interviews d'entrepreneurs

Sébastien Mante, fondateur de La Malle Française : « La création d’entreprise a toujours été une ambition »

Écrit par Sébastien Mante

Qui êtes vous ? :

Je m’appelle Sébastien et je suis le fondateur de La Malle Française. J’ai toujours été habité par l’idée d’entreprendre afin de créer quelque chose dont je pourrai être fier et qui reflèterais ma vision des choses. C’est pour moi le moyen de façonner le monde selon ce que je juge bien et juste.

Au niveau de mon parcours, j’ai fait une école d’ingénieur sur Paris, puis du conseil logistique à la sortie pour me rendre compte au bout de 1 an que ce rythme de vie n’était pas fait pour moi.

En 2 ou 3 phrases, que propose votre startup?:

La Malle Française se base sur l’idée que les femmes modernes ont leur place à part entière aujourd’hui car leur vision est bien plus innovante et novatrice dans un monde souvent trop masculin.

Nous défendons l’idée qu’elles puissent avoir de grandes ambitions professionnelles et personnelles et notre concept les aide à trouver les pièces qui sauront les mettre en valeur et les rendre uniques.

Pour ça nous proposons un shopping innovant où nous leurs offrons un accompagnement gratuit par un styliste qui va présélectionner 12 articles de mode adaptés afin qu’elles puissent les essayer chez elles avant d’acheter ceux qui leur plaisent.

sebastien-mante (3)

Comment êtes vous arrivé à la création d’entreprise? :

La création d’entreprise a toujours été une ambition. Néanmoins elle est devenue réelle le jour où j’ai pris la décision de me lancer devant la monotonie de mes journées  de salarié.

J’ai d’abord découvert ce nouveau concept de shopping, puis je l’ai réfléchi selon ma vision des choses. En parallèle, un ami créait son entreprise et nous avons profité de cette double émulation. Je ne me rappelle pas du jour où j’ai sauté le pas : c’était un jour banal où j’ai créé l’entreprise sans trop y réfléchir et sans avoir l’impression de changer de vie à ce moment !

Quelles ont été les bonnes surprises dans votre aventure entrepreneuriale? :

La première bonne surprise a été l’adhésion des femmes et de nos utilisatrices à ce concept. Aujourd’hui elles ont compris ce que nous proposons et pourquoi nous le proposons. Elles sont très enthousiastes à chaque sélection et lorsqu’elles découvrent leur malle. Je pensais y arriver avec du temps donc cette adhésion directe me touche énormément et nous conforte dans la poursuite de notre idée.

Ensuite, les bonnes surprises se situent du point de vue des marques partenaires avec qui nous travaillons. Elles partagent toutes mon ambition et n’ont pas hésité à travailler avec nous dès le début de l’aventure. Ce sont souvent de jeunes créateurs très talentueux où la qualité et le style des pièces sont incomparables par rapport à la grande distribution. Leur confiance m’a fait chaud au cœur.

Enfin les bonnes surprises se font essentiellement du côté humain. J’ai rencontré des personnes géniales avec qui je travaillent tous les jours. J’ai rencontré d’autres entrepreneurs qui traversent ce que je vis et je suis infiniment reconnaissant de ce qu’ils font quand je vois les difficultés du chemin. Et finalement le soutien et l’aide de proches ou de personnes inconnues aident à avancer.

Des mauvaises surprises? :

Nombreuses malheureusement ! Mais elles concernent plus la vie de tous les jours et les petites déconvenues d’une journée.

Néanmoins je pense à deux choses. Tout d’abord le peu de latitude règlementaire pour les jeunes startups. Que ce soit du point de vue administratif mais surtout sur le recrutement. Aujourd’hui il est très compliqué de former un équipe: le recrutement coûte très cher et le marché du travail n’est pas adapté aux startups. Comment garde t-on alors une personne qui veut rester avec nous ?

Et deuxièmement la frilosité des banques et investisseurs pour des projets innovants. Leur préférence se porte sur des business plans qui ont déjà fait leurs preuves car les risques sont moindres. C’est un gros frein à l’innovation française.

Votre startup c’est 100% de votre vie? :

200 % !! Et le fait que je vive dans les locaux où nous travaillons n’aide pas à diminuer ce pourcentage. Mais j’aime ça!

Des projets à venir? :

En dehors de La Malle Française je ne sais pas. Mes pensées sont concentrées dessus et nous avons beaucoup d’améliorations et d’évolutions à mener pour parfaire notre service.

Néanmoins mon projet est de faire ce qu’il me plait sans restriction aucune. Et il y a une femme que j’aime…sait-on jamais !

Un scoop sur vous ou votre startup? :

Nous volonté est d’être le plus transparents et le plus proches possible de nos utilisatrices. Donc nous ne cachons rien et les scoops se font rares !

Néanmoins je peux vous en divulguer 2 à l’heure actuelle :

– Pour la saison hiver prochaine nous accueillerons notre lot de nouvelles marques partenaires dont Hartford, Lee et Des Petits Hauts.

– Vous devriez très prochainement pouvoir nous découvrir dans un journal féminin français très connu et réputé. Je vous laisse la surprise !

Alors heureux (se)? :

Très. A aucun moment je ne regrette ma décision même si ce n’est pas facile tous les jours. Je suis fier de La Malle Française et de ce que nous proposons.

Le mot de la fin ? :

Soyez vous même.

A propos de l'auteur

Sébastien Mante

Laisser un commentaire

Ils sont abonnés à nos Startup Stories

Nos clients