Connect with us

Ressources

Comment trouver du financement pour démarrer votre entreprise ?

Publié

-

financement

Lorsqu’une idée d’entreprise est appelée à se concrétiser, le problème du financement apparaît inévitablement. Cette nécessité de fonds dépend certes du secteur dans lequel s’inscrit la société, mais il est risqué de limiter ses premiers objectifs par manque de ressources.

En particulier parce qu’un financement pour la constitution d’une société ne se réduit pas aux seuls apports matériels, mais inclut aussi toutes les dépenses de direction et les charges forfaitaires que l’entrepreneur ne manquera pas d’engager. En outre, pour décrocher le meilleur financement pour votre entreprise, comparez des centaines de prêts instantanés.

Le capital sous forme de fonds propres

De manière globale, les « fonds propres » désignent les sommes d’argent accessibles à votre entreprise. Ceux-ci proviennent soit de vous (avec l’aide d’un ou plusieurs membres de votre famille si nécessaire : apports ou participation financière) et de vos partenaires (en cas de constitution d’une entreprise), soit de vos démarches économiques.

Les fonds propres sont composés du capital initial : vos propres économies, ceux de vos partenaires, l’ARCE en cas de recherche d’emploi, crédit d’honneur, etc., au moment de la création. Ce financement vous donnera la possibilité de :

  • couvrir les charges initiales requises pour le démarrage de votre entreprise ;
  • assurer le financement de ce qui n’est pas financé par le dispositif bancaire, notamment le besoin en fonds de roulement ;
  • demander un prêt, puisque sans capitaux propres, il est assez délicat de décrocher un prêt bancaire.

Sauf exception, les fonds propres devront constituer autour de 30% des demandes financières afin d’obtenir un prêt bancaire.

Participation des investisseurs

Si vos fonds personnels ne sont pas assez importants pour lancer votre idée de création de société (ou ultérieurement pour la redémarrer ou la faire grandir), vous pouvez les compléter en demandant l’aide de particuliers ou de personnes morales qui souhaitent participer au capital de votre entreprise.

Ouvrir le capital à des investisseurs peut faire croître les fonds propres, augmenter le montant du capital et donc, revendiquer des crédits plus élevés en cas de démarrage. En outre, le terme « levée de fonds » s’applique aux entreprises ayant un plan de développement important et requérant des capitaux considérables.

Banques et autres institutions financières

Les banques et les institutions de financement reconnues peuvent vous aider à financer un certain nombre de biens de votre société. En d’autres termes, pour rendre votre projet bancable, vous avez besoin de trois facteurs :

  • Un engagement de participation au capital qui garantit une allocation équilibrée des risques financiers entre les propriétaires et les investisseurs.
  • Établir la crédibilité de votre proposition : présence d’un marché, connaissance du domaine par l’équipe de direction, etc.
  • Les banques ne consentiront des crédits aux petites entreprises que si elles disposent déjà de biens ou de liquidités.

Le bénéfice essentiel de ce type de financement est qu’il est moins coûteux que l’utilisation de votre propre argent. Toutefois, son inconvénient majeur est qu’il faut respecter les calendriers de remboursement des fonds et des versements d’intérêt. Si vous cliquez sur le lien que nous vous avons fourni dans l’introduction, vous aurez accès à une large gamme de produits adaptés à votre entreprise.

 

We are a team of writers passionate about innovation and entrepreneur lifestyle. We are devoted to providing you the best insight into innovation trends and startups.

Publicité
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Newsletter

Top of the month