Finance

Danapay réinvente les services financiers en Afrique grâce à la blockchain

Écrit par Moussa DEMBELE

VOTES CLOTURÉS - CONTROLE DES VOTES EN COURS. ANNONCE DU GAGNANT LE 25 JANVIER À CASABLANCA



Dites nous deux mots sur les fondateurs et comment l’idée leur est venue 

Danapay est issu de la réflexion commune de Moussa DEMBELE et Gaoussou KEÏTA. Nous sommes deux entrepreneurs Maliens venus en France pour nos études et y travaillant depuis quelques années. De retour au Mali nous avons constaté que les opérations financières n’étaient pas aussi moins chères, rapides et sécurisés qu’en France. La plupart des opérations se font en cash et quand des opérateurs proposent des services (transfert, paiement), les tarifs proposés sont élevés. C’est pourquoi nous avons décidé de lancer le service Danapay

Vos produits et services 

Danapay est un service de transfert et de paiement. L’envoyeur aura la possibilité :

  • de transférer des fonds vers n’importe quelle personne possédant un feature phone ou un smartphone en Afrique avec des frais divisés par deux.
  • d’avoir la maîtrise de l’usage qui est fait des fonds envoyés en un clic (ex : limiter l’usage au paiement de frais de santé ou à de l’investissement immobilier sur un montant envoyé)

Pour le bénéficiaire c’est aussi la possibilité : 

  • de ne pas être obligé de retirer le cash avant d’utiliser les fonds envoyés. Il peut payer de façon instantanée chez tout acteur économique acceptant Danapay (commerces de proximité, école, pharmacie, hopitaux) comme moyen de paiement. Cela limite le recours au cash tout en apportant un niveau de sécurité plus important pour le bénéficiaire et une meilleure bancarisation.
  • retirer le cash auprès de distributeurs partenaires. C’est un gage de flexibilité à l’usage.

Pour les commerçants c’est la possibilité :

  • de recevoir les fonds directement sur leur portefeuille Danapay. Ainsi il renforcent leur sécurité en diminuant l’encaissement du cash.
  • de payer directement leurs fournisseurs via Danapay. C’est un gain de temps considérable car aujourd’hui ils utilisent soit le cash, ce qui est contraignant sur de longues distances, soit le transfert bancaire qui reste contraignant car peu digitalisé (temps de déplacement, queue en agence,  horaires d’ouverture…).

Vos facteurs de réussite 

Danapay est un service financier qui s’appuie sur la technologie blockchain. Cela permet de garantir un niveau de frais relativement faibles tout en offrant un niveau de sécurité élevé pour l’ensemble des opérations.

Par ailleurs, danapay se caractérise par sa prise en compte des réalités africaines. Notre service sera accessible via smartphone mais aussi feature phone (SMS & USSD). Cela permet de le déployer même dans les zones les plus reculées (couvertes à minima par la 2G).

Vos facteurs différenciants et disruptifs par rapport à l’existant

Nous sommes un opérateur relativement unique sur le marché Africain :

  • Par rapport aux opérateurs de transfert d’argent (ex : Western Union, Moneygram…), notre solution permet de ne pas avoir besoin de retirer le cash pour utiliser les fonds. Cela réduit considérablement les frais car, dans ce cas, aucun recours aux distributeurs ( de cash-in/cash-out) n’est nécessaire.
  • Par rapport aux opérateurs de monnaies électronique (ex : Orange Money), nous avons des frais plus réduits car nous ne nous appuyons sur aucune institution bancaire. De plus nous offrons une plus grande capacité d’action à nos clients. Nous ne limitons pas leurs flux financiers à un périmètre géographique précis (pays ou région). Nous permettons d’office des échanges intra-africains et internationaux, car les transactions passent par Internet.  Par exemple un client Malien peut utiliser ses fonds au Congo chez des commerçants partenaires.
  • Par rapport à des opérateurs de cash-to-good (ex : Afrimarket, Wizall), nous offrons une plus grande flexibilité. Nos clients ne sont pas limités par des bonds d’achats utilisables uniquement dans un cadre précis. Ils peuvent choisir eux-mêmes les produits et services qu’ils souhaitent payer, tout en gardant la possibilité d’échanger leur monnaie virtuelle contre du cash ou de le re-transférer à d’autres personnes.

Votre business model

  • Pour le transfert nous prenons une commission située entre 2 et 3% de frais d’envoi.
  • Pour le paiement, le commerçant nous reverse une commission de 2 à 3% (liés à l’apport d’affaire) et le bénéficiaire ne paie rien.

Vos concurrents

Nous avons trois catégories de concurrents : 

  • Les opérateurs de transfert d’argent classiques (ex : Wester Union, Moneygram…)
  • Les opérateurs de monnaie électronique (ex : Orange, MTN…)
  • Les opérateurs de cash-to-good (ex : Afrimarket, Wizall)

Votre site web

www.danapayment.com

A propos de l'auteur

Moussa DEMBELE

26 commentaires

Laisser un commentaire

Ils sont abonnés à nos Startup Stories

Nos clients