Connect with us

Actualité

#Trustech : le salon “Cartes” change de nom et migre à Cannes

Publié

-

23056538989 391903c15b k

L’événement des technologies de la confiance Trustech ouvrira ses portes à Cannes, du 29 novembre au 1er décembre. Organisé depuis plus de 30 ans sous le nom Cartes Secure Connexions, le salon change d’identité et se tourne désormais vers les fintech et l’identification au sens large.

22797368193_0438a8b1bf_k

Faute aux Attentas, l’édition de 2015 avait attiré 15 000 personnes. Cette année, 18 000 personnes sont attendus pour l’édition 2016 à Cannes. (Crédit D.R)

Le salon international consacré aux technologies du paiement et de l’identification quitte la capitale pour Cannes et son palais des festivals. Ce mouvement vers le soleil s’accompagne d’un changement de peau : le salon Cartes Secure Connexions s’appelle désormais Trustech et change de formule.

Au fil des années, l’événement organisé par Comexposium s’est imposé comme un événement de premier plan, pour les acteurs engagés dans le secteur des solutions sécurisées pour le paiement, en ne cessant de se renouveler. « Depuis la création de la carte à puces dans les années 80, les technologies de paiement ont beaucoup changé et nous avons dû évoluer en conséquence. Le nom Cartes ne représente plus le marché d’aujourd’hui », explique Claire de Longeaux, directrice du salon pour justifier le changement de nom du salon.

18 000 participants attendu à Cannes

En terme de nombre de visiteurs, la précédente cuvée avait péniblement réuni 15 000 personnes suite aux Attentas de Paris qui ont durement impacté l’événement. Mais l’édition 2016 devrait réunir 18 000 participants issus de 130 pays. Des acteurs tels que Sodexo, Amazon, Auchan, Rakuten, Cisco, Kaspersky ou la banque Barclays et la Banque de France sont notamment attendus. Des délégués dépêchés par leur Ministère de l’Intérieur seront également présents et particulièrement attentifs aux nouvelles solutions d’identification biométriques ou de contrôle aux frontières.

Des conférences en partenariat avec Fintech Stage

Du 29 novembre au 1er décembre, c’est ainsi 400 exposants et 250 intervenants qui se retrouveront au Palais des Congrès à Cannes. « Les technologies doivent apporter la confiance lors de l’acte d’achat, d’identification ou lors d’une simple connexion à un service. L’ensemble des nouveaux procédés d’identification doivent s’accompagner d’explications, c’est pourquoi nous avons décidé de réintégrer un programme complet de conférence en partenariat avec Fintech Stage », poursuit la directrice du salon. En conséquence, une série de personnalités sera invitée à défiler à la tribune qui restera animée sur toute la durée du salon. On retrouvera ainsi Adrian Ludwig de Google, J.B Straubel, Co-fondateur & CTO de Tesla Motors, Osama Bedier, Fondateur et PDG de Poynt, ou bien Kevin Slavin – Fondateur et Directeur de la division « Playful Systems » du MIT Media Lab pour ne citer qu’eux.

« Le contenu est au cœur de notre stratégie, 10% des visiteurs du salon sont des CEO. Ils ont besoin que les choses aillent vite : nous souhaitons qu’ils repartent en ayant appris des choses et en sachant avec qui les réaliser », affirme Claire de Longeaux.

23128480520_226cc247b5_k

Plus de 250 intervenants se passeront le relais sur la scène principale du salon. (Crédit D.R)

Prise de rendez-vous via une application

Des activités de networking seront proposées dès le petit déjeuner et elles se poursuivront jusqu’à la fin de la journée lors de soirées privées. Durant l’ensemble de la journée, les visiteurs prendront connaissance des offres des exposants lors de leur passage sur la scène principale. Chaque exposant disposera de 7 minutes pour présenter ses produits. Les visiteurs pourront planifier leur rendez-vous avec les exposants via une application qui sera disponible trois semaines avant l’ouverture du salon.

Un format idéal pour les start-up qui seront une quarantaine cette année. Elles ont été sélectionnées via des partenariats avec des incubateurs et des pôles de compétitivité tel que le pôle TES en Normandie, le pôle Finance Innovation, Telecom Paris Tech, Team Cote d’Azur, ou bien Connect Wave (Centre Nationale de promotion de la RFID – une technologie de connexion). La présence de ces start-up relève d’un double enjeu : les grands groupes cherchent des partenaires pour ajouter des briques à leurs offres tandis que les jeunes pousses cherchent des financements.

22796051314_c56b29c55a_k

La biométrie sera au coeur des échanges. (Crédit D.R)

IoT et Biométrie : deux thématiques clés 

Si la Blockhain, la cyber fraude, le commerce connecté ou le paiement mobile seront largement abordés, Claire de Longeaux estime que l’IoT et la Biométrie sont les thématiques clés de l’édition 2016. Un futur aussi prometteur que celui des cartes à puces attend l’Internet des Objets selon l’organisatrice. Pour réussir et pérenniser l’adoption de ces objets, l’IoT doit d’abord se délester des premiers problèmes qu’il pose. Par ailleurs, l’identification est en train de faire sa révolution. La traditionnelle combinaison « Nom d’utilisateur/mot de passe » a montré ses limites. Dans ce contexte la biométrie est de plus en plus plébiscitée par les entreprises et les gouvernements. Là aussi, les différents acteurs venus des quatre coins du globe espèreront trouver des partenaires pour structurer ce nouveau marché.

Publicité
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter


Publicité

Top of the month