Connect with us

INNOVATORS VS COVID-19

Stéphane Giordan, fondateur Unikness: «l’opportunité d’apprendre tous les jours dans de nombreux domaines»

Publié

-

stephane giordan

Qui êtes vous ? :

Je m’appelle Stéphane Giordan, j’ai 39 ans et je suis le fondateur de la société Unikness. Je suis un passionné d’illustration depuis l’enfance. J’ai toujours admiré le travail des illustrateurs d’hier et d’aujourd’hui. Cette passion m’a conduit à exercer les métiers de graphiste, webdesigner et enfin de Directeur de Création. J’ai eu l’opportunité de travailler avec des illustrateurs à travers le monde entier et un beau matin j’ai eu un déclic : il était temps de créer ma propre société.

 

En 2 ou 3 phrases, que propose votre startup?:

Avec une soixantaine d’artistes francophones talentueux et reconnus, Unikness offre aux particuliers la possibilité commander des illustrations sur-mesure, en fonction de leurs idées, de leurs envies et du support à personnaliser (vêtements, meubles, murs, accessoires, faire-part, …)

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=HuJZRWppG3Q]

 

Comment êtes vous arrivé à la création d’entreprise? :

J’ai toujours été en quête d’un idéal professionnel.

Pour moi la réussite était à la fois liée à la taille de l’entreprise et aux responsabilités inhérentes. Mais le jour où je suis rentré dans un grand groupe, je me suis rendu compte que rien ne valait une société à taille humaine. J’ai eu l’opportunité de devenir directeur de création au sein d’une petite société de jeu en ligne. Cette structure ne comptait qu’une vingtaine de salariés à l’époque. Pendant cinq ans j’ai travaillé avec de très nombreux illustrateurs. J’ai découvert leur passion, la manière dont ils travaillent et surtout un savoir-faire de grande valeur.

Plus les années passaient, moins les jeux vidéos m’intéressaient et plus le monde de l’illustration me passionnait. En parallèle, je suivais depuis pas mal de temps déjà les techniques de personnalisation dans le monde de la mode et de la décoration. Ce type de service n’en est qu’à ses balbutiements.

L’offre de personnalisation proposée aujourd’hui est extrêmement limitée. Il s’agit le plus souvent de produits personnalisés avec des jeux de couleurs ou une photo. Le lien entre la personnalisation et l’illustration s’est fait un matin tout naturellement.

Et là on en revient à ma quête d’un idéal professionnel. J’avais l’occasion de créer une société qui me permet de vivre pleinement cette passion.

 

 

Quelles ont été les bonnes surprises dans votre aventure entrepreneuriale? :

Créer une entreprise, c’est l’opportunité d’apprendre tous les jours dans de nombreux domaines en travaillant avec des professionnels passionnés et passionnants : avocats, comptables, entrepreneurs, développeurs, banquiers, …
Je commence aussi à comprendre pourquoi mes précédents employeurs pouvaient réagir de telle ou telle manière. C’est très enrichissant de passer de l’autre côté du miroir. Quand on est salarié, on est souvent un simple numéro à qui l’on ne donne pas l’opportunité d’avoir une vision globale de l’entreprise. C’est bien dommage.

 

Des mauvaises surprises? :

Je pourrais parler des journées interminables, du stress omniprésent, mais ce n‘était pas une surprise, je savais à quoi m’attendre !

 

Votre startup c’est 100% de votre vie? :

Quasiment. Je travaille dessus depuis un an et demi, du lundi matin au dimanche soir. Il y a toujours quelque chose à faire. Le plus difficile c’est de garder en tête que la vie de famille est la chose la plus importante qui soit. Il faut donc savoir faire des pauses et se recentrer sur sa famille. Mais j’ai beau avoir de la volonté, c’est extrêmement difficile de penser à autre chose. Le lien entre Unikness et moi est quasi viscéral.

 

Des projets à venir? :

Oui de très nombreux projets mais qui sont tous liés à la réussite d’Unikness. Donc pour le moment je ne préfère pas en parler.

 

Un scoop sur vous ou votre startup? :

J’aimerais un jour ne plus avoir à travailler devant un ordinateur.

 

Alors heureux (se)? :

Pleinement oui. Même si cela devait s’arrêter demain, je garderais un excellent souvenir de cette aventure.

 

Le mot de la fin ? :

Pourquoi parler de fin ? Ce n’est que le début.

 

Vos profils en ligne :

https://www.linkedin.com/pub/st%C3%A9phane-giordan/34/2bb/6

Publicité
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter


Publicité

Top of the month