Technologie

Breizh 3D 56 : un atelier numérique au service de l’autisme

Écrit par Buisson

Dites nous deux mots sur les fondateurs et comment l’idée leur est venue :

Laurent Buisson Odile Le Ny se sont rencontrés à l’ENSIBS lors des journées « handicaps et numérique » en mai 2015.

Il leur aura fallu 6 mois pour « s’apprivoiser » en organisant des rencontres avec de jeunes autistes de haut niveau et asperger de la région Lorientaise.

Ces jeunes sont très friands du numérique et de l’outil informatique : il leur permet d’investiguer à leur rythme sans le regard de l’autre.

Dans un premier temps, Odile et Laurent ont proposé de découvrir l’imprimante 3D et toute sa conceptualisation. Très vite est venue l’idée de continuer de rompre l’isolement de ces jeunes en proposant un atelier numérique sur le thème du logiciel Scratch (développé par le MIT). 10 jeunes ont répondu avec plaisir à cette sollicitation mais, qui sont ils ? Voici un petit rappel de ce qu’est l’autisme.

L’autisme, dont le syndrome d’Asperger, fait partie des « TED » : troubles envahissants du développement. Ces « TED » sont d’origine neurobiologique.

Le mauvais fonctionnement des « Synapes » préfrontaux ne permettent pas l’installation des canaux de la communication. Les images que les sens transmettent au cerveau sont mal reçus ou mal interprétés. Pour résumer l’autisme, on parle de triade autistique comprenant : des troubles de la communication, des centres d’intérêts restreints et des problèmes de socialisation (aujourd’hui on dénombre 1 enfant sur 100 touché par l’autisme).

Parmi ces personnes, 20% environ seraient diagnostiquées autistes de haut niveau et asperger : elles ont une intelligence normale ou supérieure à la moyenne. Elles ont donc tout à fait leur place dans le monde scolaire, pour peu que quelques efforts d’adaptation soient faits (AVS). D’autre part ces personnes ont souvent une mémoire encyclopédique, elles sont dotées d’une pensée scientifique : pour elles, l’intuition n’existe pas. Elles sont effectivement rationnelles et motivées pour suivre une norme, un règlement.

Elles peuvent ainsi travailler dans les secteurs de l’informatique, de l’automatisme, de la classification, la préparation de commandes… pour peu qu’elles aient un espace pour elles, et une certaine liberté dans le travail (temps de récupération).

Vos produits et services :

Pour offrir un lieu stimulant aux jeunes autistes de haut niveau de Lorient, nous avons voulu créer un atelier numérique pour leur permettre d’exploiter leurs capacités, en partageant un moment ensemble.

A propos de l'auteur

Buisson

Laisser un commentaire

Ils sont abonnés à nos Startup Stories

Nos clients