Connect with us

INNOVATORS VS COVID-19

Pourquoi la crise de la COVID-19 est une opportunité pour innover. Interview avec Yann Mahé de MyScienceWork

Publié

-

Yann Mahe MyScienceWork

1. Tout d’abord, comment allez-vous et comment va votre famille en ces temps de COVID-19 ?

Yann Mahé: Ma famille et moi avons profité de cette période et notamment du confinement pour prendre du recul et pour nous interroger sur le sens que nous souhaitions donner à notre vie. La COVID-19 nous rappelle que la vie est fragile et que nos familles, amis et collègues ont une importance toute particulière.

2. Parlez-nous de vous, de votre carrière et de la manière dont vous avez créé ou rejoint MyScienceWork

Yann Mahé: Avant de rejoindre MyScienceWork, j’ai travaillé pendant une douzaine d’années auprès de différents acteurs dans le secteur de l’information scientifique, technique et médicale. J’ai occupé différents postes en tant que directeur commercial & marketing, directeur de l’innovation, directeur général ce qui m’a permis d’appréhender et de m’emparer des challenges forts de ce secteur. L’enjeu principal est celui de l’ouverture de la science. En effet, l’information scientifique reste aujourd’hui encore accessible qu’à un nombre limité de chercheurs et d’experts or les évènements récents nous montrent que nous avons besoin de libérer l’accès à l’information scientifique et de la rendre plus digeste pour les non-experts et les citoyens du monde. C’est dans ce contexte que j’ai vu le rôle essentiel que MyScienceWork avait à jouer pour rendre la science plus ouverte.

3. Comment MyScienceWork innove-t-elle?

Yann Mahé: La recette de l’’équipe MyScienceWork se base sur deux ingrédients pour innover : notre connaissance pointue du secteur des données de la recherche (enjeux, acteurs, sources de données ouvertes/fermées, formats/standards…) et notre expertise en data science (traitement automatique du langage, text & data mining, machine learning…).

C’est avec ces deux ingrédients que nous avons développé notre plateforme Polaris OS, disponible en open source, pour la collecte, la gestion, l’analyse et la valorisation des données de la recherche. Notre plateforme embarque des services d’intelligence artificielle qui permettent aux institutions de recherche, quelque soit leurs disciplines, d’identifier des nouveaux champs de recherche, des réseaux de collaboration entre chercheurs ou encore d’automatiser des tâches d’extraction et de traitement des données ou d’analyses…

4. Comment la pandémie COVID-19 a-t-elle affecté MyScienceWork et comment gérez-vous cette crise?

Yann Mahé: Le travail à distance est dans les gênes de MyScienceWork puisque nos collaborateurs sont basés dans différents pays et villes, parfois même travaillant depuis chez eux. La COVID-19 ne nous a donc pas tellement impacter du point de vue organisationnel du travail. Nous avions déjà les codes pour le travail à distance et la connaissance des outils existants. Nous avons cependant renforcé la flexibilité afin que chacun puisse organiser ses journées de travail en faisant face à des contraintes familiales nouvelles pendant le confinement.

5. Avez-vous dû faire des choix difficiles et quelles sont les leçons apprises?

Yann Mahé: Nous avons eu de la chance car nous n’avons pas eu de choix difficiles à faire.

Cette crise sanitaire nous a confirmé que la bienveillance, la flexibilité dans l’organisation du travail et la responsabilisation offrent aux équipes un environnement favorable pour réaliser très efficacement nos projets et ainsi atteindre nos objectifs.

6. Comment gérez-vous le stress et l’anxiété pendant cette période et comment vous projetez-vous, vous et MyScienceWork dans le futur?

Yann Mahé: La bienveillance a été au coeur de la gestion du stress et de l’anxiété pendant cette période. Nous avons été à l’écoute des problèmes de chacun et nous avons laissé nos équipes libres d’adapter leurs horaires de travail en fonction de leur situation et de choisir de travailler à la maison ou au bureau. Pour ceux souhaitant venir, nous avons réaménager le bureau afin qu’ils puissent travailler dans des conditions agréables et dans le respect des consignes sanitaires.

Nous avons mis en place une réunion hebdomadaire avec l’ensemble de l’équipe à la fois en présentiel et en virtuel afin de garantir la cohésion d’équipe. Nous avons aussi incité chaque personne de nos équipes à utiliser les outils numériques pour échanger régulièrement sur tous les projets/sujets de l’entreprise.

Les résultats ont été à la hauteur de nos attentes et nous avons donc décidé de maintenir cette organisation du travail.

7. Qui sont vos concurrents et comment comptez-vous tirer votre épingle du jeu ?

Yann Mahé: Nos concurrents proposent des solutions logiciels qui ont été développées il y a plusieurs années, ce qui les prive du caractère “agile” que notre solution offre. Elle a été développée récemment et prend donc en compte l’objet “données” avec tout ce que cela implique : flexibilité, interopérabilité… Un point important de notre solution est qu’elle nécessite très peu de développements pour être implémenté tout en étant hautement personnalisable et interopérable.

8. Un mot de la fin ?

Yann Mahé: La pandémie de la COVID-19 est bien entendu une situation extrêmement difficile à vivre pour la plupart d’entre nous mais c’est également l’occasion de repenser la manière dont nous vivons. S’interroger sur l’origine de cette crise sanitaire et ces conséquences sont autant d’opportunités à saisir pour nous adapter et pour vivre mieux.

9. Votre site web ?

www.mysciencework.com

 

Publicité
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter


Publicité

Contacter les startups

Top of the month