interviews d'entrepreneurs

#StartupAfro success story : Christian RANDRIAM, Fondateur de Mahazava

Écrit par Anna BOCHKAREVA

Après la réussite de la première édition du « Prix de la Startup Africaine de l’Année 2017 » (plus de 500 candidatures de 44 pays en 4 semaines, plus de 22 millions de personnes atteintes sur les réseaux sociaux, 646 000 vues de la page du concours), Startup.Info, le magazine collaboratif des startups, renouvèle son engagement dans le soutien de l’innovation Africaine et lance la 2ème édition du concours « Startup Africaine de l’Année ». A cette occasion, nous avons interviewé un des gagnants de la première édition du concours, Christian RANDRIAM, Fondateur de Mahazava, la startup qui a remporté le Prix du public QWANT.

Merci de présenter votre startup en quelques lignes s’il vous plait

En 2017, près de 85% de la population malgache n’a pas accès à l’électricité, soit près de 20 millions d’individus. Ce chiffre dépasse les 600 millions si l’on parle à l’échelle africaine.

L’idée d’apporter de l’électricité propre et à bas cout à toutes les populations rurales et péri-urbaines de Madagascar sonnait comme une évidence, fermement convaincu que l’innovation technologique pouvait être mise au service des populations BoP, dans un pays profondément encré dans un contexte de pauvreté. C’est ainsi que Mahazava (« qui éclaire ») est fondé il y a bientôt 2 ans suite à une première présentation au Startup Week-end Paris édition Madagascar.

Nous avons mis au point un kit solaire intelligent qui permet aux utilisateurs de s’éclairer, charger leurs téléphones ou utiliser des appareils tel que télévisions ou pc portable. Jusque là rien d’innovant. Seulement, nous avons constaté qu’un paiement en une seule fois d’un équipement solaire est une barrière à l’achat pour ces populations dans le besoin.

Notre but est de permettre aux bénéficiaires de profiter de l’usage du kit solaire et ses équipements, et d’en devenir acquéreur par des paiements réguliers et de faibles montants (0,30$ par jour) tout en ayant la possibilité de payer à distance avec son téléphone mobile.

En plus d’être financièrement accessible au plus grand nombre, notre kit solaire permet de se passer de l’usage de bougies ou de lampes à pétrole toxique et polluantes.. un véritable changement dans le quotidien de ces familles, micro-entrepreneurs ou commerçants.

Quelles étaient vos attentes lors de votre candidature à StartupAfro 2017 ?

StartupAfro étant un événement d’envergure internationale, l’objectif était avant tout de gagner en visibilité, mais aussi d’avoir la possibilité de présenter son projet à un jury d’expert et des partenaires de renom.

Quels bénéfices le concours vous a-t-il apporté ?

Suite à ce concours, un véritable engouement médiatique s’est dessiné autour de Mahazava. Nous avons bénéficié d’une visibilité quasi inespérée et même aujourd’hui, le spectre de StartupAfro2017 survole toujours au-dessus de nous.

Nous avons été approché par plusieurs investisseurs privés ou fonds d’investissement avec lesquels nous sommes toujours en contact.

Mahazava a clairement gagné en crédibilité depuis quelques mois

Où en êtes vous dans le développement de votre startup aujourd’hui ?

Cette année, nous nous sommes concentré sur la R&D et l’amélioration de nos process. Nous souhaitons commercialiser notre nouveau kit solaire début 2018, et sans plus attendre, conclure un premier tour de financement important.

Un mot pour les candidats 2018 ?

Si vous êtes de ceux qui transforment un problème en opportunité, vous êtes au bon endroit. Croyez en vous car vous faites potentiellement partie de ceux qui peuvent changer les choses, ne manquez donc pas cette chance et ça commence par StartupAfro2018. Bonne chance à tous les candidats !

 

A propos de l'auteur

Anna BOCHKAREVA

Laisser un commentaire

Ils sont abonnés à nos Startup Stories

Nos clients