Concours Internet des Objets Interviews Santé

Morgan Lavaux: « Grâce au concours Startup & Handicaps, tout a été plus rapide »

Écrit par Jacques Assiobo

Lauréat du 1er concours Start-up & Handicaps avec sa solution Mister Gaspard, Morgan Lavaux aborde la phase industrialisation deux ans à peine après avoir été primé. Pour ce jeune entrepreneur, c’est sûr, il a bénéficié de l’effet tremplin du concours morbihannais. Il revient dans cette interview sur les bénéfices du concours.

Grâce au concours Start-Up & Handicaps, tout a été plus rapide. Au-delà du prix numéraire, 5000 €, qui est loin d’être négligeable pour une jeune boite qui se lance, il y a surtout l’accompagnement des partenaires experts. Ce suivi est efficace et précieux – Morgan Lavaux.

Participez à la 2e édition du concours Start-up & Handicaps

En quoi le concours Start-up & Handicaps se distingue des autres ?

« C’est un concours particulier en deux endroits : le sujet d’abord, consacré aux solutions de compensation des handicaps. Une mise en avant originale et intéressante qui allie innovation et utilité sociale. Et puis ce concours est fondé sur la synergie de partenaires ancrés sur un même territoire et tous complémentaires. Ce peut être déroutant de pitcher devant des conseillers d’entreprises, des médecins, des techniciens de laboratoire, des responsables de la Sécurité sociale, des industriels… C’est en fait une force et un atout indéniable quand on conjugue leurs expertises respectives. »

 

Que vous a apporté le concours Start-Up & Handicaps ?

« Le premier prix, 5 000 € mais pas que. Le temps du concours permet également une forte médiatisation locale et nationale, et surtout un accompagnement au long cours. Depuis deux ans que nous sommes lauréats, nous sommes toujours en contact et suivis par les experts qui l’organisent : le Crédit Mutuel de Bretagne qui nous finance, le centre de rééducation de Kerpape qui nous apporte son expertise médicale et nous permet de tester notre solution auprès de patients témoins, la CCI du Morbihan qui nous conseille sur le développement de notre entreprise, la CPAM 56 qui nous guide sur la prise en charge de notre innovation… Une véritable concentration de compétences. »

 

Pourquoi avez-vous accepté d’être le parrain de cette 2e édition

« C’est la suite logique des choses. Je suis toujours en contact avec les organisateurs et partenaires de ce concours. Etre le parrain, c’est aussi pouvoir témoigner de mon expérience et de cette belle initiative et de cette énergie qui les animent. Donc en un mot : CANDIDATEZ ! (concours ouvert jusqu’au 18 janvier 2019 à minuit)».

 

Site Web: https://www.mistergaspard.com/

Twitter: @tapis_gaspard 

Facebook: @Gaspard

A propos de l'auteur

Jacques Assiobo

Laisser un commentaire

Ils sont abonnés à nos Startup Stories

Nos clients