Divertissement

Cinewax, le réseau innovant de salles de cinéma de quartiers africaines

Écrit par JEAN FALL

Dites nous deux mots sur les fondateurs et comment l’idée leur est venue :

Je m’appelle Jean FALL, et avec Cinewax, je veux créer un projet inédit : le premier réseau de cinéma de quartier solidaires et innovants en Afrique, en offrant de l’emploi localement, et l’accès à une culture cinéma internationale, tout en favorisant le dynamisme culturel local.

Je voyage depuis longtemps au Sénégal, et j’ai remarqué qu’il n’y avait plus de cinéma dans le pays. Ce constat s’applique à d’autres type de lieux culturels : bibliothèque, salle de spectacle ou théâtre, salle d’exposition, espace de coworking… Ormis le centre de la capitale Dakar, ou les centres de certaines grandes villes du pays (Saint-Louis, Kaolack, Thies), ces lieux sont totalement  absent du paysage urbain, et ainsi, l’activité culturelle dans les différents quartiers des grandes et moyennes villes du pays y est inexistante, par faute d’espace d’expression. 

Après une longue observation de la situation, j’ai constaté que le problème s’étendait à tous les pays d’Afrique de l’Ouest du Sénégal, jusqu’au Nigéria : Pas ou peu de salles de cinéma et d’espaces culturels, fort taux de chômage chez les jeunes, faible revenus des populations, activités culturelles des quartiers délaissées et économie locale faible.

Cette situation est un réel manque à gagner pour les quartiers (manque d’activités, manque d’intérêt de la population, ou d’attractivité des quartiers pour les touristes) et pour les habitants (pas d’activités culturelles, par d’emploi dans le quartier, coût des activités culturelles avec la distance avec les lieux existants). 

En outre, l’industrie du cinéma est complètement désorganisé et ne bénéficie que de très peu d’aide. Ainsi, la production, comme pour Nollywood, vient en grande partie du secteur privé et l’Etat n’offre aucun moyen de production, de distribution ou de diffusion durable. 

Sans les salles, les films ne peuvent être vus par la population, et aucune économie ne peut être créée. 

Le projet a démarré en mars 2015 à Dakar.

Vos produits et services :

Nous proposerons non seulement du cinéma, mais toute une gamme d’activités et de services dans nos lieux :

  • Restaurant / snack bar,
  • Bibliothèque /espace d’exposition
  • espace scènique / spectacle / concert,
  • cybercafé
  • espace de coworking

Le cinéma sera accessible sous plusieurs forme :

  • diffusion tout contenu (fiction, documentaire, websérie, etc…),
  • des programmes orginaux seront développés (programmes dédiés aux réalisateurs sénégalais, films de sensibilisation aux actions citoyennes etc…), en partenariats avec des structures locales
  • Cours de langue grâce au films développés en partenariats avec les écoles et les insituts de langues locaux
  • Conférences et masterclass pour les professionnels du cinémas et apprentis; en partenariat avec des écoles de cinéma.

La société fonctionnera avec une association qui effectuera l’ensemble des actions sociales et pédagogiques. La société s’occupera de la gestion des salles et des événements.

Ce sont non seulement des lieux de cinéma, mais de véritables lieux de vie. L’enjeu est de redynamiser la culture dans les quartiers et de proposer une solution économiquement viable.

Plateforme & appli culturelle :

Nous développons une plateforme qui permettra de mettre en ligne nos activités (films, concerts, spectacles, conférences etc…), ainsi que les activités cinéma de nos partenaires (festival de cinéma dans le pays, organisateurs, etc…). Cette plateforme sera couplée d’une application mobile pour pallier aux problèmes d’accès à internet. 

Elle permettra aux membres d’avoir un compte, de réserver leur séance en ligne, et de voir leur historique de films notamment. Nous pourrons obtenir des statistiques culturelles sur nos activités et ainsi améliorer notre offre en fonction.

En FRANCE :

Le projet a son répondant en France, où nous souhaitons promouvoir les cinémas africains à travers des événements réguliers, et long terme un festival international de film africains à Paris.

La plateforme est aussi disponible en France avec les mêmes fonctionnalités. Le but est d’y réunir l’ensemble des opérateurs des cinémas africains (Festivals, distributeurs, organisateurs, etc…) et d’y concentrer le public intéressé par ces cinémas afin de constituer une véritable communauté stable et viable.

Vos facteurs de réussite :

Consommation culturelle préexistante : Pas de salles de cinéma, mais beaucoup de « salles de fortune » : les habitants des quartiers sont habitués à se rendre dans ces lieux pour voir des film, match de foot, etc…

Le prix du ticket (1000fcfa) sera adapté aux populations à faible revenus (en dessous de 60 000), leur permettant l’accès à nos séances.

Une plateforme multifonction permettant à la fois la gestion des lieux, et la gestion de nos activités et de nos membres.

Faibles coûts structurels et d’implantation.

Vos facteurs différenciants et disruptifs par rapport à l’existant :

Une salle multi-espace et multi-formats

Une offre d’activités variées dans les lieux

Un couplage d’actions entre la société et l’association

Une plateforme permettant la création d’un réseau de partenaires solidaires et actifs

La facilité d’accès aux lieux

Les retombées économiques pour les quartiers facilitant les collaborations avec les structures publiques locales

Votre business model :

La salle de Cinéma fonctionnera sur le principe de billetterie, ou de location de l’espace.

Chacun des espaces fonctionnera indépendamment d’un autre espace afin de ne pas influencer le fonctionnement des autres espaces (la salle de cinéma, le restaurant / snack bar; la bibliothèque, le cybercafé, l’espace scénique, l’espace de coworking etc…) Plusieurs types d’abonnement seront proposés et l’accès aux activités de nos salles dépendra de ces niveau abonnements.

Le principe de location pourra être appliqué aux autres espaces.

Le lieux disposera de matériel et pourra organiser des événements hors les murs, en tant que régie événementielle

La publicité sera aussi un atout pour le lieu (dans la salle de cinéma, dans le lieux) et constituera une partie de nos ressources.

La plateforme proposera différents types d’abonnements, pour les clients professionnels ou particuliers, permettant de bénéficier de fonctionnalités plus ou moins avancées.

Vos concurrents :

Les salles de fortunes (notre proposition doit attirer plus de monde)

Les salles « conventionnelles » type cinéma moderne. Même s’il en existe moins de 5 dans le pays, les films proposées et les conditions de diffusions sont aux normes européens. Il est possible que nos premiers clients (ceux qui se tiennent au courant des activités culturelles) aient une préférence pour le contenu qui y est diffusé (films américains essentiellement). Notre avantage, considérable, sera alors le tarif de la place (5 fois moins cher en moyenne).

Nous n’avons pas de réelle concurrence au sein des quartiers éloignées du centre des villes.

Pour en savoir plus sur vous :

www.cinewax.org

Le site va être mis à jour bientôt pour faire apparaître notre avancement  (concours d’architecture réalisé en avril 2016, nous permettant d’avoir une salle imaginée – soutenu par le Cabinet « les ateliers Lalos »)

A propos de l'auteur

JEAN FALL

1 commentaire

  • Se fut un réel et grand plaisir pour moi de vous lire. Un projet innovateur qui fait la promotion de la culture africaine à travers ses productions cinématographiques. J’apporte mon coup de main, ma pierre à la construction de cette civilisation. Car celui qui construit un homme, construit l’humanité.

Laisser un commentaire

Ils sont abonnés à nos Startup Stories

Nos clients