcription et la traduction réalisée sur Authôt Live.

Avez-vous dû faire des choix difficiles et quelles sont les leçons apprises?

Olivier Fraysse : Le télétravail a été rapide à mettre en place pour toute l’équipe Authôt. Avec les mois qui ont passés, nous nous sommes rendu compte que nos différents bureaux, quatre au total, n’allaient plus avoir autant d’utilités qu’avant : travailler et recevoir des personnes.

Nous avons dû adapter nos approches commerciales, car il n’était plus possible de joindre nos interlocuteurs sur leurs lignes téléphoniques du bureau.

Comment gérez-vous le stress et l’anxiété pendant cette période et comment vous projetez-vous, vous et Authôt dans le futur?

Olivier Fraysse : Dès le mois de mars, nous avons fait un audit précis de nos rentrées et sorties de trésorerie.

Notre grande inquiétude était que nos clients ne puissent pas être en capacité de régler leurs factures. Nous avons pris contact avec les clients qui avaient des retards dans le règlement de leurs factures, avec des discussions bienveillantes nous n’avons eu aucun défaut de paiement.

Nous remercions grandement nos clients pour leur soutien !

Ainsi nous avons pu traverser le premier confinement et la suite de l’année avec plus de quiétude. Nous étions ainsi prêts au fort rebond d’activité que nous avons eu de septembre à décembre.

L’année 2021 s’annonce très motivante pour toute l’équipe Authôt !

Nous nous organisons pour continuer à croître en améliorant nos processus de transcription, sous-titrage et traduction.

Nous continuons à améliorer nos technologies, notamment Authôt Live avec des intégrations toujours plus avancées dans des outils de visioconférence.

De plus, nous avons des surprises avec des nouveaux développements qui vont voir le jour cette année.

Qui sont vos concurrents et comment comptez-vous tirer votre épingle du jeu ?

Olivier Fraysse : L’application Authôt, qui est une plateforme SaaS, était la première du genre en 2012 sur nos marchés cibles. Notre innovation et nos services adaptés ont permis de répondre à un besoin omniprésent qui n’avait pas encore de ligne budgétaire associée. C’est désormais le cas !

Nous sommes positionnés entre les grandes sociétés technologiques qui proposent des services de Retranscription Automatique de la Parole, et les sociétés de transcription et sous-titrage qui ont des processus plus manuels.

Notre conviction est d’allier la technologie à l’humain pour répondre aux demandes de sous-titrage de vidéos de plus en plus importantes dans un contexte international.

Un mot de la fin ?

Olivier Fraysse : Nous avons eu la chance de bénéficier des mesures d’accompagnement mises en place par l’Etat : nous avons reçu un Prêt Garanti par l’Etat par le biais de notre banque, ainsi qu’un soutien financé de la région Île-de-France avec le fonds de résilience.

Nos différents interlocuteurs ont été à l’écoute avec des réponses rapides, j’en suis très reconnaissant !

Maintenant la balle est dans notre camp pour participer au redémarrage économique de la France.

Votre site web ?

Olivier Fraysse : www.authot.com

 

Publicité
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter


Publicité

Top of the month