Connect with us

INNOVATORS VS COVID-19

Raphaël Despinasse de Ippon: “L’innovation autour des nouveaux produits et des nouveaux leviers de croissance”.

Publié

-

ippon

Tout d’abord, comment allez-vous et comment va votre famille en ces temps de COVID-19 ?

Raphaël Despinasse: De manière générale, très bien !
Bien sûr, la période a été compliquée. L’équilibre et la séparation vie Perso / vie Pro peuvent parfois être difficiles.

Le secteur IT est loin d’être le plus à plaindre.

Chez Ippon Technologies, nous avons eu le double luxe de pouvoir basculer sur un mode Remote de masse et surtout sans grandes difficultés.

Ces conditions me permettent donc de traverser cette période.

Même si j’ai hâte que cette pandémie soit derrière nous pour retrouver des moments de sérénité avec mes proches.

Parlez-nous de vous, de votre carrière et de la manière dont vous avez créé ou rejoint Ippon

Raphaël Despinasse: Je suis rentré chez Ippon il y a bientôt 13 ans en tant qu’Ingénieur d’Etude et Développement.

A l’époque, j’étais sur Lyon et c’est une offre d’emploi à Paris qui m’a attiré.

Elle parlait de techno, de frameworks, de librairies…

A la différence des autres annonces, je sentais que j’allais pouvoir m’exprimer en tant qu’Ingénieur.

● Les 5 premières années, j’ai été développeur, LeadTech, TeamLeader et ScrumMaster.

● En 2013, Ippon Technologies m’a proposé de prendre des premières responsabilité en tant de Manager de carrière d’une équipe de consultants.

● Toujours en 2013, j’ai intégré la Direction Technique pour participer aux avant-ventes et collaborer plus étroitement avec les équipes commerciales.

● Dès 2015, les choses s’accélèrent davantage. Je prends un premier poste de Direction de Projets pour Dior, puis pour la BPI.

● Mi 2016, je propose à la Direction d’Ippon Technologies de monter une nouvelle agence sur Lyon.

● En 2017, Stéphane Nomis, le président d’Ippon Technologies, me donne l’occasion de passer actionnaire

● En 2020, après 4 ans en tant que Directeur de l’agence lyonnaise, j’en confie la direction à mon bras doit et je pars sur de nouvelles activités pour proposer un accompagnement dédié aux startups, entrepreneurs et intrapreneurs confondus.

Ma carrière, je l’ai faite en participant à la croissance de la société, en étant volontaire, en levant la main, et surtout en apprenant de mes Mentors.

Comment Ippon innove-t-elle ?

Raphaël Despinasse: Ippon Technologies innove dans un très grand nombre de domaines :

● Nos activités : Nous conseillons, concevons, réalisons et opérons les projets d’innovation de nos clients. Notre cible principale : L’innovation autour des nouveaux Produits et des nouveaux leviers de croissance.

● Notre veille, la formation de nos équipes et nos partenariats stratégiques : Conférences, débats, échanges, formations, codingDojo, hackathons, certifications.

● Nos contributions : Ippon Technologies est significativement derrière le projet open-source JHIpster (36 000 utilisateurs déclarés ; 603 contributeurs).

● Notre organisation et notre management : La société est organisée en “Practices” qui nous permettent de structurer et d’animer des communautés techniques, de proposer des trajectoires d’expertises et de carrières, d’anticiper les évolutions du marché ou d’y répondre avec agilité.

● Nos méthodes de travail : Collaboration, Outillage ; Exigences de qualité à tous les niveaux.

● Notre façon de recruter et de fidéliser nos collaborateurs : Coding Challenges, Cloud Challenge, programme Black Belts.

Comment la pandémie COVID-19 a-t-elle affecté Ippon et comment gérez-vous cette crise ?

Raphaël Despinasse: Nous avons démarrés les 2 premiers mois de 2020 comme jamais ! Recrutements, carnet de commandes, types de projets, tout était au vert.

On ambitionnait une croissance de 27% avec de réelles perspectives de faire plus encore.

Durant la période de confinement, nous avons été bousculés mais comme nous avions des offres pertinentes et que nous étions sur des projets clés, nos clients ont finalement peu coupé ces budgets et nous avons même pu ouvrir de nouveaux comptes.

Comme la plupart des entreprises, nous nous sommes posés beaucoup de questions et notre réponse a été d’être offensifs : Aucune rupture de période d’essai, maintien des embauches en cours, aucune baisse sur nos objectifs d’embauche, maintien des évolutions salariales, maintien de notre prospection.

Nous avons aussi fait évoluer notre communication en réorganisant notre roadmap sous format digital : nous avons proposé des webinars plutôt que des conférences, lancé notre page de publication sur Medium, ouvert notre chaîne sur Twitch, créé notre podcast.

Nous avons aussi publié une étude sur la manière de travailler de nos collaborateurs et clients.

Elle est disponible en téléchargement :”Le renouveau par la crise”.

Au final, on devrait finir l’année sur une croissance entre 20% et 25%. Et surtout commencer 2021 avec encore plus de consultants formés, encore mieux organisés, encore plus engagés.

Avez-vous dû faire des choix difficiles et quelles sont les leçons apprises ?

Raphaël Despinasse: Nous avons dû prendre des décisions fortes et impactantes mais je ne peux pas parler de choix difficiles. Il n’y a eu aucune “casse”. C’est même le contraire, nous avons su nous renforcer.

Par contre, oui, nous avons beaucoup appris !

-> Le télétravail fonctionne

-> Malgré notre taille (500 salariés), nous sommes clairement “Agile By Design”. Nous sommes en mesure de réagir, de décider et de mettre en oeuvre sur des délais très courts.

-> Nos offres sont pertinentes car elles répondent aux grands enjeux de nos clients.

Comment gérez-vous le stress et l’anxiété pendant cette période et comment vous projetez-vous, vous et Ippon dans le futur ?

Raphaël Despinasse: La première source de stress, c’est la peur de la contamination et la seconde, c’est le télétravail lui-même : perte de sociabilisation, perte de repères entre le Pro et le Perso, enchaînement des réunions, perte d’implication, perte de sens…

Notre réponse a été de communiquer le plus tôt possible et de manière fréquente avec nos salariés, en leur redescendant de l’information mais aussi en les écoutant et en prenant en compte leurs retours.

Je pense que nous avons bien intégré que nous allons devoir vivre avec le virus pendant encore de nombreux mois.

Des cas d’infections, on en a eus, et on en aura d’autres donc il faut respecter les protocoles sanitaires pour limiter, identifier, isoler et communiquer afin d’éviter la propagation.

Qui sont vos concurrents et comment comptez-vous tirer votre épingle du jeu ?

Raphaël Despinasse: Dans mon analyse, je mets de côté les structures qui sont plus proches d’une agence d’intérim que d’une agence d’ingénierie car elles n’apportent que peu de valeur au marché, elles ne forment pas, elles n’accompagnent pas et elles ne s’engagent jamais.

Je préfère me concentrer sur les entreprises qui incarnent la culture de l’excellence technologique.

Ce sont nos “vrais” concurrents même si je les vois, aussi, comme des compagnons de route.

On se tire vers le haut, on se challenge, on s’améliore et au final, tout le monde est gagnant.

Un mot de la fin ?

Raphaël Despinasse: Le marché de l’IT, du Digital, de l’Innovation peut ralentir mais il faudrait un énorme Bing Bang pour qu’il s’écroule.

Quand je vois la qualité de nos équipes, notre organisation, nos méthodologies, je ne peux qu’être confiant.

Votre site web ?

https://fr.ippon.tech/

 

Publicité
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter


Publicité

Contacter les startups

Top of the month