Connect with us

INNOVATORS VS COVID-19

Interview de Thomas Delfort, Cofondateur de Club Freelance et Mindquest : “Le Covid a finalement été un accélérateur de croissance”

Publié

-

Thomas Delfort Club Freelance et MindQuest

Tout d’abord, comment allez-vous et comment va votre famille en ces temps de COVID-19 ?

Thomas Delfort : Tout va bien et pour le mieux étant donné le contexte. Je suis assez impressionné par la résilience dont font preuve les enfants. Ils se sont adaptés plus vite et presque mieux que nous à la situation !

Parlez-nous de vous, de votre carrière et de la manière dont vous avez créé ou rejoint Club Freelance et Mindquest

Thomas Delfort : J’ai d’abord investi dans Club Freelance avant de rejoindre l’entreprise. J’ai surtout investi dans une personne en qui j’avais une grande confiance et dont je connaissais le talent. Avec Club Freelance, nous avons voulu créer un service qui n’existait pas quand j’étais décideur : répondre à tous les challenges humains IT d’une entreprise, que nous parlions de missions courtes de type freelancing ou de recherche de candidats en CDI.

Avant Club Freelance & Mindquest, j’ai occupé plusieurs fonctions de responsable IT, notamment Directeur IT puis CIO Benelux chez Staples, et Directeur IT Global chez Vistaprint.

Comment Club Freelance et Mindquest innove-t-elle ?

Thomas Delfort : Je vais répondre de manière un peu provocatrice : dans le recrutement, être innovant, c’est de ne pas innover. Beaucoup d’innovations technologiques ont été développées dans le monde du recrutement, mais elles ont montré leurs limites. Les outils d’auto-matching, par exemple, sont censés faire correspondre automatiquement les compétences des candidats avec les besoins des entreprises. Mais croire que les algorithmes peuvent se substituer à l’humain est une erreur.

Chez Club Freelance et Mindquest, on se focalise sur l’humain. C’est l’humain que nous formons afin de mettre les meilleurs consultants au service des candidats et de nos clients des consultants. Dans le recrutement, il y a une multitude de paramètres qui sont déterminants dans la réussite d’un recrutement, et qu’un outil technologique ne pourra jamais évaluer aussi bien qu’un humain (niveau d’études, années d’expérience, références… mais aussi soft skills, adéquation aux valeurs et à la culture de l’entreprise, compatibilité avec les autres membres de l’équipe, etc.). Ceci est d’autant plus vrai si l’on parle de recrutement à des postes de haut niveau. On imagine mal choisir un DSI ou un Directeur de l’Innovation via un processus entièrement automatisé – ni le candidat ni l’entreprise n’y souscrirait.

En revanche, la technologie est extrêmement pertinente pour automatiser le reste, c’est-à-dire pour aider à la décision. Club Freelance innove et investit en permanence dans la technologie – en particulier l’IA – pour augmenter la performance des recruteurs. L’IA permet notamment des recherches plus rapides et plus ciblées, et optimise ainsi le temps et la communication avec le candidat. Loin de déshumaniser la relation, l’IA permet au contraire de se recentrer encore davantage sur l’humain.

Comment la pandémie COVID-19 a-t-elle affecté Club Freelance et Mindquest et comment gérez-vous cette crise ?

Thomas Delfort : La pandémie a affecté la relation client pendant plusieurs trimestres, et a également touché les freelances qui sont au bout de la chaine. Plus globalement, je pense que tout le monde a pu constater l’impact de la pandémie sur la motivation et le moral des gens.

Nous avons vu cela assez rapidement et nous avons tout de suite agi pour remotiver les équipes et être encore plus proches de nos collaborateurs, de nos clients et des candidats.

Avez-vous dû faire des choix difficiles et quelles sont les leçons apprises ?

Thomas Delfort : C’est l’investissement sur l’humain qui nous a permis de traverser cette crise, même si nous avons eu quelques départs de l’entreprise dans ce contexte si exceptionnel, qui a poussé certains à vouloir changer d’horizon.

Nous avons également dû suspendre l’ouverture de deux marchés naissants pour Club Freelance à l’international – des marchés que nous allons relancer d’ici la fin de l’année.

La pandémie nous a également appris à repenser les processus et notre organisation pour repartir sur des meilleures bases. Jusqu’à cette crise, nous étions surtout concentrés sur la gestion de la croissance de Club Freelance. Nous avons dû nous adapter pour être prêts à accélérer. Et c’est ce qui se passe maintenant : mars 2021 va est le meilleur mois de l’histoire de Club Freelance.

Comment gérez-vous le stress et l’anxiété pendant cette période et comment vous projetez-vous, vous et Club Freelance et Mindquest dans le futur ?

Thomas Delfort : La principale source de stress, c’est de ne pas être au bureau. Il faut trouver comment garder le lien avec les équipes. Mais comme je l’ai dit, nous nous sommes adaptés et nous sommes aujourd’hui pleinement tournés vers la reprise de notre développement.

Nous embauchons actuellement et nous nous structurons pour mettre en œuvre cette nouvelle phase de notre croissance, et nous allons notamment accueillir fin mai une personne extrêmement talentueuse et expérimentée pour prendre la direction générale de notre groupe. De fait, je vais pouvoir me concentrer sur le développement de nos marques à l’international.

Le développement à l’international est un autre axe majeur de notre développement pour ces prochaines années.

Qui sont vos concurrents et comment comptez-vous tirer votre épingle du jeu ?

Thomas Delfort : Sur le secteur des métiers de l’IT, nos concurrents sont d’une part des plateformes de mise en relation et d’autre part des cabinets de recrutement classiques. Par contre, je crois que nous sommes les seuls à fournir aujourd’hui une réponse globale à nos clients, et le tout adossé également à une plateforme digitale qui permet aux clients et aux candidats de rester connecté avec nous.

Un mot de la fin ?

Thomas Delfort : 2020 a été une année difficile pour tout le monde. 2021 démarre magnifiquement bien. Nous tirons les fruits des investissements que nous avons continué à faire malgré la crise, et de la réorganisation que nous avons mise en place pour repartir dans les meilleures conditions.

Liens utiles :

https://club-freelance.com/

https://mindquest.io/

 

Co-Founder & COO di Startup.info, appassionato del mondo Innovazione e Startup.

Publicité
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter


Publicité

Top of the month