Connect with us

INNOVATORS VS COVID-19

Yesdriveme : location de chauffeurs sans voiture, la solution de mobilité sans risque en période Covid

Publié

-

Thom Mpanjo Yes Drive Me

Interview de Thom Mpanjo, CEO & Founder, Yesdriveme.

Comment allez-vous et comment va votre famille en ces temps de COVID-19 ?

Thom Mpanjo : Nous allons tous très bien, Merci ! Par chance, nous avons été épargnés par le Virus, surtout les seniors de notre famille.

Parlez-nous de vous, de votre carrière et de la manière dont vous avez créé ou rejoint YesDriveMe

Thom Mpanjo : Pour résumer, j’ai vécu une partie de ma vie en France et en Afrique, j’ai toujours été passionné d’informatique, d’automobile et d’innovation. Depuis mon retour en 2013, j’ai fait plusieurs Jobs en tant que commercial, business developer, sans toutefois trouver le poste qui me correspondait, jusqu’à ma dernière expérience en 2014 dans une startup de l’immobilier, qui innovait dans le syndic de copropriété, un secteur quasi impénétrable, avec d’énormes barrières à l’entrée, de gros acteurs, fournisseurs d’ERP bien installés. J’ai rejoint ce petit commando post POC avec une première version du produit, avec comme mission de faire du cash ! Cette expérience aux côtés de l’écosystème startup (BPI France, Business Angel, corporate ventures…) m’a beaucoup appris et m’a donné envie de monter ma startup Yesdriveme.

J’ai toujours été très autonome, plein de conviction, avec une forte personnalité, mais avec un focus écoute et satisfaction clients qui faisait que parfois, j’avais du mal à faire de concessions sur certains points, ce qui m’a poussé à partir en 2016 pour me mettre à mon compte.

Comment YesDriveMe innove-t-elle?

Thom Mpanjo : Yesdriveme est un acteur de la mobilité qui innove en prenant le contrepied des plateformes de VTC classiques, car Yesdriveme est une plateforme de Location de Chauffeurs Sans Voiture pour conduire le client dans sa Propre Voiture essentiellement sur de longues distances. Donc là où un VTC s’adresse à un public Sans Voiture, le Chauffeur Yesdriveme est celui qui arrive sans voiture et là où les VTC sont sollicités pour des trajets de ville, les Chauffeurs Yesdriveme font en moyenne 600km.

Yesdriveme s’adresse à un public précis :

– Le pro qui souhaite gagner du temps lors d’un long déplacement (Ex: Avocat qui va plaider ou un dirigeant qui va rencontrer un client et travaille sur le trajet)

– Le senior qui souhaite partir en vacances (à l’abri du Virus) avec sa voiture pour être autonome sur place durant son séjour, mais ne souhaite pas conduire 600 km

– Le jeune qui souhaite profiter d’une soirée arrosée sans risquer de perdre son permis de conduire ou un accident.

Comment la pandémie COVID-19 a-t-elle affecté YesDriveMe et comment gérez-vous cette crise ?

Thom Mpanjo : La pandémie nous a frappé durement dans ce sens où, nous sommes une startup à la frontière des deux univers très touchés, le Business travel et le tourisme.

En effet, avec la crise, les déplacements pros ont été massivement annulés au profit du télétravail, des visioconférences de même, la clientèle senior 1ère victime du virus, a choisi d’annuler les projets de voyages et de vacances. Néanmoins, nous avons des fondamentaux solides, des contrats qui nous permettent de croire en une reprise forte post Covid. De plus, nous avons travaillé activement pour nouer de nouveaux partenariats avec des acteurs différents et moins impactés par l’épidémie. Nous avons donc conclu un deal avec le leader Français du déménagement.

Avez-vous dû faire des choix difficiles et quelles sont les leçons apprises?

Thom Mpanjo : Nous étions déjà très agiles, malgré les refus et la non-éligibilité aux dispositifs d’aides gouvernementales, nous tenons bon et attendons les beaux jours. Donc la morale pour nous, c’est qu’il faut toujours se réinventer surtout en temps de crise !

Comment gérez-vous le stress et l’anxiété pendant cette période et comment vous projetez-vous, vous et YesDriveMe dans le futur?

Thom Mpanjo : Comme toutes les entreprises, le manque de visibilité est un vrai problème, mais par chance Yesdriveme propose un service qui rassure les plus âgés qui souhaitent voyager à l’abri du Virus donc nous savons qu’avec les beaux jours, les français partiront en vacances et les plus âgés préfèreront leur voiture + un chauffeur masqué, testé ou vacciné à un voyage en train via une gare bondée comme le sont les gares françaises en période estivale. Donc nous sommes assez sereins là-dessus, les vacances auront lieu et les 1000 Chauffeurs Yesdriveme seront là pour les millions de personnes à risque.

Qui sont vos concurrents et comment comptez-vous tirer votre épingle du jeu ?

Thom Mpanjo : Contrairement à ce qu’on peut penser Uber et les taxis ne sont pas nos concurrents, car mon client ne prendrait pas un taxi, la place de Yesdriveme. Notre plus gros concurrent aujourd’hui c’est le train, mais nous pensons avoir un coup à jouer car aujourd’hui, un senior de 75 ans se sent plus en sécurité dans sa voiture que dans une gare qui accueille 1 million de personnes par jour ou assis face à des inconnus dans un train qui accueille 1200 personnes potentiellement asymptomatiques, ce qui peut se comprendre, sans compter le besoin de se déplacer sur place durant les vacances qui n’est pas résolu en voyageant en train, l’offre de transport en région n’est pas la même qu’à Paris.

Le problème du voyage en voiture était pour ces personnes le risque d’accident , c’est pour cette raison que les seniors avaient recours à l’auto-train pour faire voyager leur voiture en train, mais la SNCF a supprimé ce service faute de rentabilité. Donc Yesdriveme à des arguments à faire valoir (voyager à bord de sa voiture, trajet dans la journée, pas de risque Covid…)

Votre site web ?

Thom Mpanjo : https://yesdriveme.com

 

Publicité
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter


Publicité

Top of the month