Connect with us

Education

Interview de Sébastien Nave, Fondateur ETYC : l’entreprise de formation environnementale pour les équipages de Yacht

Publié

-

Sebastien Nave ETYC

Comment allez-vous et comment va votre famille en ces temps de COVID-19 ?

Sébastien Nave : Il est vrai que c’est une période très particulière que nous traversons tous. Aucune personne de mon entourage n’a été touchée jusqu’ici.

Espérons que ça dure !

Parlez-nous de vous, de votre carrière et de la manière dont vous avez créé ou rejoint ETYC

Sébastien Nave : Mon parcours initial gravite autour des sciences. Mon Master en Physique de l’Université Nice Sophia Antipolis m’a permis de démarrer ma carrière en tant qu’Ingénieur R&D dans le pétrolier. Ce fut une expérience très enrichissante qui a confirmé mon souhait de porter encore plus de responsabilités. J’ai alors décidé de compléter mes compétences techniques avec un Mastère Spécialisé en Management de l’Innovation à Grenoble École de Management. C’est à ce moment-là que j’ai basculé dans le monde des start-ups!

J’ai ainsi commencé en tant que chargé de projet dans une structure utilisant la technologie piézo-électrique. Mais au bout d’une dizaine de mois, l’entreprise manquait de fonds et ce fut la fin de l’aventure. Période assez délicate à aborder mais riche en enseignements.

J’ai alors rebondi dans un tout nouveau secteur : le Yachting en gérant toutes les dimensions technique et logistique d’une start-up de surfs motorisés. La croissance fulgurante de l’entreprise fut un réel challenge à apprivoiser et m’a permis d’évoluer très rapidement en responsabilités.

Fort de ces expériences, je me suis dit que le temps était venu de porter un projet qui correspondait mieux à mes convictions environnementales. Cela s’est fait tout naturellement avec la rencontre de Claire lors d’un Start-Up Week-End. Séduit par son idée et partageant les mêmes valeurs, nous nous sommes associés et avons fondé ETYC, la première entreprise de formation environnementale pour les équipages de Yacht.

Comment ETYC innove-t-elle?

Sébastien Nave : Comme pour beaucoup d’industrie, le Yachting tend à devenir plus durable. La majeure partie des acteurs se concentrent sur la conception des Yachts, à l’image de la motorisation qui tend à devenir hybride, voire électrique d’ici quelques années. Toutefois, à quoi bon avoir un Yacht technologiquement “vert” si les pratiques à bord ne sont pas en phase ?

C’est à ce niveau que ETYC intervient en proposant des coachings et des formations pour les équipages de Yachts. Au-delà de l’aspect purement environnemental, les bénéfices sont multiples : gain d’espace, de temps et augmentation de la qualité de service pour le propriétaire et la clientèle.

Donc notre innovation réside dans notre capacité à améliorer la vie à bord du Yacht tout en limitant son impact sur l’environnement.

Comment la pandémie COVID-19 a-t-elle affecté ETYC et comment gérez-vous cette crise?

Sébastien Nave : La COVID a eu des impacts à la fois positifs et négatifs sur notre activité.

Les confinements ont marqué un coût d’arrêt à notre prospection commerciale et à la tenue de nos formations. Nous avons dû nous adapter grâce aux outils numériques comme Zoom. Mais dans notre industrie, le relationnel en présentiel est capital et nous avons dû reporter un bon nombre de formations.

Pour le positif, nous avons été surpris par des demandes de formation sur les gestes barrières. Nous nous sommes donc adaptés et avons proposé des formations sur mesure pour aider notre clientèle à traverser cette crise.

Avez-vous dû faire des choix difficiles et quelles sont les leçons apprises?

Sébastien Nave : Notre structure est jeune et nos frais sont limités ; nous offrant une grande flexibilité. Par contre, malgré nos formations COVID, nos objectifs 2020 ne sont pas atteints, impactant donc notre trésorerie. Heureusement, nous avions de la marge. C’est une chose que nous allons garder en tête: s’ il n’y a plus d’argent, il n’y a plus de projet.

Comment gérez-vous le stress et l’anxiété pendant cette période et comment vous projetez-vous, vous et ETYC dans le futur?

Sébastien Nave : La chose qui nous préoccupe le plus est l’incertitude. Il est difficile de voir clair et de savoir de quoi demain sera fait. En fonction des restrictions qui seront prises dans les semaines à venir, nos résultats seront grandement impactés ; notre offre de coaching sur mesure ne pouvant se faire qu’en présentiel. Pour l’heure, nous nous adaptons avec les outils numériques pour les sessions de formations et nos rendez-vous professionnels.

Nous restons optimistes et nous percevons un réel changement de mentalité. La COVID a permis à beaucoup de personnes de prendre conscience de l’importance de l’environnement.

Qui sont vos concurrents et comment comptez-vous tirer votre épingle du jeu ?

Sébastien Nave : Nos concurrents sont des centres de formation spécifiques à l’industrie. Ils ont également été durement touchés par la pandémie. Je dirais que nos deux atouts résident dans notre flexibilité et notre expertise sur l’environnement que nous avons grandement renforcées lors des confinements successifs.

Un mot de la fin ?

Sébastien Nave : Je finirais par une citation de Charles Darwin qui reflète bien notre situation actuelle et les opportunités que nous devrions tous saisir, que ce soit dans l’entrepreneuriat ou dans nos vies personnelles.

“Ce n’est pas la plus forte ni la plus intelligente des espèces qui survivra, mais celle qui est la plus apte à changer.”

Votre site web ?

Sébastien Nave : www.etyc.fr

 

Publicité
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter


Publicité

Top of the month