interviews d'entrepreneurs

Jean Manuel Rozan, co-fondateur de QWANT « Nous voulons que QWANT soit neutre, exhaustif, utile »

Écrit par BonjourIdée Team

 

Qui êtes vous ? :  

Jean Manuel Rozan, co-fondateur de QWANT (Le moteur de recherche français, ndlr)

 

En 2 ou 3 phrases, que propose votre startup? : 

QWANT est un moteur de recherche qui a pour vocation de présenter internet sous une autre forme. Nous souhaitons donner accès à l’ensemble de l’univers du web, sans restriction et sans tracking. Chez nous l’internaute est libre. Libre de chercher tout ce qu’il souhaite et libre de se déplacer sans crainte de voir ses données personnelles stockées .

 

Comment êtes vous arrivé à la création d’entreprise? : 

J’ai crée ma première société en 1989, après être parvenu à la conclusion que je ne voudrais plus jamais travailler pour une grande société.
Jusque-là j’étais trader dans différentes banques.

 

Quelles ont été les bonnes surprises dans votre aventure entrepreneuriale? :  

Nous avons fait QWANT par passion et pour défendre des valeurs, et beaucoup de gens qui ne nous connaissaient pas se sont proposés spontanément de nous soutenir et de nous accompagner dans cette aventure.

 

Des mauvaises surprises? :  

Le scepticisme assez généralisé d’une très grande partie de l’establishment français du monde de l’internet, lequel précisément ne devrait pas avoir les réflexes conservateurs de l’establishment mais l’enthousiasme et la fraîcheur nécessaires à croire que l’impossible est… tout à fait possible

 

Votre startup c’est 100% de votre vie? :  Oui !

 

Des projets à venir? : 

Le lancement international de Qwant dans plusieurs pays, des conférences de presse en Allemagne et en Angleterre au mois de Mars. Des levées de capitaux avec le banquier d’affaire que nous avons sélectionné : Financière Cambon, nos première réalisations de Qwant B2B, notamment des moteurs de recherche en marque blanche pour différents clients.

 

Un scoop sur vous ou votre startup? :  

L’essence d’un scoop c’est que les gens le découvrent quand il est réalisé : on ne peut donc pas l’annoncer. Dommage, parce qu’il y en a 🙂 .

 

Alors heureux (se)? :  

Non pas encore , il y a toujours plus de douleurs et de tensions dans l’avènement d’un grand projet au début qu’il n’y a de bonheur.
Le bonheur c’est pour bientôt. 2014 !

 

Le mot de la fin ? :  

Nous voulons que QWANT soit neutre, exhaustif, utile et délivre l’information et les contenus que les internautes veulent tout en respectant leur vie privée et nous entendons prouver qu’il est possible de faire cela tout en étant commercialement viable. L’enjeu de la viabilité dans cette optique est au demeurant majeur .

 

Crédit Photo:  Eric Piermont / AFP

A propos de l'auteur

BonjourIdée Team

Laisser un commentaire

Ils sont abonnés à nos Startup Stories

Nos clients