Connect with us

Ressources

Tesla et le Bitcoin : une manipulation du marché crypto ?

Publié

-

Tesla et le Bitcoin

Alors qu’Elon Musk avait clamé son admiration pour le bitcoin en 2020, le milliardaire américain a récemment secoué le marché crypto en critiquant ouvertement la monnaie virtuelle sur son compte Twitter, faisant ainsi considérablement chuter son cours. Selon certains de ses détracteurs, l’homme aurait abusé de son pouvoir et de sa réputation pour manipuler le marché.

Retournement de veste

Etant aujourd’hui le deuxième homme le plus riche du monde, Elon Musk jouit d’une immense réputation et détient un certain pouvoir sur les marchés financiers. Particulièrement investi dans les crypto-monnaies, le patron de Tesla avait annoncé, début 2021, qu’il serait bientôt possible d’acheter des produits de sa prestigieuse entreprise de voitures électriques avec du bitcoin. Mais depuis, l’homme semble avoir changé d’avis et a vivement dénoncé le côté polluant du minage de la fameuse devise virtuelle sur son compte Twitter. Une remarque qui a engendré de nombreuses réactions et qui a immédiatement fait chuter le cours du bitcoin de près de 15% sur toutes les plus grandes plates-formes de trading, à retrouver sur cDroitDuNet.

Si les accusations d’Elon Musk sont toalement fondées, le bitcoin exploitant un réseau extrêmement énergivore, beaucoup d’internautes n’ont pas apprécié ce soudain retournement de situation. Une indignation générale dont on profité les détracteurs du milliardaire pour l’accuser de plus belle de vouloir manipuler le marché des crypto-monnaies pour son propre compte.

Elon Musk s’engage pour l’environnement

Faisant appel à des montagnes d’ordinateurs fonctionnant à plein régime pendant des jours et des nuits, le minage du bitcoin est une source de pollution très inquiétante. En effet, à elle seule, cette pratique consomme plus d’énergie qu’un pays comme les Pays-Bas ! Si les défenseurs de l’environnement s’insurgent depuis longtemps, Elon Musk vient juste de dévoiler son intérêt pour cette situation alarmante.

Depuis, il s’est exprimé à plusieurs reprises et a même annoncé avoir rencontré plusieurs mineurs pour tenter de trouver des alternatives plus écologiques. Pourtant, ces déclarations ne suffisent pas et certaines organisations sont prêtes à porter plainte contre l’homme d’affaires.

La SEC monte au créneau

Accusé d’avoir voulu créer le buzz dans un premier temps, Elon Musk doit maintenant faire face à des problèmes plus importants. En effet, il semblerait que la SEC (Securities and Exchange Commission), autrement dit l’organisme en charge de la sécurité des marchés boursiers américains, veuille désormais en découdre avec le patron de Tesla. Tenu de faire vérifier et valider ses tweets par ses avocats avant publication, Elon Musk aurait déjà enfreint par deux fois cet accord. Régulièrement au cœur de scandales liés aux réseaux sociaux, le milliardaire est en effet tenu de faire contrôler ses posts. Un accord signé en 2018 qui n’a, semble-t-il pas été respecté…

 

We are a team of writers passionate about innovation and entrepreneur lifestyle. We are devoted to providing you the best insight into innovation trends and startups.

Publicité
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter


Publicité

Top of the month