Connect with us

INNOVATORS VS COVID-19

{who’s who} Thomas Laforêt, fondateur de Boulevard-21 “je suis content d’être en France”

Publié

-

ThomasLaforet boulevard21

 

Qui êtes vous ? : Je m’appelle Thomas Laforêt, j’ai eu 30 ans en décembre dernier, je suis originaire de Dijon et vis actuellement à Paris dans le quartier République. Avant cela j’ai vécu pendant presque 3 ans à Casablanca où je travaillais dans le conseil chez McKinsey, après avoir été diplômé de l’ESSEC. Pendant cette période j’avais notamment vécu à Londres et Sao Paulo. Tout ça pour dire que j’ai un peu bourlingué, et que je suis content de reposer mes valises à Paris, après toutes ces expériences qui ont nourri mon envie d’entreprendre.

 

En 2 ou 3 phrases, que propose votre startup? : Boulevard-21 veut permettre aux étudiants et diplômés de Grandes Ecoles de facilement trouver un logement à Paris, Londres, Singapour, et partout en France et dans le monde, en créant un réseau d’entraide dédié au logement. Tout en créant les conditions d’une confiance mutuelle avec les propriétaires. On pourrait dire que je veux réinventer le métier d’agent immobilier, avec deux innovations notoires : je suis l’agent d’une communatué (et non d’un quartier), et je ne fais ni ne ferai rien payer aux locataires.

 

Comment êtes vous arrivé à la création d’entreprise? : L’envie remonte à loin, dès mon arrivée à l’ESSEC en fait. Mais faute d’idée à l’époque, et aussi parce que je ne me sentais pas prêt, j’ai suivi un parcours plus classique avant de me lancer en juillet dernier. Toutes ces expériences m’ont beaucoup apporté et aujourd’hui je compte réutiliser tout ce que j’ai appris pour mener à bien mon projet.

 

Quelles ont été les bonnes surprises dans votre aventure entrepreneuriale? : De voir que mon projet suscitait de l’envie et de l’adhésion dès le début. Le potentiel semble être là, reste à le réaliser !

 

Des mauvaises surprises? : Jusqu’à présent non, je touche du bois pour que ça continue comme ça. A part peut être de se confronter à un dogme dans le milieu des startups qui veut qu’on ne puisse réussir qu’à condition d’avoir une équipe d’associés fondateurs. Quand bien même il y a de nombreux exemples de réussite en “solo” ou que les startups qui échouent le font pour deux raions principalement : un manque de fonds, ou un désaccord entre les associés. Il me parait étrange d’établir des règles immuables dans le milieu de l’entrepreneuriat, activité qui par nature veut chercher à changer les règles

 

Votre startup c’est 100% de votre vie? : Actuellement oui, même si je mets un point d’honneur à avoir d’autres activités pour préserver un équilibre. C’est indispensable de continuer à voir mes amis, ma famille, à sortir, faire du sport, etc. 

 

Des projets à venir? : de nouvelles idées me viennent constamment. Dans l’immédiat il s’agit de consolider les premières bases pour convaincre des clients, c’est à dire des propriétaires, d’utiliser mes services. Et sur le plan personnel je vais bientôt aller à NYC, ce sera l’occasion de découvrir cette ville à l’énergie débordante notamment en matière de startup

 

Un scoop sur vous ou votre startup? : Je m’appelle Laforêt, mais je n’ai aucun lien avec les agences du même nom. Je leur avais d’ailleurs envoyé une lettre de candidature pas très sérieuse, à l’époque où je cherchais un travail (en 2010), et où je leur disais que “plus qu’un patronyme, ce sont des valeurs que nous partageons”. Elle est restée sans réponse à ce jour, mais j’espère bien attirer leur attention d’ici quelques temps.

 

Alors heureux (se)? : Totalement. Chaque vendredi j’éteins mon ordinateur en me disant “vivement lundi que je puisse reprendre le travail”… C’est plutôt bon signe, non ? Et sur le plan perso tout va bien aussi, donc que demander de plus.

 

Le mot de la fin ? : à l’encontre du discours ambiant, je suis content d’être en France, et je pense qu’on peut y faire plein de belles choses et réussir. Quand on a vécu longtemps à l’étranger, on se rend compte que c’est un chouette pays. Certes tout n’y est pas parfait, loin de là, mais c’est à nous qu’il appartient de changer les choses ; en arrêtant de se comparer aux autres et en réfléchissant par nous même à ce que voulons devenir sans oublier d’où l’on vient. L’entrepreneuriat est la façon que j’ai trouvé de contribuer, à ma mesure, à cette tâche.

 

Autre (vidéo de présentation?) : Pas encore, mais j’y travaille

 

Une promo ou un code de réduction pour les lecteurs de bonjouridee? (merci d’indiquer la limite de validité): Toujours pas, car mon site est totalement gratuit. Mais “promis juré”, le jour où il y aura une offre payante, je créerai une promo pour les lecteurs de Bonjouridée 😉

Publicité
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter


Publicité

Contacter les startups

Top of the month