Connect with us

INNOVATORS VS COVID-19

Tristan Gesret, créateur de Poupi Le Nuage: «J’ai été agréablement surpris par l’accompagnement de certains professionnels»

Publié

-

tristan gesret

Qui êtes vous? :

Je m’appelle Tristan, j’ai 25 ans, j’habite à Nantes et je suis le créateur de Poupi Le Nuage. J’adore la musique serbo-croate, la météo et les cochons d’Inde albinos. J’ai une licence de droit immobilier mais comme c’était beaucoup moins excitant que de développer Poupi Le Nuage, je n’ai pas continué en master…

 

En 2 ou 3 phrases, que propose votre startup?:

Poupi Le Nuage est le compagnon idéal du voyage.
Poupi Le Nuage, c’est une ardoise, dont la forme est un mix entre un nuage et une bulle de bande-dessinée. Véritable provocateur de rencontres, cet outil permet de créer du lien social et d’immortaliser ses aventures de façon originale.
Poupi Le Nuage, ce sera aussi la référence avant, pendant et après votre voyage.

 

Comment êtes vous arrivé à la création d’entreprise? :

 L’idée du concept m’est venue alors que je m’apprêtais à partir 3 mois en Californie. Un peu stressé à l’idée de partir seul, pour la première fois, dans un pays inconnu et dont je ne maîtrisais pas tellement la langue, il fallait que je trouve un moyen de faire des rencontres facilement et de les immortaliser de façon originale. J’ai donc eu l’idée de cette bulle de BD effaçable. J’ai vadrouillé avec le nuage autour du cou durant 3 mois et ça a marché ! Les gens m’interpelaient dans la rue, se prêtaient au jeu facilement et j’ai pu ainsi faire d’innombrables rencontres. J’avais créé un blog et une page Facebook pour que ma famille et mes amis puissent suivre mes aventures mais à mon retour en France, le projet avait dépassé le cadre familial avec des centaines de fans sur FB et des dizaines de milliers de vues sur le blog. C’est là que je me suis rendu compte du potentiel du projet !

 

 

Quelles ont été les bonnes surprises dans votre aventure entrepreneuriale? :

 J’ai été agréablement surpris par l’accompagnement de certains professionnels qui, séduits par le projet, n’ont pas hésité à me donner un coup de pouce. Je pense notamment à l’agence Lilabox, qui a réalisé la charte graphique, à l’entreprise Atout Plastic…

J’ai également eu l’occasion de rencontrer de nombreuses personnalités qui se sont toutes prêtées au jeu (Omar Sy, Mélanie Laurent, Ramzy, Charles Bradley, Le Palmashow, Michel Drucker…)

 

Des mauvaises surprises? :

 Evoluer dans un milieu qu’on ne connaît pas particulièrement réserve parfois de mauvaises surprises et je n’ai pas échappé à la règle. J’ai eu le malheur de faire confiance aux mauvaises personnes à certains moments, ce qui m’a fait perdre de l’argent et du temps. Je mets désormais un point d’honneur à bien choisir les personnes qui m’entourent.

 

Votre startup c’est 100% de votre vie? :

 Je consacre 100% de mon temps à ce projet depuis octobre 2014. J’ai arrêté les cours et fait tout pour le développer. J’espère pouvoir le rendre pérenne dès que possible.

 

Des projets à venir? :

 Des milliers d’idées se bousculent dans ma tête! L’important est de savoir canaliser son énergie et d’évoluer méthodiquement…

 

Un scoop sur vous ou votre startup? :

 Barack Obama s’est fait tatouer Poupi Le Nuage sur l’épaule.

 

Alors heureux (se)? :

 Avec un nuage, comment ne pas l’être?

 

Le mot de la fin ? :

 Quoi de mieux qu’un nuage pour apporter de la légèreté autour de vous?

 

Vos profils en ligne :

Facebook
Twitter
Instagram

Publicité
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter


Publicité

Top of the month