Agriculture

« Pek Baby Nutrition » veut combattre la malnutrition infantile grâce aux ressources agricoles locales

Dites nous deux mots sur les fondateurs et comment l’idée leur est venue :

A la base, j’ai un MBA en marketing. En 2009, j’ai été recruté par une grande multinationale de l’agroalimentaire installée au Cameroun afin de concevoir et de conduire pour leur compte une étude marketing sur le secteur de la nutrition infantile. Dans ce cadre je rencontrais régulièrement les mamans de nourrissons dans les différents centres de santé de la ville de Douala. Un jour dans à l’hôpital Deido de Douala, j’ai vu une maman qui pleurait à chaudes larmes parce qu’elle venait juste de perdre son enfant. Le docteur qui la réconfortait a dit que l’enfant était malade mais de plus souffrait d’une malnutrition protéino énergétique sévère. C’était la première fois que j’entendais ce mot technique hautement scientifique pour moi à l’époque. J’ai été choqué par la situation et je me suis demandé comment peut-on encore mourir de malnutrition au 21ème siècle dans un pays aussi riche en ressources agricoles comme le Cameroun? J’ai décidé depuis ce jour que je ferai quelque chose pour changer la donne. C’est de là qu’est né le projet « COEUR D’OUVRAGE /PEK BABY NUTRITION » dont l’objectif est d’autonomiser nutritionnellement l’Afrique d’ici 2025.

Vos produits et services :

Notre but est de prévenir la malnutrition infantile au Cameroun et en Afrique en rendant accessibles à bas prix des aliments infantiles de complément de haute qualité nutritionnelle aux mamans africaines à faibles revenus. Nous parvenons à faire cela grâce à l’utilisation d’ingrédients locaux connus des africains, et grâce à un procédé de fabrication innovant que nous avons développé. Nos produits coutent 20 à 40 pour cent moins chère que les produits importés, à qualité comparable. Nos produits pour bébés sont faits à base de manioc, d’huile de palme rouge,  d’igname, de patate, de riz, de tomate, d’arachides, de graines de courges (egussi), maïs, mil, de légumes à feuilles vertes tels que amarante (folong au cameroun ),  feuilles de manioc, morelle noire (zoom ou njama njama au Camerooun); etc.

Vos facteurs de réussite :

  • Nos produits pour bébés sont fabriqués à base d’ingrédients locaux que tout africain aime et apprécie quotidiennement. De plus, ce sont des ingrédients inédits, jamais rencontrés dans la composition d’aliments industriels pour bébés. Avez-vous déjà vu des céréales pour bébés enrichies aux feuilles de manioc?
  • Prix attractifs grâce à un procédé de fabrication simple mais innovant.

Vos facteurs différenciants et disruptifs par rapport à l’existant :

Nos produits pour bébés sont fabriqués à base d’ingrédients locaux que tout africain aime et apprécie quotidiennement. De plus, ce sont des ingrédients inédits,  jamais rencontrés dans la composition d’aliments industriels pour bébés. Avez-vous déjà vu des céréales pour bébés enrichies aux feuilles de manioc? C’est pourtant ce que nous faisons. Et bien d’autres.

Votre business model :

B2C : Actuellement nous vendons à un petit réseau de mamans dans la ville de Yaoundé. Lorsque les moyens et l’organisation nous le permettront, nous utiliserons le circuit classique de distribution des produits alimentaires de masse avec des grossistes et des détaillants, jusqu’à l’acheteur final. Nous vendons nos produits en sachets de 50 et 55g au prix de 200 Fcfa TTC.

Vos concurrents :

Nos principaux concurrents sont les multinationales présentes en Afrique depuis des décennies. Elles ont des marques de forte renommée et la qualité de leurs produits est avérée. Deux d’entre elles se partagent l’essentiel du marché (plus de 80 %). Quant aux petits producteurs locaux, ils servent des marchés de niches avec leurs bouillies infantiles à base de maïs et de soja.

Pour en savoir plus sur vous :

https://www.facebook.com/262983127048004/videos/1348520721827567/

A propos de l'auteur

PEK PEK Etienne Parfait

Laisser un commentaire

Ils sont abonnés à nos Startup Stories

Nos clients