Connect with us

Actualité

L’auriculothérapie laser, une technique révolutionnaire pour le sevrage tabagique

Publié

-

auriculothérapie tabagisme

Le tabagisme, est l’une des plus grandes menaces actuelles pour la santé mondiale. Ce tueur en série, a dû massacrer, depuis l’invention de la cigarette, des millions de vies humaines.

Depuis des décennies, les scientifiques, nos hommes de justice, ont mené leurs recherches dans l’espoir de pouvoir trouver une solution qui aidera à se débarrasser de la dépendance à la nicotine, et aider les gens à se franchir de leur dépendance.

Cigarette électrique, patch à la nicotine, Sevrage brutal et bien plus, sont les méthodes ainsi trouvées pour aider les fumeurs à se passer du tabac.  Mais la question qui se pose, est à quel degré ces méthodes peuvent-elles être efficaces ?

Le dessein principal était de pouvoir trouver une solution optimale, rapide nous donnant ainsi la possibilité d’avoir des résultats en temps réel. Eurêka! Toutes ces caractéristiques sont bien synonymes de la méthode du « laser anti-tabac », une méthode inédite qui stoppera la dépendance à la nicotine faisant estomper ainsi toute envie de fumer.

Voyons voir ! À quoi consiste vraiment cette méthode ? un laser qui accrédite le statut de non-fumeur en un instant. À première vue, on pourrait dire que c’est trop beau pour être vrai !

Le laser anti-tabac et la dépendance à la nicotine

En effet, il s’agit d’une lasérothérapie. Comme le nom le laisse supposer, le traitement se fait à travers un rayon laser de faible intensité. La micro-vibration engendrée stimule la sécrétion d’endorphine et d’opiacés par le cerveau sans que le patient ne souffre d’aucune sensation de douleur ou de malaise. L’intervention peut se faire en stimulant des points sur le pavillon de l’oreille qui sont reliés à divers organes et à des glandes.

Par la suite nous allons prendre le temps de vous expliquer tous ces termes techniques et ce nouveau jargon du laser anti-tabac mais pour l’instant une question primordiale mérite d’être traitée : comment fonctionne la dépendance au tabac ?

En fait, l’addiction à la cigarette est une dépendance physique située au niveau du cerveau. Un fumeur va créer des influx nerveux entre deux neurones qui sont branchés par des synapses, autrement dit, un fumeur va créer les contacts de la dépendance.

Le laser anti-tabac, comment ça marche ?

C’est au niveau des contacts de la dépendance qu’intervient le laser anti-tabac. Dans un premier temps, le médecin va détecter des points bien précis au niveau de l’oreille. Ces points correspondent aux influx nerveux de la dépendance. Le laser va être donc appliquer sur ces points. Par conséquent, il y aura une déconnexion immédiate de la dépendance donc en clair, plus besoin de fumer, plus de sensation de manque physique.

Pour récapituler, les médecins stimulent artificiellement des points stratégiques de l’oreille, des points commandants la dépendance au tabac. Ils partent du principe que l’oreille externe communique avec toutes les parties du corps. Moins de 24 heures après l’application du laser, l’envie de fumer s’efface grâce au fait que toutes les terminaisons nerveuses aient été activées.

Le laser se substitue également au tabac en libérant des endorphines qui transmettent aux neurones l’information sur la nicotine. Il faut savoir que les micros-vibrations parviennent plus rapidement à l’hypophyse et à l’hypothalamus par l’oreille.

Efficace depuis la première séance et un résultat permanent

On parle bien d’une solution permanente alors ? Et si par exemple on voulait fumer une cigarette après 5 ou 6 mois du traitement ? Que se passera-t-il ?

Comme nous l’avons précisé au tout début, la méthode du laser n’a rien à voir avec de la magie ni avec les miracles, il faudrait donc insister sur l’importance de l’engagement personnel dans ce processus. Le laser anti-tabac agit sur la dépendance physique mais pas sur la dépendance comportementale. En effet, vous serez libéré du manque induit par la nicotine dès la première séance de traitement mais le conditionnement comportemental peut persister (cigarette liée au stress, à un moment de plaisir, après manger…).

Le laser peut aider indirectement contre la faiblesse de la personne face aux sollicitations extérieures mais ne peut pas offrir de résultat si le fumeur est encore hésitant et n’a pas vraiment la volonté d’arrêter de fumer.

Le simple geste de fumer une seule cigarette jouera donc le rôle d’un bouton reset ou « restart » si vous êtes fan du gaming. Mais cette fois-ci, on est navrée de vous dire qu’il n’y aura pas de points de sauvegarde. Le sujet se retrouvera de nouveau au point de départ.

Scientifiquement parlant, les synapses de la dépendance vont se reconnecter et la personne retrouvera sa dépendance à la nicotine instantanément. C’est bien pour cela qu’il faut savoir que le traitement au laser ne peut être efficace qu’avec un fonctionnement harmonique et synchronisé avec le patient. Sans volonté réelle de mettre fin définitivement au tabac, cela ne sert à rien de commencer le traitement. C’est pourquoi des tests d’évaluation de la dépendance et de la motivation doivent anticiper la séance du traitement au laser. On pourra donc en déduire une période approximative de l’efficacité du traitement.

Les avantages de la méthode

Une dernière question. Qu’est-ce qui diffère le laser anti-tabac des autres méthodes traditionnelles adoptées pour arrêter de fumer ? Et y a-t-il des inconvénients qu’il faut s’en rendre compte ?

En effet, en adoptant la méthode du traitement au laser, le patient va garantir le fait qu’il  n’aura plus besoin d’utiliser des substances nicotiniques. Sans mentionner évidemment son obtention d’un résultat rapide. En général, après une heure de traitement, l’envie de fumer disparaît sans stress, indolore et sans effets secondaires.

Le seul inconvénient qu’on pourra évoquer, c’est que ce traitement est assez cher, vu que la technique n’est pas encore très répandue dans le monde bien qu’il existe plusieurs centres laser anti-tabac à Paris. Toutefois, ces dépenses sont néanmoins rentabilisées au bout de 2 à 3 mois de sevrage, si l’on tient compte du coût des achats de tabac que vous allez récupérer chaque mois.

Le laser anti-tabac est un néologisme révolutionnaire dans le monde de la science, une solution qui mettra fin à un véritable problème en un temps-record pour pouvoir finalement dire adieu aux problèmes de manque, de nervosité, de compensation.

 

We are a team of writers passionate about innovation and entrepreneur lifestyle. We are devoted to providing you the best insight into innovation trends and startups.

Publicité
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter


Publicité

Top of the month