Connect with us

Ressources

Poulains de la Bourse ou vétérans de la distribution, que choisir?

Publié

-

Poulains de la Bourse

Les géants de la distribution offrent depuis toujours des marchés juteux que beaucoup s’arrachent. Cependant, sont-ils toujours la panacée ? Existe-t-il des pépites cachées ? Voici quelques considérations à emporter sur le chemin de la ruée vers l’or.     

Une histoire de licornes

Cet animal à fière allure est une apparition de bon augure, du moins dans la plupart des cas. Entreprise évaluée à plus de 1 milliard de dollars USD et non encore entrée en Bourse, une licorne offre un potentiel de retour sur investissement sans pareil à qui est bien avisé de la détecter. Comme la devise pour mesurer ce seuil l’indique, c’est en dollars que ça se passe : les États-Unis sont en effet le pays qui concentre près de la moitié de ces petits phénomènes. C’est donc une bonne pratique que de suivre les cordons de la Bourse américaine, par exemple ici.

Au niveau global, la valeur des licornes s’élève à plus de deux mille milliards de dollars. Un beau gâteau divisé comme suit, d’après un graphique tiré du site statista.com, en date du 20 avril 2021.

s

Pour maximiser ses gains ainsi que pour rester à la page dans le monde de la finance, il faut savoir garder les yeux ouverts et comprendre les mécanismes à l’œuvre qui sous-tendent les marchés de demain.

Les retours sur investissement tangibles se font de plus en plus souvent avant qu’une entreprise ne soit cotée.

Au vu des déboires de certaines telles que la jadis toute-puissante Uber, les licornes s’efforcent de retarder au maximum leur entrée en Bourse (ou IPO en anglais, pour “Initial Public Offering“). Dernièrement, c’est l’entreprise britannique Deliveroo qui, huit ans après sa création, a raté son entrée en Bourse, fin mars 2021.

La tendance s’est donc élargie à une bonne dizaine d’années avant le grand plongeon dans les eaux houleuses de la Bourse. Une analyse en est fournie par cet article des Échos.

Sachant cela, comment faire pour repérer et investir dans des entreprises prometteuses sur le point d’ouvrir leur participation au grand public ? Il existe plusieurs méthodes, dont :

la force du réseau, c’est-à-dire la connaissance approfondie du marché grâce aux informations échangées entre acteurs des marchés financiers. Cela fonctionne toujours et demande aussi un investissement en temps.

Acheter des parts dans des start-ups qui ont le vent en poupe à l’aide de plateformes de financement telles que OurCrowd. Cette option est de loin la plus risquée et requiert des recherches approfondies sur l’organisation qui sera l’élue de votre portefeuille.

Remettre à votre banquier ou courtier le soin de placer votre argent.

Faire appel à un partenaire professionnel expert en la matière – la suite au paragraphe suivant.

Où la licorne partage son enclos

Afin de ne pas mettre tous vos œufs dans le même panier, la meilleure solution pour garantir stabilité et profit pour vos placements reste de les diversifier.

Nous l’avons vu plus haut, compter sur la croissance exponentielle d’une entreprise nouvellement cotée équivaut à une grosse prise de risque. Rien ne permet de prédire la chute, ou, au contraire, l’ascension spectaculaire des premières semaines et mois d’une licorne faisant son entrée en Bourse.

Dans cette logique, il conviendra toujours mieux de miser ses jetons sur des géants ayant pignon sur rue tels qu’Amazon ou LVMH. Pour le premier, la crise Covid-19 a catapulté ses recettes, tandis que le second traverse la crise, imperturbable.

Vous pourrez ainsi réserver une proportion de votre investissement à des placements sur des entreprises nouvellement lancées en Bourse. Comment donc jouer sur les deux tableaux ?

C’est possible avec des experts en courtage de détail vous offrant la possibilité d’investir dans de nombreuses compagnies avant leur introduction en Bourse. Ainsi, Freedom Holding Corp. (FRHC), présente sur le NASDAQ, propose aux investisseurs engagés sur le marché du détail d’acheter des parts d’entreprises préparant leur entrée en Bourse dans les semaines ou mois suivants.

D’autres plateformes comme Fidelity et E*TRADE offrent des services similaires.

Pour pallier au risque d’une éventuelle débandade suite à l’introduction en Bourse, il suffit de revendre ses titres dans les mois qui suivent pour obtenir de bons résultats en un temps record. Cela vous sera possible uniquement en dénichant les licornes dont l’évaluation au milliard de dollars est réaliste. C’est bien là où vous aurez besoin de conseils d’experts rodés à ces marchés spécifiques, car il existe nombre de licornes surévaluées.

De la licorne qui joint les deux bouts

Expert dans le domaine de la distribution, vous l’êtes déjà un peu de par les titres de longue durée que vous détenez sur ce segment. Quoi de plus naturel donc pour vous que d’avoir aussi des actifs dans des licornes du marché de la distribution?

We are a team of writers passionate about innovation and entrepreneur lifestyle. We are devoted to providing you the best insight into innovation trends and startups.

Publicité
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter


Publicité

Top of the month